Le marché professionnel sauve les meubles, les prévisions de ventes de PC ont été rectifiées.

pjh_bkzjxta-aleksi-tappura

Depuis plusieurs années, le marché du PC souffre. Il souffre de l’arrivée des smartphones, puis bien entendu, des tablettes tactiles. Les acteurs historiques voient leur parts de marché évoluer, et le marché s’est rapidement concentré autour de produits bien plus nomades, comme les ultrabooks, puis les hybrides. En attendant, voici les chiffres pour le troisième trimestre 2016.

Des fabricants sauvés par les pros

capture-1-768x486

Comme on le voit dans le tableau ci-dessus fourni par Gartner, les plus gros fabricants restent Lenovo et HP. Lenovo (IBM) maintient son leadership dans le monde entier, et HP et Dell ont enregistré une croissance depuis le second trimestre de 2016. En effet, le marché du PC pour l’entreprise a été un facteur clé pour la croissance. C’est le cas de HP, par exemple, la majorité de son chiffre d’affaires a été généré à partir de ce secteur d’activité.

idc-marche-pc-previsions-ventes_020f000001642507

Les derniers chiffres avancées par IDC, un autre institut d’études, nous montrent que les prévisions ont été rectifiées, – 6,4 % au lieu des 7,2 % attendus pour les ventes de PC sur 2016. Cela s’explique en partie par la migration du parc d’ordinateurs professionnels vers Windows 10. Selon les prévisions des prochaines années, la baisse sera moins importante en 2017 (- 2,1 %), et la situation pourrait se stabiliser en 2017. C’est sans compter l’arrivée des produits hybrides, à mi-chemin entre la tablette et l’ordinateur portable, à l’image de la Lenovo Yoga Book que l’on trouve sur Android et Windows 10.