Freescale vient de présenter un projet de tablette 7 pouces sous les 200 dollars avec un design « référence ». Le projet est intéressant car il est à la croisé d’une tablette et d’un netbook.

Pour 140 dollars en production (comprenez 60 dollars de marge brut), Freescale nous sort des caractéristiques qui tiennent largement la route : un écran tactile (technologie non connue pour le moment) 7 pouces avec une résolution de 1024 x 600 pixels, un processeur i.MX515 ARM Freescale Cortex A8 à 1 GHz, une batterie 1900 mAh (avec 12 heures d’autonomie promises), 512 Mo de RAM, de 6 à 64 Go de ROM (SSD), un lecteur de cartes SDHC, Wifi b/g (et n ?), de la 3G/3G+ et Bluetooth 2.1 en option, un accéléromètre (où est le GPS ?), une webcam 0,3 mégapixels, un port USB et un port miniUSB, moins de 450 grammes, et moins de 1,5 cm d’épaisseur (ou pourrait même envisager passer sous les 1 cm comme la tablette Archos 5 IT).

Avec de l’Open GL 2.0 supporté et un processeur Cortex A8, on peut imaginer faire tourner des jeux 3D et de la vidéo HD 720p. Ce qui me plaît est le concept d’extension qui transforme la tablette en véritable netbook avec un clavier physique AZERTY.

Maintenant quel est la suite logique d’un tel projet ? Amadouer les fabricants d’incorporer ce type de processeur, un fabricant peut donc décider de commercialiser ces petits machines avec un travail prémaché en y apportant s’il le peut ses technologies : écran Pixel Qi ou AMOLED, du Wifi n, une puce graphique dédiée (pour lire du 1080p avec un port HDMI).

Pour terminer, un système comme Android est ce qui pourrait le mieux coller au concept.

Si des investisseurs sont dans la salle…

Source : Blogeee