Android sans les interfaces des constructeurs, c’est tellement mieux ! Les lanceurs alternatifs permettent de s’en passer depuis les débuts, et leur succès ne se dément pas. Nova Launcher vient même de passer la barre des 50 millions de téléchargements.

Contourner les interfaces des constructeurs

L’actualité des launchers est bien remplie ces derniers jours. Microsoft a récemment mis à jour Arrow, devenu Microsoft Launcher, pour une meilleure intégration avec Windows 10 et la future version Android du navigateur Edge. Une mise à jour d’Action Launcher apporte quelques petites nouveautés directement tirées de l’interface des Pixel 2 et Pixel 2 XL. Et voilà qu’on apprend que Nova Launcher a dépassé les 50 millions d’installations.

Je suis un fervent utilisateur de ces apps, et notamment de Nova Launcher, qui rend mes smartphones plus agréables à utiliser, et mieux personnalisés selon mes goûts, depuis des années.  En fait j’en utilisais déjà un sur mon premier Android, un Motorola Defy. A l’époque, l’interface de Motorola était bizarrement saccadée et peu réactive. Je pensais que ça venait des limitations techniques du téléphone, mais surprise, en installant LauncherPro (eh oui, ça ne nous rajeunit pas, l’app n’a pas été mise à jour depuis plus de 6 ans !), j’avais l’impression de redécouvrir mon Defy, devenu parfaitement fluide, et en plus beaucoup plus agréable à utiliser, l’interface prenant des airs de HTC Sense.

Une modification sans risque

Le launcher, c’est le bidouillage de l’utilisateur frileux, craignant pour la survie de son smartphone s’il se risque à flasher son firmware pour installer une ROM alternative. Fort heureusement, Google a toujours séparé ce composant, permettant de lancer ses applications et de disposer icônes et widgets sur des écrans d’accueil, du reste du système souvent plus difficile à personnaliser. C’est une app par défaut comme une autre, et les lanceurs alternatifs peuvent s’installer très facilement et prendre le relai de l’interface originale.

Et alors que les constructeurs ont souvent rivalisé de mauvais goût et d’irrespect pour le design d’Android « stock », Nova Launcher a souvent été mon sauveur. D’abord parce qu’il se base sur l’interface stock. On peut supporter les interfaces de Samsung, Huawei ou Xiaomi ; pour moi l’expérience conçue par Mattias Duarte EST Android. Et plus je m’en approche, plus je suis un utilisateur Android heureux.

L’interface des Pixel sans les Pixel

Néanmoins, même sur un téléphone « stock », je pense que j’installerais tout de même Nova Launcher ou un de ses semblables, pour le degré de personnalisation qu’il offre, et pour le suivi qu’il propose. Action Launcher s’est notamment fait une spécialité d’intégrer rapidement  les petites spécificités que Google continue à réserver notamment à ses Pixel. Récemment, il a intégré la barre de recherche en bas du dock, dévoilée avec les Pixel 2, tandis qu’un pack payant permet de bénéficier des icônes adaptatives.

Evidemment, le lanceur a ses limites. Comme écrit plus haut, c’est un composant simple à remplacer. Mais il est presque le seul. Au temps des pires versions de EMUI, par exemple, installer Nova ne vous débarassait ni du centre de notification transparent façon iOS 7, ni de l’écran de verrouillage pas fichu d’afficher un widget de lecture audio sur la plupart des apps que j’utilisais, et encore moins des affreuses applications standard (téléphone, SMS, calendrier) qui gâchent l’expérience

On peut bien entendu remplacer ces dernières par des apps Google presque toutes disponibles sur le Play Store, mais c’est à ce moment que pointe la culpabilité de l’utilisateur de launchers : est-ce que je ne suis pas en train de perdre mon temps à personnaliser mon smartphone au lieu de l’utiliser ? Et à quoi bon télécharger Google Calendar ou Messages alors qu’on a déjà un calendrier et un gestionnaire de SMS ?

Heureusement, les constructeurs, notamment depuis Nougat, ont la main moins lourde sur les personnalisations d’Android, notamment sur l’aspect et le fonctionnement du centre de notifications. Pour un utilisateur maniaque comme moi, qui veut systématiquement une interface proche de l’Android « stock », un coup de Nova Launcher et un pack d’icônes suffit généralement à mon bonheur. Je préférerais évidemment ne plus avoir à m’en soucier du tout. Néanmoins, tant que Huawei, Xiaomi ou LG s’entêteront à penser que leur interface est meilleure parce que plus proche de celle d’un iPhone, j’aurai encore besoin de ce brave Nova qui n’a pas volé ses 50 millions de téléchargements !