L’application de géolocalisation Foursquare va prochainement se doter de nouvelles fonctionnalités. Ses développeurs vont aussi lancer Swarm, un outil de géolocalisation permettant d’organiser des activités entre amis.

Foursquare

Foursquare, la célèbre application de check-in, a décidé de passer aux choses sérieuses. Jusque-là surtout utilisée à titre de divertissement avec l’avènement de la géolocalisation sur mobiles, celle-ci est prête à subir un petit lifting et à devenir un véritable utilitaire. Le patron de la société, Dennis Crowley, a annoncé au site The Verge que lui et ses développeurs allaient mettre fin au fameux « check-in » qui permettait d’indiquer sa position et de gagner des points. À la place, l’application servira plus à la découverte de son environnement. Certains la comparent déjà avec Yelp, puisqu’elles proposent toutes deux certaines choses similaires (trouver un restaurant, un hôtel, etc…).

En réalité, le check-in sera possible, mais sur une autre application : Swarm. Celle-ci va être lancée par l’équipe de Foursquare et s’apparentera à une messagerie instantanée géo-localisée. On pourra y voir où sont ses amis, et ainsi tenter d’organiser une activité (avec un système de commentaires sur les lieux visités, etc.). La sortie de cette application est prévue dans quelques semaines.

Cette scission va permettre à Foursquare d’éclaircir un peu son projet concernant les deux applications. Dennis Crowley explique avoir pris cette décision en se basant sur le fait que « vous ouvrez une application pour effectuer une tâche spécifique et non un ensemble large de tâches complexes ». Il faut aussi dire que Foursquare n’a plus la même aura qu’à ses débuts, et que de nombreuses applications reprennent maintenant des fonctionnalités similaires, ou bien développent leur propre outil de géolocalisation. D’ailleurs, le nombre d’utilisateurs de Foursquare continue de grossir, mais à un rythme bien moins élevé que ses concurrents (45 millions d’inscrits en début d’année), et un chiffre inconnu d’utilisateurs actifs (la firme n’ayant pas voulue communiquer dessus). Pour Foursquare, il s’agit de se positionner plus précisément face à Yelp, voire à Google+, Facebook et même TripAdvisor en termes d’avis sur des lieux de sorties. Rappelons que Yelp, pour ne citer que lui, revendique plus de 57 millions d’avis postés sur son service et relatif à des lieux, pour 132 millions de visiteurs mensuels unique au premier trimestre 2014, le tout bénéficiant de l’intégration du service dans des applications tierces, avec notamment un partenariat avec Apple Plans.