Une acquisition et une petite mise à jour plus tard, l’application de messagerie WhatsApp vous demande plus de choses en ce qui concerne votre vie privée.

Whatsapp-permission-android

Il y a quelques jours, WhatsApp Messenger a reçu une mise à jour. Au menu : correction des bugs, optimisation des fonctions… et extension de la liste des permissions, selon le site belge Geeko. Faisons les comptes. Au total, WhatsApp vous demande douze permissions incluant, entre autres, l’accès à vos informations personnelles, des informations relatives à vos applications, la gestion des SMS… Cela fait plutôt beaucoup pour une application de messagerie instantanée. Et selon Geeko, les SMS, les contacts et le calendrier sont les nouveaux arrivants dans la catégorie permission. Inévitablement, on pense aux démêlés de Facebook, l’acquéreur de WhatsApp, en Allemagne. Le réseau social est devant les autorités administratives allemande car il est soupçonné de siphonner systématiquement les carnets d’adresses de ses utilisateurs.

L’acquisition de WhatsApp par Facebook pour quelques 16 milliards de dollars avait soulevé nombre de questions. Et ces dernières s’étaient même invitées sur les pages (Web) des grands quotidiens français. Car effectivement, lorsqu’une application est gratuite, c’est que vous êtes généralement le produit. Et des « produits », il y en a un paquet : WhatsApp cumule un total de 400 millions d’utilisateurs réguliers chaque mois, faisant un figure de leader mondial en matière de messagerie instantanée mobile.

Si vous voulez toujours tenter l’aventure WhatsApp, c’est par ici :