Foursquare, menacé par la pression des réseaux sociaux, eux aussi présents sur le segment des recommandations de lieux, lance aujourd’hui une déclinaison de son service, Swarm. L’application, au lieu de se tourner vers les relations entre les mobinautes et leurs lieux de sorties, préfère encourager les interactions entre ses utilisateurs.

Swarm

Êtes-vous prêts à passer à un (presque) nouveau réseau social ? Foursquare en semble convaincu, lui qui s’est transformé, à force de check-in, de photos et d’avis laissés sur des lieux d’intérêt, en un concurrent de Yelp ou de Trip Advisor, voire de Google+. Le service, qui n’abandonne pas pour autant la notion de check-in sur sa principale application, déporte les fonctionnalités sociales qu’il aurait pu s’offrir dans une seconde application, Swarm. Elle et aujourd’hui disponible sur le Play Store ainsi que sur iTunes.

Swarm

Quand Foursquare ne nécessite pas particulièrement de détenir un groupe d’amis fourni sur l’app, puisqu’il est possible de ne s’en servir que comme d’un outil de recommandations ou de publier ses check-in sur d’autres réseaux sociaux, il en va autrement sur Swarm. A l’heure actuelle, c’est tout le défi de ce spin-off de Foursquare : parvenir à attirer rapidement de nouveaux utilisateurs pour que le service prenne tout son sens. Ils pourront alors indiquer eux aussi où ils se trouvent, mais aussi visualiser, en fonction des identifications d’autrui, leurs amis à proximité et les taguer dans des messages groupés afin d’organiser des sorties communes. L’idée est ainsi de déporter l’aspect social, en virtuel et dans la réalité, de Foursquare dans une application dédiée. L’application est gratuite et compatible avec des terminaux tournant au minimum sous Android Gingerbread.