Kodak et les appareils photo traditionnels, c’est bel et bien fini depuis l’an dernier. Revenue dans le monde de l’image par le biais d’applications pour smartphones et tablettes, la marque compte bien créer la surprise lors du CES, à partir du 5 janvier prochain. Au programme, un appareil… sous Android.

Kodak

Kodak ne posera pas pour rien ses valises à Las Vegas. La firme américaine, dont l’activité photo argentique a périclité, se tourne désormais vers des applications, de nombreux appareils de types actioncam, appareils de surveillance des bébés ou des batteries externes. Mais pas seulement, à en croire le communiqué publié conjointement par la marque et par le britannique Bullitt Group, un peu moins connu du grand public. L’entreprise, pourtant, se cache derrière la fabrication des smartphones solides estampillés Caterpillar.

Et c’est bien avec Bullitt que Kodak a conçu les appareils présentés d’ici moins de deux semaines au CES 2015. « Destinés à – mais pas exclusivement – des clients cherchant une expérience haut de gamme mais qui ne se sentent pas toujours à l’aise avec des terminaux mobiles de plus un plus compliqués », ces appareils seront notamment équipés d’outils de capture, d’organisation et de partage d’images, la signature de Kodak. Le communiqué vante en outre « de formidables design et interface utilisateur ». On imagine déjà un appareil de milieu de gamme essentiellement tourné vers la photographie, en espérant que le duo ait fait appel à des capteurs de qualité.

Quels seront donc ces appareils ? Un seul pour commencer, dont on imagine qu’il s’agira d’un smartphone 3G. Kodak et Bullitt évoquent en effet d’autres annonces de produits au cours du deuxième semestre 2015, à commencer par un smartphone 4G, une tablette et un appareil photo connecté.