Si vous développez dans le domaine de l’embarqué, vous comprendrez facilement l’avantage des lignes de commandes.

Google à mis en place la possibilité de discuter avec l’émulateur à travers adb, pour Android Debug Bridge

Ce programme, disponible dans le répertoire tools, permet d’envoyer des commandes à l’émulateur. Comme par exemple installer une application, modifier la configuration (exemple ici avec la configuration du proxy sous android)

1 – Accès à la console de l’émulateur :
Vous devez d’abord modifier la configuration de démarrage de l’émulateur, dans éclipse, c’est le menu Run > Run…

Dans le deuxième onglet « Emulator », rajouter « -console » dans le champ Additional Emulator Command Line Options.
Il faut ensuite de relancer l’émulateur avec la configuration modifiée.

La configuration une fois modifiée et l’émulateur lancé, nous pouvons nous connecter à travers un client telnet (disponible sous windows, linux ou Mac Os)

L’émulateur écoute en local, sur le port 5554. (Si vous le lancez deux fois, le deuxième écoute sur 5556, 5558 etc.)

Sous windows, démarrer > Exécuter > "telnet", puis dans la fenêtre : o localhost 5554.

2 – Accès à la console sur l’OS
Cette ligne de commande permet d’exécuter la plupart des commandes POSIX sur le linux d’Android, et d’explorer le système.

Lorsque l’émulateur est lancé, il suffit de lancer le programme adb avec le paramètre shell.

Sous Linux, placez-vous dans le répertoire tools du framework et lancer adb avec la commande adb shell.

Sous Windows, nous vous proposons de créer un nouveau raccourcis sur adb.exe et de rajouter « shell », sur la ligne Cible dans l’onglet Raccourcis des propriétés.

Pour voir des exemples sur chaque commande, et l’utilisation d’adb, la documentation Android Debug Bridge