La ville de Bombay a décidé de prendre quelques mesures après plusieurs accidents liés à la pratique du « selfie ». Ce sont 19 zones qui ont été identifiées comme « dangereuses ».

people-mother-family-father-large

Si vous projetez de voyager en Inde et de visiter Bombay, vous devriez être attentif avant de prendre des selfies. La municipalité de Bombay a en effet interdit les selfies dans 19 zones touristiques de la ville (certains parlent de 15 ou 16 zones), en raison d’un incident survenu la semaine dernière dans un lieu touristique. Les versions divergent sur le nombre de victimes, mais plusieurs jeunes filles sont visiblement tombées à l’eau en prenant une photographie de ce type, et un homme de 37 ans qui essayait de les sauver y a également laissé la vie. Un fait divers tragique qui a donc poussé la ville de Bombay à prendre des mesures sur ces sites considérés comme « dangereux ».

Il faut dire que les accidents liés aux selfies semblent être de plus en plus réguliers. En juillet dernier, le gouvernement russe a lancé une campagne de prévention visant à éduquer les citoyens face aux dangers que représentent certains selfies, ou plutôt les situations dans lesquelles ils sont réalisés. Là aussi, c’est un fait divers qui a alerté le gouvernement russe, après qu’une jeune fille russe de 21 ans s’est accidentellement tiré dans la tête alors qu’elle prenait un selfie avec une arme à feu. Le pays déplorait d’ailleurs un chiffre étonnamment élevé de 10 décès et 100 blessés entre janvier et juillet 2015.

Le porte-parole de la police de Bombay, Dhananjay Kulkarni, a donc expliqué que « des sauveteurs en mer seront déployés sur les sites longeant le littoral, ainsi que des panneaux de signalisation des risques encourus ». Visiblement, la municipalité ne prévoit toutefois pas d’amendes pour les contrevenants – logique lorsqu’il s’agit de touristes – et il devrait être difficile de faire respecter les consignes de sécurité.