Le « notch », l’encoche tant décriée de l’iPhone X est-il une si mauvaise idée que ça ? Pas pour Huawei en tous cas, ou pour d’autres qui s’en inspirent désormais.


Le notch, c’est mo(t)che

Il y a quelques mois, les premières fuites de l’iPhone X apparaissaient sur le web, et avec elles les premières craintes quant à cette mystérieuse encoche au sommet de l’écran, le fameux « notch ». C’est quoi cette horreur ? Forcément, Apple va utiliser l’écran OLED pour la rendre invisible, comme pour les bords de l’écran de l’Apple Watch. Et non, Apple n’en fit rien, au contraire ! La firme de Cupertino incite clairement les développeurs à accueillir l’encoche à bras ouvert, à l’intégrer pleinement au design de leur application.

Du côté des détracteurs d’Apple, c’est évidemment la grande rigolade. On se plait à comparer l’iPhone X à des terminaux sortis récemment comme le Galaxy Note 8, l’Essential Phone, le Xiaomi Mi Mix 2 ou le LG V30. Autant de variations autour du concept de l’écran sans bord et sans capteur d’empreinte en façade. Le notch est une horreur, une aberration qui nécessite des contorsions ergonomiques, sus au notch !

Encoche ou pas encoche ?

Sauf que nous voilà début 2018, avec la première vague de smartphones conçus après la sortie, ou en tous cas la fuite, de l’iPhone X. Et qu’est-ce que l’on remarque ? Que certains d’entre eux et non des moindres, intègrent une encoche. Le Huawei P20, not(ch)amment, affiche une ressemblance frappante avec l’iPhone X.

Les autres sont essentiellement des modèles de marques chinoises comme Vivo ou Leagoo, mais surtout, on apprend que Android P devrait inclure une meilleure prise en charge des formats d’écran « atypiques », dont ceux traversés par une encoche. Ça n’est pas une mince affaire : la barre d’état, sur Android, affiche traditionnellement beaucoup plus d’informations que sur iOS. Pour que Google s’empare du sujet, si ça se vérifie, c’est bien qu’il considère que ça n’est pas une tendance anodine.

Parce que l’on a beaucoup moqué le design de l’écran de l’iPhone X, mais revenons sur ce que cette encoche parvient à accomplir : paradoxalement, l’iPhone X est, actuellement, le seul smartphone « borderless » dont les quatre coins de l’écran suivent exactement, et de manière complètement symétrique, le contour de la façade.

Bien sûr, il y a une bordure noire tout autour, entre l’affichage et le métal. Mais en face, tous les concurrents actuels ont recours à une approche légèrement différente : écran incurvé sur les côtés (Samsung), légère bordure inférieure (Xiaomi Mi Mix 2, Essential Phone) ou tout simplement… un peu moins de bordures que sur les autres (Huawei Mate 10 Pro, OnePLus 5T). Le successeur du Mi Mix 2 renoncerait d’ailleurs à la webcam au bas du téléphone pour revenir… à une encoche, sans qu’on sache encore si elle se situerait au milieu, ou dans le coin de l’écran.

Essential Phone : une toute petite encoche mais une grosse bordure en bas

On peut discuter des avantages de chaque approche, mais le fait est que celle de l’iPhone X est, même avec la tâche du notch, la plus désirable. C’est ce qu’on veut au final : un affichage symétrique qui remplit toute la façade en suivant les contours. Evidemment, la taille du capteur TruDepth est disgracieuse sur l’iPhone X actuel.

En attendant les webcams invisibles…

En fait, selon des contraintes encore inévitables – on ne peut tout de même pas cacher une webcam derrière l’écran – l’idéal serait peut-être l’Essential Phone et sa toute petite encoche pour la caméra frontale, mais avec en plus une partie inférieure également « borderless ». Ce à quoi Apple aurait pu parvenir, d’ailleurs, avec un lecteur d’empreinte digitale au dos, qui aurait au moins limité les éléments nécessaires en façade à l’oreillette, une webcam et un capteur de luminosité.

La volonté d’opter pour un système de reconnaissance faciale qu’Apple estime supérieur à la lecture d’empreinte digitale en a décidé autrement. En attendant la réalisation d’un écran parfaitement sans bord, il sera intéressant d’observer les avancées en la matière et l’émulation qui ne manquera pas de se produire pour s’en approcher.