77 686 euros, c’est le montant de la facture téléphonique qu’a reçue un abonné de Bouygues Telecom après avoir passé des vacances en République Dominicaine. Une facture toutefois largement réduite après négociation, qui témoigne de la marge énorme que s’octroient les opérateurs sur les frais de roaming.

Mise à jour : Bouygues Telecom nous a contactés pour donner des précisions sur cette affaire.

billet banque facture

 

Mise à jour du 07/04/2016 : Bouygues Telecom, nous a contactés et nous a donné les précisions suivantes à propos de cette affaire.

« Bouygues Telecom Entreprises a respecté le process d’information mis en place lors de déplacement à l’étranger de ses clients Entreprises :
1. Un email sur notre campagne de prévention menée mi-décembre lui a bien été envoyé (envoi le 16/12) afin d’éviter les mauvaises surprises de facture Roaming lors des congés de fin d’année et de rappeler aux clients la tarification élevée pratiquée sur certaines destinations (notamment en République Dominicaine).

2. Un SMS spécifique a bien été envoyé au client pour le prévenir de la tarification élevée pratiquée dans ce pays à son arrivée sur place.

3. Des alertes SMS ont par ailleurs bien été envoyées au client à 50Mo, 250Mo, 500Mo, 1Go et 3Go entre le 30 décembre et le 5 janvier

[…]

Le client indique avoir uniquement passé quelques appels et envoyé quelques photos. Cependant Bouygues Telecom a relevé une consommation d’un peu plus de 6 Go en République Dominicaine. Pour info 1 Go consommé peut correspondre, par exemple, au visionnage d’environ 1 heure de vidéo, ou à l’envoi de plusieurs centaines de photos.

Concernant les 24 Go dont parle le client, il ne s’agit pas de sa consommation lors de son séjour en république Dominicaine (qui est uniquement de 6 Go) mais d’une consommation écoulée sur une période d’un mois, en France (cycle de facturation mensuel classique).

[…]
Concernant la remise proposée au client, il ne s’agit en aucun cas de la somme qui doit être payée par Bouygues Telecom Entreprises à l’opérateur étranger. En dépit des consommations avérées, Bouygues Telecom Entreprise a consenti à accorder une remise substantielle à ce client avec facilités de paiement, en se basant sur une tarification en zone Reste du monde et non plus en zone spéciale. »

 

Article original : Vincent Lahousse est un agent immobilier qui a passé les fêtes de fin d’année en compagnie de sa famille en République Dominicaine. À peine revenu de ses vacances, ce brave Vincent a reçu le 20 janvier dernier la facture téléphonique la plus salée de toute sa vie : 77 686,20 euros au total.

La raison ? Si l’on en croit cette facture, Vincent a consommé sur 24 Go de données durant la durée de ses vacances à l’étranger. Les presque 80 000 euros sont donc liés à des frais de roaming. Vincent Lahousse se défend pourtant d’avoir consommé autant de data. « On a juste envoyé des textos de bonne année », explique-t-il, et sa fille aurait utilisé son téléphone pour envoyer quelques messages et photos sur Facebook et Snapchat. Rien qui n’expliquerait cette consommation énorme de 24 Go.

 

Une marge quatre fois plus importante que le prix de base

Paniqués par cette facture énorme, Vincent et son avocat ont immédiatement contacté Bouygues Telecom pour réduire cette facture. Et c’est sûrement la partie la plus intéressante de l’affaire. « En 40 minutes de conversation, ils ont proposé de réduire le montant de la facture à 20 000 euros », rapporte le Dauphiné. Pourquoi ? Parce qu’« ils ont expliqué que c’est la somme (16 416 € hors taxe) qu’ils doivent régler à l’opérateur local . Autrement dit Bouygues Telecom – mais cela doit aussi être le cas des autres opérateurs téléphoniques – multiplie par quatre le tarif de base pour ses frais de roaming.

L’avocat de Vincent désire toutefois aller encore plus loin et faire annuler purement et simplement cette facture. Son argument principal est tout à fait recevable : comment se fait-il que Bouygues Telecom (et son prestataire Europe Réalisation) n’ait pas averti son client (détenteur d’un forfait Pro) d’un dépassement de forfait aussi important à l’étranger ? Et surtout, pourquoi n’y a-t-il aucun plafond à ce forfait en roaming ? Si aucun geste n’est fait, Vincent et son avocat menacent de porter l’affaire devant un tribunal.