Les app store sont No Future
logo-market

Cette phrase résume les déclarations de Vic Gundotra ingénieur en chef et vice président de Google lors de la conférence Mobilebeat le 16 juillet dernier.

Il a en effet expliqué lors de cette conférence que l’avenir de la téléphonie mobile au niveau logiciels et services étaient dans les applications web. Là ou un éditeur de logiciel doit actuellement faire une version pour chaque OS mobile et chaque App store, une application web ne demande qu’un seul développement. Ce serait donc un meilleur vecteur de diffusion des applications et un gain de temps (et donc d’argent) considérable. Les applications web permettent aussi de disposer de logiciels identiques sur pc et mobile.

Pour Vic Gundotra la puissance et l’avancée technique en cours sur les navigateurs web, et en particulier mobiles vont permettre de réaliser des applications aussi performantes que celles installées en local.

Ces déclarations en déroutent plus d’un car Google a investit beaucoup dans l’android market, et aujourd’hui ils déclarent que ce n’est pas l’avenir des applications mobiles. De plus, les chiffres de l’app store d’apple montrent un énorme dynamisme autours des logiciels destinés à ce type de plateforme.

Google a toujours misé juste dans sa vision du web et son avenir. Cette déclaration sur la place centrale du navigateurs est en parfaite adéquation avec la stratégie Google (chrome OS en étant le parfait exemple). Mais comment comptent ils monétiser les applis web ? La réponse d’ici 2 ans !

La déclaration originale de Vic Gundotra:

Many, many applications can be delivered through the browser and what that does for our costs is stunning,” Gundotra was quoted in a Financial Times report. “We believe the web has won and over the next several years, the browser, for economic reasons almost, will become the platform that matters and certainly that’s where Google is investing

Source : wired.com