Avec l’émergence des téléphones possédant des écrans sans bordures, il est temps de définitivement faire taire une idée reçue : la diagonale de l’écran d’un smartphone ne suffit pas à évaluer sa taille ! Ou comment un téléphone 5,5 pouces peut être plus petit qu’un smartphone 4,7 pouces.

xiaomi-mix-mkbhd-video-4

Depuis l’avènement du smartphone moderne avec l’iPhone en 2007, nous avons pris l’habitude d’exprimer la taille d’un smartphone par la diagonale de son écran. Au fil des années, les smartphones ont vu la diagonale de leur écran s’agrandir pour s’accommoder avec les nouveaux usages créés par nos applications favorites, de plus en plus de navigation et de lecture vidéo et de moins en moins d’appels téléphonique.

 

5 et 5,5 pouces : les nouvelles normes

Aujourd’hui, le marché s’est stabilisé, les flagships de chaque marque ont tous une diagonale autour des 5 pouces et ils ont souvent une déclinaison « phablette » avec un écran de plus de 5,5 pouces. On parle ici du Galaxy S7 avec le Galaxy S7 Edge, de l’iPhone 7 avec l’iPhone 7 Plus, ou du Lumia 950 avec le Lumia 950 XL.

Pour plusieurs raisons, exprimer la taille d’un smartphone avec la diagonale de son écran est une mauvaise idée. Elle peut même tromper le consommateur qui pense acheter un petit smartphone quand il achète en réalité un smartphone gros et mal conçu ou à la traîne technologiquement. Explications.

 

La diagonale ne tient pas compte des marges

Le premier problème est que la diagonale de l’écran n’exprime que la taille de l’écran. Oui, dit comme ça c’est évident, mais ça veut dire qu’elle ne prend pas en compte les marges autour de l’écran.

Or, ça ne poserait pas un problème si tous les fabricants parvenaient au même degré d’intégration de leurs composants et des écrans dans leurs smartphones, mais ce n’est pas le cas. Apple est ici le mauvais élève du marché et celui qui gagne le plus à maintenir confusion entre tailles du smartphone et diagonale.

L’iPhone 7 intègre en effet un écran de 4,7 pouces, mais fait quasiment la même taille qu’un Galaxy S7 doté d’un écran de 5,2 pouces. On parle d’une différence de 4 mm en hauteur et 2 mm en largeur entre les deux smartphones.

iphone-7-plus-vs-mi-mix-vs-galaxy-note-7

La comparaison la plus impressionnante reste celle entre le Xiaomi Mi Mix, possédant un écran sans bordures de 6,4 pouces et l’iPhone 7 Plus qui intègre un écran de 5,5 pouces. Les deux terminaux ont une fois de plus une taille très proche malgré la grande différence de diagonale, avec seulement 0,6 mm de différence en hauteur et 4 mm en largeur.

Pour parler de cette problématique, Xiaomi a fait le choix de mettre en avant la part de surface prise par l’écran à l’avant du smartphone. Ainsi l’écran du Mi Mix occupe 83,6% de la surface avant du terminal, alors que l’écran de l’iPhone 7 Plus n’occupe que 67,7% de cette surface.

 Apple iPhone 7 PlusXiaomi Mi MixSamsung Galaxy S7 Edge
Diagonale d'écran5,5 pouces6,4 pouces5,5 pouces
Surface occupé par l'écran67,7% de la face avant83,6 % de la face avant76,1 % de la face avant
Dimensions du téléphone158,2 x 77,9 x 7,3 mm158,8 x 81,9 x 7,9 mm150,9 x 72,6 x 7,7 mm

Enfin, il y a aussi le cas des écrans dit « Edge » comme celui du Galaxy S7 Edge qui débordent sur les côtés du smartphone. Sauf lorsque le logiciel le prend en compte, pour afficher une notification par exemple, on ne peut pas vraiment dire que ces surfaces d’écran soient utiles, en dehors d’un aspect esthétique. Pourtant ces bords font grandir artificiellement la diagonale de l’écran d’un smartphone à taille de boitier équivalent.

 

Apple a mis en avant la densité de pixel à la place de la définition

Il y a une analogie à faire ici avec la définition en pixel d’un écran et la densité de pixel. Pour le comparer avec la concurrence, il est plus juste de noter la résolution d’un écran en pixel par pouce que de simplement indiquer sa définition en pixels.

C’est d’ailleurs ce qu’a fait Apple lorsque la marque a créé le terme « Retina » pour designer l’écran de l’iPhone 4 qui bénéficiait d’une meilleure définition à diagonale équivalente, et donc d’une meilleure densité de pixels.

Pour le sujet qui nous intéresse aujourd’hui, il serait donc plus juste d‘exprimer la diagonale de l’écran en fonction du volume du smartphone. Une densité de pouces en quelque sorte qui permettraient de mieux rendre compte de l’intégration de l’écran dans le smartphone par le fabricant.

Cette mesure pénaliserait les smartphones dotés d’un petit écran et d’un grand boitier et favoriserait les fabricants qui s’appliquent à mieux intégrer les écrans.

À lire sur FrAndroid : Bien comprendre la différence entre définition et résolution d’un écran

 

Attention aux différences de ratio

Bien que l’on puisse penser à quelques modèles de smartphone hors-norme, le problème de ratio d’écran concernant moins le marché mobile. Encore une fois, indiquer seulement la diagonale d’un écran ne rend pas compte de la taille du smartphone si on ne donne pas son ratio d’affichage.

blackberry passport silver edition 2

Il y a par exemple eu sur le marché un smartphone doté d’un écran de 4,5 pouces qui est pourtant 30 mm plus larges, presque un tiers de plus,  que l’iPhone 7 et son écran de 4,7 pouces. Il s’agit du BlackBerry Passport qui intègre un clavier physique et un écran carré de 1440 x 1440 pixels.

 

Ecran borderless ou pliable : un problème généralisé

Si en 2016, il était encore possible de se faire une idée de la taille d’un téléphone avec la diagonale de son écran, à quelques virgules de pouces près, la situation pourrait empirer en 2017 et dans les années à venir.

Que ce soit déjà annoncé, en rumeur ou ayant déjà fuité, la plupart des fabricants de l’industrie s’intéressent à réduire les marges autour de l’écran en 2017. Après Sharp, Xiaomi a ouvert le bal avec son Xiaomi Mi Mix, mais il devrait être rejoint avant la fin de l’année par Meizu, Huawei, puis rapidement par Samsung et Apple.

Dans les années à venir, les smartphones avec des écrans pliables devraient également arriver sur le marché. Samsung prévoirait d’en sortir un dès l’an prochain. Dans cette situation, comme pourrait-on exprimer la taille d’un smartphone avec la diagonale d’un écran qui se plie en deux ?