De façon inattendue, l’interface par défaut d’Android, celle développée par Google, connait un regain de popularité en 2017.

Avec l’arrête de la commercialisation des smartphones Google en France, et la disparition de certaines ROM alternatives, il devenait difficile pour les fans de l’interface par défaut d’Android de trouver chaussure à leur pied. Bien sûr il y avait encore quelques exceptions comme les smartphones de OnePlus qui tournent sous Oxygen OS, une ROM à l’interface proche d’Android, ou les produits de Motorola, mais cela représente une partie congrue du marché, et l’interface n’avait donc plus le droit au feu des projecteurs. 2017 a changé cette situation de façon inattendue.

BlackBerry, Essential et Nokia : les fabricants mettent en avant un Android pur

Essentiel Phone en noir

Premier élément de ce retour en force de l’Android « stock » : l’arrivée de nouveaux fabricants amoureux de l’interface et souhaitant miser sur l’arrivée rapide des mises à jour de fonctionnalités et de sécurité. On pourrait citer Blackberry, dont les smartphones sont maintenant conçus et distribués par TCL, qui équipe le KeyOne mais aussi et surtout Essential et HMD. Ces deux derniers équipent leurs téléphones avec le minimum d’ajouts logiciel possibles. Sur le Nokia 8 par exemple, on ne compte que l’appareil photo développé par HMD pour prendre en charge les deux capteurs, et quelques fonctions en plus.

Dans le cas de Nokia, la communication de la marque est particulièrement axée sur l’utilisation d’une version « pure » d’Android, qui permet au fabricant de garantir des mises à jour rapides du système. Même son de cloche chez Essential, le fabricant fondé par Andy Rubin (l’un des papas d’Android). L’Essential Phone bénéficie d’Android 7.1.1 Nougat et la marque a déjà annoncé qu’Android 8.0 Oreo serait rapidement déployé. Les produits d’Essential et Nokia ont fait la une des journaux cette année, ce qui renforce l’impression d’un regain en popularité de l’interface par défaut.

Nokia communique sur l’absence de « supplément inutile ».

L’interface d’Android sur le Nokia 8 diffère très peu de celle de Google

Google Pixel 2 et Pixel 2 XL : enfin une sortie en France ?

Le Pixel 2 sera dévoilé le 4 octobre 2017

En 2016, Google n’a pas lancé de smartphone en France que ce soit sous la marque Nexus ou sous la marque Pixel. 2017 devrait être différent, le 4 octobre, Google va dévoiler la nouvelle génération Pixel 2 et Pixel 2 XL qui, on l’espère, sera cette fois commercialisée en France. Ce nouveau fleuron de Google serait un rival de choix au Samsung Galaxy Note 8, au LG V30 et surtout à l’iPhone X d’Apple.

La firme va pouvoir proposer ce qui se fait de mieux en termes d’intégration matérielle et logicielle, et ce sera donc une nouvelle mise en lumière de l’interface d’Android parmi les meilleurs produits de la fin d’année. Outre-Atlantique, le premier Google Pixel a trusté les guides d’achats de smartphones, où il était souvent vanté pour la qualité de son appareil photo et les performances du logiciel.

En savoir plus : Google Pixel 2 et Pixel XL 2 : ce que l'on sait des rivaux de...

La gamme Pixel de Google est le meilleur représentant d’Android

La seconde vie d’Android One

Le Motorola Moto X4 est le premier Android One lancé aux États-Unis

Lancé en 2014, le programme Android One connait une renaissance depuis l’été. À l’origine, Android One était une gamme de smartphones à bas prix lancée sur les marchés émergents avec une interface et des mises à jour maîtrisées par Google. Depuis cet été, la firme a décidé d’étendre le champ d’action d’Android One à de nouveaux marchés, comme le Japon et les États-Unis, et sur de nouvelles gammes de produits.

Plutôt que des produits pensés pour Android One, Google semble maintenant proposer aux fabricants de proposer des variantes d’appareils déjà existants. Ainsi, le Motorola Moto X4 Android One n’est rien de plus ou de moins qu’un Motorola Moto X4 sous Android One, et derrière le Xiaomi Mi A1 se cache en réalité le Xiaomi Mi 5X. HTC devrait être le prochain fabricant à rejoindre le programme, mais d’autres pourraient suivre.

Depuis quelques semaines il y a donc une multiplication des produits disposant d’une interface stock d’Android, avec des mises à jour gérées par Google. Ne reste plus qu’à espérer l’arrivée d’Android One en France.

Project Treble : le retour des ROM alternatives basées sur AOSP

Project Treble est une nouveauté de Android 8.0 Oreo simplifiant le processus de mise à jour d’Android. Derrière ce nom se cache une nouvelle architecture du système d’exploitation qui sépare le travail de Google et celui des fabricants, ce qui doit permettre une mise à jour du premier sans que le second soit affecté.

Pour les développeurs indépendants, ce projet est une aubaine, car il devrait faciliter énormément l’adaptation des ROM alternatives comme Lineage aux différents appareils. Il deviendrait même possible d’installer AOSP (Android Open Source Project, la version la plus basique d’Android, sans les services de Google), sur n’importe quel smartphone compatible avec Treble.

En savoir plus : Project Treble : vers une renaissance des ROM alternatives ?

Vivement les résultats en 2018

Que ce soit Project Treble, la progression d’Android One, ou l’arrivée de nouveaux produits avec une interface épurée, il faudra patienter jusqu’en 2018 pour voir les conséquences de cette nouvelle tendance. Essential et HMD devront prouver qu’ils sont bien capables de mettre à jour leurs produits avant ceux des grands fabricants comme LG ou Samsung. On espère également voir arriver de nouveaux smartphones prenant en charge Project Treble, et des produits Android One en France.

Les fans de l’interface de Google peuvent dans tous les cas se réjouir, ils ont de plus en plus de choix parmi les appareils Android.