Mark Zuckerberg annonce sur Facebook son intention de réformer en profondeur le fonctionnement du réseau social. Le but : donner plus de place aux liens sociaux, en particulier entre amis et familles.

Au cours des dernières années, le contenu des marques, des sites d’information et des entreprises a pris de plus en plus de place sur Facebook. Ce constat, logique dans la mesure où les pages produisent plus de contenu que les individus sur le réseau social, Mark Zuckerberg le partage dans un nouveau message posté sur Facebook.

D’après lui, cette situation va à l’encontre de la raison d’être de Facebook, connecter les individus pour les rapprocher et leur permettre d’interagir facilement, mais aussi de ce qui fait la qualité de ce réseau social. Il explique d’ailleurs que la recherche démontre que renforcer la relation entre les individus contribue au développement des personnes et du bonheur.

Une réforme en profondeur…

Pour se démarquer de la concurrence et continuer d’être le réseau social numéro 1, Facebook doit donc faire en sorte que le temps passé par les utilisateurs sur le réseau soit utile et contribue à ce rapprochement.

Pour cela, Mark Zuckerberg annonce une réforme majeure en interne des objectifs de la firme. Les équipes n’auront plus comme objectif numéro 1 de développer des services pour aider les utilisateurs à trouver du contenu susceptible de les intéresser, mais plutôt de les aider à interagir davantage entre eux.

One of our big focus areas for 2018 is making sure the time we all spend on Facebook is time well spent.We built…

Publié par Mark Zuckerberg sur jeudi 11 Janvier 2018

Cela devrait donc se traduire par une réduction des contenus de pages (de marques, entreprises ou sites d’actualités) dans le fil d’actualité au profit du contenu des proches et des groupes. Dans son message, Zuckerberg indique qu’il « anticipe une baisse du temps passé sur Facebook suite à cette réforme », mais que cela permettra « d’augmenter la valeur du temps passé sur Facebook », et donc rendre le réseau social plus indispensable.

… Qui prendra du temps à installer

Après l’annonce de ce changement de stratégie pour les équipes de la firme, Mark Zuckerberg prévient qu’il faudra de nombreux mois avant d’en voir les effets sur les produits et services de Facebook.

Il indique également que les contenus de marques ou de site ne disparaîtront pas complètement. Ces contenus peuvent en effet également correspondre au nouvel objectif de Facebook puisqu’ils peuvent générer des interactions entre les utilisateurs, que ce soit dans les commentaires d’une actualité, ou le suivi d’une vidéo en live. Et puis au pire, nous pourrons toujours mettre certaines personnes en sourdine ou cacher nos commentaires.

À lire sur FrAndroid : Facebook, Twitter, Snapchat : le trop plein de nouvelles fonctionnalités ?