280 caractères sur Twitter, c’est surtout une mesure pour les langues latines (ou romanes) comme la nôtre.

Je sais… j’exagère à utiliser cette illustration avec un drapeau de la France, la langue française est utilisée dans de nombreux pays dans le monde

Vous avez certainement déjà été confrontés aux 140 caractères de Twitter si vous êtes un utilisateur. Il est difficile de résumer nos idées, surtout en français. C’est vrai, en 140 caractères, on dit beaucoup plus de choses en anglais qu’en français. Et encore plus en arabe, en chinois ou en japonais. Notre langue adore les tournures complexes et les adjectifs subtils contrairement à l’anglais qui va à l’essentiel. Si 140 caractères suffisent parfois pour décrire un phénomène en anglais, il en faudrait parfois 200 ou plus pour dire exactement la même chose en français. La langue française est plutôt analytique et l’anglais plutôt synthétique.

La comparaison de Twitter entre trois langues : anglais, espagnol et japonais

L’anglais, en plus d’être la première langue utilisée sur Internet et en particulier sur Twitter, présente l’avantage de pouvoir être abrégé à souhait, à grands coups de contractions de mots et autres équivalences phonétiques («4» à la place de «for»).

Mais dans le domaine des langues qui permettent d’écrire le plus sur Twitter, le chinois reste le champion toutes catégories. Le texte ci-dessous, tiré d’un article du site Huanqiu.com, fait 140 caractères en chinois :

中国与美欧的非洲对立是假的
苏丹公投导致苏丹分裂成两个国家看来已成定局,在整个北非及中东地区,埃及在今年内出现权力交接已能预见,是否会有什么其他重要变局也很难说,非洲及中东显进入近几十年来最不确定的政治跃期。如果倒退20年,非洲有什么变化对中国的影响很小,现在则不同 

Sa version française en fait 578 signes :

«La Chine, les États-Unis et l’Europe – « s’opposent en Afrique ».

C’est faux. Un référendum au Soudan vient de conduire à la scission entre deux pays. La création du Sud-Soudan, les transferts de pouvoir en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, notamment en Egypte apparaissent comme autant d’événements que personne n’a été en mesure de prévoir. L’activité politique en Afrique et au Moyen-Orient est clairement la plus incertaine depuis plusieurs décennies. 20 ans avant, ces changements en Afrique n’auraient eu aucun impact sur la Chine, aujourd’hui, c’est totalement différent.»

Twitter, dans son post de blog, a pris l’exemple du japonais qui nécessite également bien moins de caractères. D’ailleurs, si Twitter a pris le japonais comme exemple, c’est simplement que la communauté est très importante dans ce pays. Pourtant, même si cela semble une bonne nouvelle pour notre langue, ce changement a été reçu de façon mitigée sur Twitter.

Nous avons interrogé nos followers sur Twitter, vous êtes environ 1 personne sur 2 à accueillir ce changement comme une bonne nouvelle.