Fidèle à ses habitudes prises durant l’été, Wiko ne s’est pas contenté aujourd’hui de montrer un nouveau produit. Un deuxième Highway a fait une première apparition sur son stand : la Highway Signs. Et contrairement à son grand frère, il arbore un format inférieur à 5 pouces et ne dispose pas de la 4G.

Highway Signs

Les plus grands constructeurs déclinent à foison leur terminaux haut de gamme et, à sa manière, Wiko suit la même méthode. Après son Highway, la marque sino-française a présenté aujourd’hui le Highway 4G, équipé en Tegra 4i, mais aussi une version plus compacte du terminal, le Highway Signs. Son écran de 5 pouces Full HD laisse la place à une dalle de 4,7 pouces à la définition réduite à la HD 720p. Ce ne sont pas les seuls compromis que l’on constate.

Wiko Highway Signs

Le Highway Signs présente bien, dans la mesure où son format 4,7 pouces s’adapte bien à la main – et aux poches de pantalons. Comme son frère 4G, il est décliné en couleurs franches, soit de l’orange, du bleu, du violet, du noir et du blanc, avec un dos vitré et un format fin. Toutefois, le châssis aluminium du Highway laisse ici la place à un pourtour en plastique coloré. La 4G est elle aussi abandonnée au profit du réseau H+, avec l’intégration d’un processeur MediaTek octo-core à 1,4 GHz couplé à 1 Go de RAM au lieu de deux.

Niveau photo, le duo 16 mégapixels au dos et 8 mégapixels en façade se trouve remplacé par des capteurs de 8 et 5 millions de points Mais au rang des bonnes nouvelles, on retrouve l’intégration d’Android KitKat ainsi que d’un port micro-SD secondant un espace interne de 8 Go. Le Highway standard, lui, se contente de 16 Go non extensibles. Bon à savoir, le port micro-SD est logé dans un slot pouvant également accueillir une SIM. Au choix, vous aurez donc plus de mémoire ou un téléphone double-SIM.

L’appareil est agréable en main, intéressant par son format, visiblement fluide mais lorsque l’on sait que le Highway 4G sera disponible sous la barre des 279 euros, et que Wiko évoque environ 199 euros pour le Highway Signs (courant septembre), on verse dans la perplexité. Moins bon écran, pas de 4G, moins de RAM, appareils photo théoriquement moins bons malgré une mémoire plus convaincante et un format appréciable : avec une telle ardoise, il n’est pas certain que ce Highway Signs ait trouvé la recette miracle.