Memoto est né dans l’esprit d’un américain qui a sûrement toujours voulu être un sociologue, il a déposé son projet sur Kickstarter – une plateforme de financement « par la foule ». Le projet a été financé. Memoto est donc enfin disponible. 

Qu’est-ce que Memoto ? Il s’agit d’un tout petit boitier carré, 3,6 cm de côté, très simple et étanche. Il suffit ensuite de l’attacher à votre col de chemise ou votre tee-shirt. Simple, pour le moment. Ce petit boitier intègre trois éléments principaux : un capteur 5 mégapixels, 8 Go d’espace disque et une puce GPS. Il faudra donc le porter tous les jours. Chaque soir, ce Memoto devra être branché à un PC pour décharger son contenu et recharger sa batterie (2 journées d’autonomie).

A quoi cela sert-il ? Ce Memoto, attaché à votre col, va prendre deux photos par minute et enregistrer chaque fois votre position géographique. Jusque-là, vous suivez encore. Vous devrez donc brancher votre Memoto Lifelogging Camera à votre PC pour décharger tout ce contenu et l’envoyer sur les serveurs de Memoto. L’algorythme de Memoto sélectionnera ensuite 30 moments par jour. Vous pourrez également utiliser un moteur de recherche pour retrouver un moment précis dans la base de données de toutes vos photos et positions géographiques. Vous pourrez accéder à tout ça également sur votre téléphone Android, grâce à une application dédiée. Comptez à peu près 200 euros pour cet appareil.

Pourquoi ? L’objectif est de pouvoir compléter ses souvenirs et moments de vie par des photos et des positions géographies, une sorte de mémoire visuelle et géographique. Ce sont des sujets qui ont déjà été abordés dans la science-fiction à plusieurs reprises, comme le film Final Cut avec Robin Williams. Dans ce film, les gens portent dorénavant des puces électroniques qui enregistrent leurs moindres faits et gestes. Lorsqu’ils décèdent, ces puces sont retirées, et les images enregistrées tout au long de leur vie peuvent alors être montées et diffusées lors de leurs obsèques.

Il s’agit de la première pierre d’une toute nouvelle dimension. La dimension d’une société où la mémoire ne serait plus un droit privé, avec des conséquences inimaginables sur les esprits. Finalement, Memoto pourrait influencer directement le comportement des personnes qui l’a portent.

En tout cas cette première version du Memoto reste assez simple. Mais lorsque Memoto – ou tout autre système similaire – sera capable d’enregistrer des sons, de la vidéo… Cela sera bien plus pertinent mais également plus inquiétant.

A ce propos, je vous invite à regarder en catch-up TV (télé de rattrapage) le documentaire « Un monde sans humains », dans lequel vous allez rentrer en détails sur les prochaines avancées technologiques. Vous pourrez découvrir que des scientifiques cherchent à se jouer de la mort en sauvegardant nos consciences sur disque dur. Un documentaire à voir absolument.

Source : iGen