À quelques heures de la conférence d’ouverture de la Google I/O, nul doute que les Google Glass feront partie points principaux abordés par Mountain View à San Francisco. Dès hier soir, l’équipe annonçait quelques améliorations apportées aux lunettes connectées dont la commercialisation internationale ne saurait plus tarder.

Google Glass

Juste à temps la commercialisation des Google Glass au Royaume-Uni dans le cadre du programme Explorer, l’équipe en charge des lunettes connectées a annoncé les diverses modifications apportées à ce produit toujours aussi intrigant. C’est ainsi la nouvelle version des lunettes que les Britanniques recevront avec, à la clé, un peu plus de mémoire vive : « les Glass commencent maintenant à être livrées avec 2 Go de RAM« , peut-on lire sur le compte Google+ de la team Google Glass.

D’autres améliorations ont été portées auparavant aux lunettes : citons une autonomie améliorée de 20 %, toujours selon l’équipe (on table actuellement sur un peu plus de trois heures d’autonomie). Les nouveautés du jour concernent plutôt la capture de photographies, avec une option permettant de les cadrer plus facilement. D’un « Ok Glass, show the viewfinder« , vous afficherez un cadre entouré de coins blancs permettant de délimiter précisément la prise de vue. Pour le reste, rien ne change : un « Ok Glass, take a picture » ou un clin d’œil assurera le déclenchement.

Toujours au rayon de l’interface, de nouvelles cartes Google Now ont été ajoutées aux Google Glass, dont notamment celle indiquant où vous avez garé votre voiture. L’équipe Glass assure que d’autres cartes arriveront prochainement. Mais c’est certainement l’annonce des 2 Go de RAM, promesse de puissance, qui est le plus intéressante dans l’affaire. Néanmoins une information cruciale manque toujours à l’appel : celle d’une date de commercialisation hors du cadre de l’opération Google Glass Explorer, et d’un prix dédié au grand public. Actuellement, il faut débourser la bagatelle de 1500 dollars pour s’offrir les précieuses lunettes de Google.