Le code de Facebook Messenger contient une future fonctionnalité permettant d’y effectuer des transactions financières entre contacts. Le réseau social confirme ainsi son intérêt pour ce projet déjà évoqué plus tôt dans l’année par Mark Zuckerberg.

facebook messenger

Lorsqu’on fouille du côté de Facebook Messenger, on trouve des choses intéressantes. C’est ce qu’a dû se dire l’étudiant en informatique qui a découvert une nouveauté à venir pour l’application : un système de paiement intégré. En effet, d’après le jeune homme, Facebook serait tout proche de la mise en place de ce système qui permettra d’envoyer des sommes d’argent à un contact en quelques clics. Evidemment, il faudra que l’utilisateur ait enregistré ses informations bancaires sur Facebook au préalable, et c’est peut-être cette contrainte qui en freinera plus d’un. Mais pour ceux qui franchiraient le cap, le transfert d’argent deviendrait alors possible sur tous les appareils utilisant Facebook Messenger, et il n’y aurait même pas besoin de connaitre le RIB du destinataire.

L’incorporation d’une telle fonctionnalité ne serait qu’une demi-surprise. Il faut savoir que l’actuel directeur de Facebook Messenger n’est autre que David Marcus, l’ancien président de Paypal – qui s’est d’ailleurs séparé d’Ebay – et que Facebook cherche désespérément de nouveaux moyens de générer des dollars. C’est ce qu’avait confirmé Mark Zuckerberg lors de la présentation des résultats financiers de Facebook du second trimestre 2014, indiquant qu’un système de transaction était à l’étude. En l’occurrence, ici, le réseau social grappillerait quelques centimes sur chaque transaction effectuée entre les utilisateurs. Restera alors à savoir s’il saura séduire le grand public, lui qui a déjà été forcé à passer à Messenger pour envoyer un simple message. On peut en outre envisager, si Zuckerberg franchit le cap, un élargissement du système entre des destinataires multiples, ce qui autoriserait tout bonnement une forme d’e-commerce avancée depuis Facebook.