La Google I/O est une conférence incontournable pour tous les amateurs de nouvelles technologies. Cette conférence réservée aux développeurs est toujours l’opportunité pour Google de lever le voile sur de nouveaux produits ou sur sa stratégie. Il est temps de faire le point sur les annonces attendues.

Google I/O 2017

Quelles sont les dates de la Google I/O 2017 ?

Google reprend les (bonnes) habitudes : la conférence n’aura pas lieu dans le Google Campus, comme l’année dernière, mais au Moscone Center en plein centre de San Francisco. C’est le lieu des précédentes éditions, mais également le lieu des grandes annonces d’Apple ou encore d’Intel. 

Cette année les conférences de la Google I/O 2017 aura lieu du 17 au 19 mai. Nous aurons certainement l’occasion de nous déplacer sur place comme chaque année.

Si cela vous intéresse, vous pouvez retrouver les annonces des éditions précédentes :

Pour l’édition 2017, si vous vous posiez la question, les inscriptions sont déjà clôturées. Le site officiel se trouve à cette adresse.

 

Android O, O comme Oréo

C’est sûr, la prochaine version d’Android sera annoncée. Nous en sommes à la lettre O, il faudra donc s’attendre à Android O. Si Google applique la même stratégique les deux dernières années, il devrait dévoiler la version Developer Preview : une version préliminaire destinée aux développeurs et aux constructeurs. Cette version pourrait être estampillée Android 8.0, mais cela reste de la méchante spéculation. 

Android O(réo)

Pour le moment, vous êtes nombreux à vous attendre à un partenariat avec la marque Oréo. Ce partenariat nous rappellerait celui que l’on a connu avec KitKat (et Nestlé). 

En attendant, nous avons déjà une idée de quelques fonctionnalités à attendre d’Android O.

 

Andromeda, Chrome et Android

Andromeda, ce projet connu grâce à ne fuite d’informations d’un grand média américain n’a pour le moment pas vu le jour. 2017 a été annoncée comme l’année de la fusion entre Android et Chrome OS, pourtant les choses ne sont pas si claires aujourd’hui. En effet, Chrome OS a beaucoup évolué. Avec l’arrivée du Play Store et des apps Android, le système qui équipe les Chromebooks s’est beaucoup rapproché d’Android. Finalement, nous assistons sûrement à une transition plus douce que celle à laquelle nous nous attendions.

Sundar Pichai, CEO de Google

Mais rien n’empêche Google de marquer le coup en changeant le nom de Chrome OS… et d’Android. Une opération de communication destinée à booster les ventes des Chromebooks, des ventes soutenues aux États-Unis, mais loin d’être dynamiques dans le monde entier.

 

Google Pixel, de nouveaux modèles ?

Il est question de nouveaux modèles des Google Pixel, mais aussi d’un ordinateur (ou tablette) Pixel. Google pourrait en profiter pour les annoncer à la Google I/O. De nombreuses rumeurs évoquent ces produits.

Pour rappel, les Pixel et Pixel XL ont été annoncés au second trimestre 2016. 

 

Réalité Virtuelle, le Daydream est arrivé ?

Daydream pourrait enfin décoller en 2017. La plateforme de réalité virtuelle de Google a été annoncée lors de l’édition 2016, et une poignée de smartphones sont aujourd’hui certifiés Daydream. Il faut de la puissance, un bon écran et Android 7.0 Nougat, ce qui limite encore la disponibilité de la fonction. De plus, peu de casques sont compatibles et aucun n’est disponible en France. 

Google Daydream

Google pourrait donc en profiter pour lancer plus globalement sa plateforme de réalité virtuelle, espérons-le. 

Google Assistant et Google Home dans le monde entier, ou presque

Les assistants de Google, la fonction Assistant et Google Home, sont aujourd’hui disponibles dans très peu de produits. États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne… et dans seulement une poignée de langues.

Google Home

Après un an d’existence, Google a prévu de lancer Assistant dans d’autres langues, dont le français, et prévoit également d’élargir la distribution de son Google Home.

 

Android Things, l’IoT a son OS

Google a déployé assez discrètement son nouvel OS, Android Things. Après plusieurs mois, Google aurait l’opportunité de dévoiler quelques cas pratiques de cet OS : domotique, Internet des Objets… Android Things OS, ce n’est pas un projet sorti du chapeau magique de Google, mais un long-shot qui date. Le 10 mai 2011, il y a donc plus de cinq ans à peu près, Google annonçait un projet nommé Android@Home, qui, en bref, devait connecter tous les objets de votre maison pour en faire une « maison intelligente ».

À lire sur FrAndroid : Android Things : tout ce qu’il faut savoir sur le nouvel OS de Google dédié à l’Internet des objets

 

La sécurité, il est temps d’en parler

Google n’est jamais à l’abri de scandales. En 2017, sécurité informatique n’a jamais été autant un sujet controversé. Dernièrement, plusieurs modèles d’Android ont été vendus avec des malwares. Tandis qu’en 2016, les services américains ont connu la plus grande panne, Netflix et d’autres services ont été mis hors ligne par l’attaque de milliers d’objets connectés. Google pourrait donc annoncer un certain nombre de mesures et de programmes pour garantir la sécurité des produits et des services de Google.

À lire sur FrAndroid : Hier, ce sont des objets connectés qui ont attaqué Internet

 

Android Wear, Android Auto et ainsi de suite

Bien entendu, il sera également question de nombreux sujets : Android Wear, Android Auto… mais aussi les différents projets de Google : Tango, par exemple. L’occasion de suivre l’évolution des projets déjà annoncés et d’en découvrir de nouveaux. Intelligence artificielle, réalité virtuelle, réalité mixte, réalité augmentée, automobile, Internet des Objets… les sujets ne manquent pas.

Et vous, quelles annonces attendez-vous de la conférence de Google ?