Le Projet Tango est l’un des projets les plus énigmatiques associés à Google. Jusqu’à présent, le projet consiste en une tablette de 7 pouces et un smartphone bourrés de capteurs pour enregistrer instantanément des espaces en 3D et suivre le mouvement dans l’espace. Nous en avons appris davantage lors de la Google I/O.

c_DSC03557Google-IO-14-FrAndroid

L’équipe ATAP

J’ai profité de la Google I/O, pour rencontrer l’équipe du Projet Tango. Le kit de développement comprend une tablette de 7 pouces propulsée par le dernier NVIDIA Tegra K1 et épaulé par 4 Go de RAM qui sera en vente plus tard dans l’année pour 1024 dollars, mais ce il n’est destiné qu’aux développeurs. Toutefois, un ingénieur du Projet Tango a déclaré que LG sortira un modèle d’une tablette grand public dans les prochains mois.

c_DSC03543Google-IO-14-FrAndroid

Project Tango

Le Projet Tango est né chez ATAP en février dernier, un service dédié aux technologies avancées très proche de Google X. Ce dernier s’est concentré sur des projets comme la voiture sans conducteur ou les Google Glass. ATAP, qui en un peu plus de deux ans, dispose de 11 projets en cours, y compris de gros projets tels que Tango et Ara. Justement, la plateforme Ara sera essentielle pour concevoir des appareils « Tango » : elle permettra d’avoir accès à des centaines de capteurs différents pour créer le smartphone modulaire adapté à chaque usage.

c_DSC03599Google-IO-14-FrAndroid

Prototype d’appareil ARA

Sur le stand du Projet Tango et lors d’une conférence dédiée à au sujet, Johnny Lee a réalisé des démonstrations, montrant la technologie qui utilise plusieurs caméras pour créer des rendus 3D.

c_DSC03597Google-IO-14-FrAndroid

La tablette du Project Tango sous Tegra K1

Google souhaite que nos appareils mobiles puissent percevoir le monde comme nos yeux – en 3D, avec une compréhension de l’espace et du mouvement pour une prise de conscience du monde qui les entoure. Le Projet Tango est une combinaison de technologies matérielles et logicielles, justement conçues pour faire exactement cela.

c_DSC03602Google-IO-14-FrAndroid

Modélisation d’intérieur, possibilité de déplacer les objets

La numérisation au laser 3D est clairement impressionnante. Imaginez que vous êtes en train de faire une série de photos en trois dimensions avec le réglage panoramique sur votre appareil photo, sauf que vous prenez 50 photos de l’espace ou de l’objet et que vous laissez le logiciel fusionner les photos ensemble pour vous. Le prochain prototype de téléphone pourra réaliser 250 000 mesures 3D chaque seconde en temps réel, afin de réaliser un modèle 3D de l’environnement.

c_DSC03584Google-IO-14-FrAndroid

Réalité augmentée avec des requins

Malgré la jeunesse du projet, Tango est l’un des projets les «plus matures» à ATAP, selon Regina Dugan, le vice-président de la division de l’ingénierie. Plusieurs sociétés collaborent sur le Projet Tango, comme Movidius. Une société qui a conçu un des capteurs utilisés par les appareils Tango – Myriad 1 – qui a également collaboré avec la NASA pour cartographier la surface de Mars. D’ailleurs, un téléphone a été envoyé en mission, il est équipé d’un appareil photo standard de 4 mégapixels associé à un capteur RGB et IR et d’une caméra d’image pour le suivi.

c_DSC03625Google-IO-14-FrAndroid

Modélisation 3D en temps réel

À quoi ça sert exactement ? Malheureusement, les premières applications sont plutôt limitées pour l’instant. Un jeu 3D spécialement conçu pour Projet Tango permet par exemple de se déplacer soi-même dans une pièce pour contrôler son personnage, et une application permet de prendre automatiquement les mesures d’une pièce, et d’en créer une version virtuelle complète. Une application pour le film Transformers (Transformers : l’âge de l’extinction) permet également de faire apparaître un combat dans une scène 3D qui reproduit l’environnement qui vous entoure.

c_DSC03616Google-IO-14-FrAndroid

Différents capteurs

Les applications du Projet Tango sont énormes : la sécurisation, la modélisation, l’aide aux malvoyants, le jeu vidéo (associé à la réalité virtuelle), la médecine, l’apprentissage, la cartographie, la robotique…

Mais tout cela n’est pas vraiment le but du Projet Tango. Le véritable objectif de Tango est de fournir le suivi de mouvement, la détection 3D et la perception de profondeur. Tout le reste, paraît-il, est dans les mains des développeurs.