Android sous les cocotiers? Oui mais…

Pour ceux qui étaient absents aux cours de géographie (on ne vous en vroudra pas…;)), La Réunion est une petite île française située dans l’océan Indien à environ 700 Km de Madagscar et un peu plus de 200 Km de l’île Maurice.

location-reunion-france
Note de licence: image Wikipedia

Cette petite île, forte d’une population de 820 000 habitants représente un formidable marché pour les opérateurs téléphoniques car la population Réunionnaise, du fait de son insularité, a un réel besoin de moyens de communication.

La Réunion est une petite île, certes, mais très tournée vers l’extérieur et toutes les nouvelles technologies disponibles permettant de rester en contact avec ses proches et amis, sont très rapidement adoptées.

Ceci dit, l’insularité, la distance avec la Métropole, le statut de Département d’Outre-Mer (DOM) font que La Réunion subit connait, comme beaucoup d’îles Françaises un certain nombre de spécificités régionnales qui dans bien des cas compliquent et ralentissent considérablement des petites choses de la vie qui ne poseraient aucun problème en métropole. En rêgle générale, tout est toujours un peu plus long à arriver et plus cher … éloignement « oblige ».

En voici quelques exemples :

  • Internet Haut débit,
  • La concurence sur le réseau GSM,
  • La TNT qui en est toujours au stade de projet,

Mais même si il faudra encore quelques années pour se faire, la Réunion reste tout de même dynamique et tend aux fils des ans à réduire cet écart technologique et tarifaire avec la Métropole.

Ainsi donc, nous comptons 3 opérateurs de téléphonie mobile Réunionnais (classement par ordre d’importance d’abonnés) :

1- SFR Réunion Opérateur historique implanté depuis 1995 – environ 60% du marché
2- Orange Réunion Second opérateur
3- Only Initialement fournisseur d’accès Internet, Only s’est récemment (2000) diversifié dans la téléphonie mobile


SFR ne vend pas le Magic et d’Android

La présence de SFR sur l’île ainsi que la sortie « nationale » du HTC Magic aurait donc dû naturellement combler les lecteurs réunionnais de Frandroid qui ne s’étaient pas laissés tenter par le Dream.

Et pourtant, SFR Réunion n’a pas souhaité commercialiser le Magic. D’après un vendeur SFR Réunion, l’entreprise ne souhaite pas commercialiser d’androphones et souhaite se concentrer sur les terminaux Windows Mobile, Symbian et bien sûr surtout l’iPhone.

A ce jour, rien n’indique que le téléphone sera un jour vendu directement par SFR. En revanche, dès la fin de l’exclusivité du groupe Vodafone, il sera possible d’acheter le téléphone via d’autres circuits et notamment de le combiner à un abonnement Orange ou SFR comme du temps de l’exclusivité iPhone pour l’avoir chez SFR.

Les applis payantes ne sont pas ouvertes chez Orange

Tout n’est cependant pas rose du côté de l’opérateur historique. Non content de nous affubler d’un G1 diminué, voici que sur l’île de la Réunion, il n’est pas possible d’accéder aux applications payantes.

En effet, et comme vous l’imaginez, le réseau 3G de la Réunion n’est pas le même que celui de la métropole. L’île dispose de son propre tissu d’antennes relais. Or il se trouve qu’au yeux de Google, le réseau réunionnais d’Orange n’est tout simplement pas associé à la France.

On ne sait pas si c’est Orange qui aura commis l’erreur d’une façon ou d’une autre ou si c’est Google qui n’aura pas pris en compte les faits géopolitiques mais toujours est-il que les développeurs d’applications payantes devront se passer d’un marché dont le potentiel approche tout de même le million.


En bref …

Entre l’indisponibilité du Magic, celle du Galaxy (Bouygues Télécom n’étant pas présent dans le département de la Réunion), celle des applications payantes, il ne fait pas bon attendre Android au soleil de l’océan Indien.

Article rédigé par Simon Caussin et Pierre-Olivier Dybman