Comme il l’avait annoncé l’an dernier, YouTube impose désormais la mise à jour de son application pour un accès à l’ensemble de ses fonctionnalités. Les appareils qui ne pourront y accéder seront, pour certains d’entre eux, laissés sur le carreau.

YouTube

C’est la fin pour certaines smart TV un peu trop âgées. Elles ne pourront plus, d’ici quelques jours, profiter de l’application YouTube à moins de pouvoir s’offrir une mise à jour adaptée. La faute à l’abandon de l’API Data v2 jusqu’ici en activité, au profit de sa v3. Cette dernière est déjà en activité et améliore les fonctions de commentaires, les sous-titres, les notifications push dans les flux RSS et, pour les utilisateurs de YouTube sous l’API v2, il sera dans les jours à venir nécessaire de passer à sa dernière mouture, sous peine de ne plus avoir accès à leur application de streaming vidéo. Google avait d’ailleurs prévenu ses clients il y a un peu plus d’un an, prévoyant le retrait de l’API Data v2 à partir de ce 20 avril et publiant quelques mois plus tard un guide de migration à l’attention de ses usagers. Le tout sera effectif d’ici la fin du mois de mai.

Divers types d’appareils seront affectés, à commencer par les Google TV en versions 3 et 4, qui devront se connecter à leur compte Google pour mettre à jour leur application, tandis que « la mise à jour n’est pas disponible sur les appareils utilisant la version 2 de Google TV ou des versions précédentes ».  Côté Smart TV, les anciens modèles (antérieurs à 2012) risquent d’être affectés, tandis que « si votre Smart TV ou votre console de jeu dispose d’un navigateur Web compatible avec les formats Flash et/ou HTML5, vous pourrez peut-être continuer à utiliser YouTube en accédant à l’adresse www.youtube.com depuis ce navigateur », indique-t-on sur le site d’assistance de Google. Notez pour finir que les terminaux d’Apple tournant sous une version antérieure à iOS7 devront désormais passer par le site mobile de YouTube plutôt que par son application dédiée, tandis que les Apple TV de première et 2e génération sont désormais privées du service.