C’était l’une des attentes de cette Google I/O. Android Wear et les montres connectées dotées de cet OS spécialement dédié au prêt-à-porter connecté devaient être détaillées sur la scène du Moscone Center. On en sait un peu plus sur les appareils de LG, Motorola et… surprise, Samsung !

Samsung Gear Live

Ce n’est pas tout à fait une surprise, la rumeur s’étant fait de plus en plus pressante autour d’une montre sous Android Wear signée Samsung : et la voici aujourd’hui à San Francisco. L’équipe de l’OS de Google dédiée aux objets connectés a officialisé la Gear Live on ne peut plus rapidement, puisque l’on a appris son existence en même temps que sa date de commercialisation : dans la journée du 25, c’est-à-dire, pour l’heure française, dans le courant de la nuit ! On ignore encore son prix, mais dans la mesure où Samsung a été échaudé par les ventes de sa première Galaxy Gear, et que l’on attend ses concurrentes autour des 200 euros, on peut tabler sur un alignement du Coréen sur ses compétiteurs.

La montre Samsung ne sera pas seule à être commercialisée par Google sur le Play Store, puisqu’une montre connue depuis de longue semaines y fera également son apparition. La G Watch de LG, partenaire de longue date de Google dans le cadre des smartphones Nexus, y sera également proposée dès cette nuit. Malheureusement, Google a décidé de maintenir le suspense en n’annonçant aucun prix de commercialisation pour ces deux appareils, mais rappelons que de son côté, LG France avait évoqué un tarif de 199 euros et une sortie courant juillet. Ce qui nous ramène à la disponibilité des deux montres : comme souvent, les produits commercialisés sur le Play Store risquent de n’être disponibles qu’aux États-Unis dans un premier temps. Pour le cas précis de la France, on sait déjà que l’opérateur Bouygues Telecom commercialisera la montre en bundle avec le LG G3.

LG G Watch

La LG G Watch

Que dire de la troisième montre sous Android Wear, la Moto 360 ? Eh bien, elle sera privée de Play Store, et sera commercialisée dans le courant de l’été. Son prix lui aussi est resté secret. Pour les prochaines heures, du moins.