Google va permettre aux développeurs d’afficher les émojis les plus récents, grâce à la bibliothèque de support d’Android.

La fragmentation est depuis longtemps l’un des problèmes clés d’Android. Les fabricants et les opérateurs tardent à proposer des mises à jour, lorsqu’ils les proposent, de sorte qu’aujourd’hui Android Nougat, la dernière version du système, représente seulement 7 % du parc, plus de 6 mois après sa sortie.

L’affichage des émojis en est par exemple l’une des victimes. Leurs prises en charge sont gérées directement par Android, puis par le fabricant qui peut les personnaliser. Résultat, pour avoir accès aux derniers émojis en date, il faut avoir installé la dernière version d’Android. Cela signifie que les appareils utilisant une ancienne version d’Android ne verront pas certains émojis, ce qui peut changer le sens d’un message.

Si vous vous demandiez quand la mort du blob sera effective pour votre smartphone, Google travaille sur le sujet.

Un problème très récurrent sur Android

 

Android O : une solution peu élégante au problème

Google est conscient de ce problème et travaille depuis longtemps pour d’une part diminuer la fragmentation, en facilitant le déploiement des mises à jour, et d’autre part en diminuant ses effets, grâce à la bibliothèque de support et les Google Play Services.

Avec Android O, Google va tenter de régler le problème de fragmentation des émojis en ajoutant leur prise en charge à la bibliothèque de support pour les appareils avec Android 4.4 Kitkat ou plus récent. Il s’agit d’une solution très peu élégante de la part de la firme, car elle signifie que les développeurs devront eux-mêmes, application par application, ajouter l’appel à la bibliothèque de support.

La bibliothèque de support va permettre d’afficher les émojis manquants

Grâce à la bibliothèque de support, même un appareil avec une ancienne version d’Android peut bénéficier de certaines nouveautés des dernières versions. Si ni la version d’Android ni la personnalisation du fabricant ne prennent en charge l’émoji à afficher, et que le développeur de l’application a suivi les instructions de Google, l’appareil devrait afficher l’un des nouveaux émojis.

On aurait aimé que Google trouve une solution qui ne demande pas une mise à jour aux développeurs d’applications, en créant par exemple une application système dédiée aux émojis sur le Play Store, que la firme pourrait mettre à jour facilement, comme elle le fait avec WebView par exemple.