FrAndroid http://www.frandroid.com Communauté mobile Android Mon, 01 Sep 2014 16:39:43 +0000 fr-FR hourly 1 Gionee Elife S5.1, le smartphone épais de 5,1 mm montre sa finesse record en photos http://www.frandroid.com/smartphone/238024_gionee-elife-s5-1-smartphone-epais-51-mm-montre-finesse-record-en-photos http://www.frandroid.com/smartphone/238024_gionee-elife-s5-1-smartphone-epais-51-mm-montre-finesse-record-en-photos#comments Mon, 01 Sep 2014 16:39:43 +0000 http://www.frandroid.com/?p=238024 Lire la suite]]>

Gionee avait commencé à teaser un smartphone à la finesse record il y a quelques jours. Le revoici aujourd’hui en photo, assorti d’un nom officiel et d’une fiche technique. Et pour ce que l’on sait, la marque chinoise bat avec son Elife S5.1 son propre record, avec un smartphone épais de seulement 5,1 mm.

Gionee Elife S5.1

De nombreux médias chinois ont commencé à relayer les premières informations et photographies concernant l’Elife S5.1 de Gionee. La finesse est de rigueur chez l’appareil, dans la mesure où il mesure vraisemblablement 5,1 mm d’épaisseur, comme l’indique d’ailleurs son petit nom. Pour en attester, des clichés le montrant dans ses divers coloris (blanc, vert pâle, rose…) et insistant sur ses tranches anémiées. Minceur ne veut pas dire perfection : en témoignent ses bordures d’écran qui, elles, ne sont pas les plus fines du marché. Ses dimensions, pour un smartphone à l’écran de 4,8 pouces, atteignent 139,8 x 67,4 x 5,15 mm.

Gionee Elife S5.1

Les multiples clichés en fuite chez le média CNMO sont assortis d’une fiche technique précise. Dans ce boîtier, Gionee a placé un processeur Snapdragon 400 à 1, 2 GHz, 1 Go de RAM et 16 Go de stockage. L’appareil est compatible LTE et compte en outre une batterie de 2100 mAh, menant le total à 100 grammes. Dans la mesure où il n’est pas encore officiel, manquent encore à l’appel la date et le prix de sortie de cet appareil peu commun, dont on interrogera la capacité à résister aux chocs.

Via

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/238024_gionee-elife-s5-1-smartphone-epais-51-mm-montre-finesse-record-en-photos/feed 36
Cdiscount lance sa tablette Cdisplay à 49,99 euros http://www.frandroid.com/tablette/238019_cdiscount-lance-tablette-cdisplay-4999-euros http://www.frandroid.com/tablette/238019_cdiscount-lance-tablette-cdisplay-4999-euros#comments Mon, 01 Sep 2014 16:12:36 +0000 http://www.frandroid.com/?p=238019 Lire la suite]]> Le e-commerçant spécialisé dans les prix bas, Cdiscount, lance aujourd’hui sa propre tablette Cdisplay élaborée par le constructeur Haier. Elle ne coûte que 49,99 euros et se destine au très grand public.

Haier_Cdisplay

C’est ce qu’on appelle une tablette discount. Cdiscount vient d’officialiser, par le biais d’un communiqué de presse, le lancement d’une nouvelle tablette fabriquée par Haier et que l’enseigne va commercialiser pour le tarif de 49,99 euros. C’est évidemment très peu cher, et celle qui porte le nom de Cdisplay, affiche donc des ambitions assez importantes auprès du grand public. Encore faut-il qu’elle possède les atouts pour. Qu’offre alors cette tablette de 7 pouces pour une somme aussi dérisoire ?

C’est peut-être là que le bât blesse. Cdiscount et Haier ont été obligés de tailler dans le gras pour pouvoir proposer un appareil à ce prix là. Du coup, on se retrouve avec un processeur RK3188-T, version bas de gamme du processeur RK3188 qui sans faire des prouesses faisait à peu près bien son travail. Ce processeur est un quadri-coeur (Cortex A9) qui sera cadencé à 1,4 GHz, et couplé au GPU ARM Mali-400 MP4 : pas une bête de course non plus. Pour soutenir ces deux-là, c’est 1 Go de RAM qui a été dépêché. Le stockage interne de la Cdisplay est de 8 Go, et elle fonctionne sous Android 4.4 KitKat. Ici, pas de capteur dorsal mais une caméra frontale de 0,3 mégapixels. Pour l’alimenter, la firme a choisi une batterie de 4000 mAh (polymère) qui devrait suffire pour ce type de produit.

On connait ses dimensions, 190,6 x 111 x 9,3 mm, mais pas son poids, et la Cdisplay sera proposée en un seul coloris Bleu Métal. On ne criera pas à la bonne affaire, mais pour ce prix, peut-on en demander plus ?

]]>
http://www.frandroid.com/tablette/238019_cdiscount-lance-tablette-cdisplay-4999-euros/feed 53
Intel débauche un cadre de chez Qualcomm http://www.frandroid.com/materiels-accessoires/intel-materiels-accessoires/238028_intel-debauche-cadres-chez-qualcomm http://www.frandroid.com/materiels-accessoires/intel-materiels-accessoires/238028_intel-debauche-cadres-chez-qualcomm#comments Mon, 01 Sep 2014 15:51:48 +0000 http://www.frandroid.com/?p=238028 Lire la suite]]> Intel vient d’annoncer avoir débauché de chez Qualcomm Amir Faintuch, un cadre senior qui était en charge de la branche connectivités et réseau de l’entreprise américaine. Un aveu de faiblesse de la part du fondeur ?

Intel-Logo

Jusqu’où ira Intel pour réussir à s’imposer dans le domaine de l’ultra mobilité avec en ligne de mire les tablettes, smartphones et montres connectées ? La société qui est leader sur le marché des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables a beaucoup plus de mal sur le segment de l’ultra mobilité. Pour rattraper son retard sur ses concurrents, le fondeur semble prêt à tout. Vendredi, Intel a envoyé un mail à l’ensemble de ses salariés pour les informer qu’un nouveau collègue viendrait rejoindre les rangs. Le salarié en question est Amir Faintuch qui travaillait auparavant pour Qualcomm, l’un des principaux concurrents d’Intel.

Cet ex-cadre de Qualcomm s’occupait avant de la branche connectivités et réseau de l’entreprise américaine. Chez Intel, il sera intégré à l’équipe Platform Engineering qu’il aura pour tâche de manager. Intel l’a recruté pour son expertise dans le développement de SoC mais également pour ses connaissances dans les modems et les autres normes de transferts sans fil comme le Wi-Fi. Intel indique que cette embauche a pour objectif d’accélérer le développement des SoC Intel et leur succès. Intel devra accélérer la cadence si elle souhaite atteindre l’objectif de 40 millions de puces à destination des tablettes.

Cette embauche est un aveu de faiblesse de la part d’Intel puisque le fondeur recrute rarement à l’extérieur. D’habitude, l’entreprise dispose des ressources nécessaires à l’interne. Mais depuis peu, elle fait de plus en plus appel à des ressources externes comme cette embauche ou encore le partenariat avec Rockchip pour son premier SoC avec modem intégré. Rappelons également qu’Intel a été obligé de brader le prix de ses puces pour tenter de s’imposer sur le marché des OEM chinois. Mais les futures puces gravées en 14nm pourraient bien lui faire sortir la tête de l’eau.

Reuters

]]>
http://www.frandroid.com/materiels-accessoires/intel-materiels-accessoires/238028_intel-debauche-cadres-chez-qualcomm/feed 15
Google prévoit une conférence en Inde le 15 septembre : le lancement d’Android One ? http://www.frandroid.com/smartphone/238016_google-prevoit-conference-en-inde-15-septembre-lancement-dandroid-one http://www.frandroid.com/smartphone/238016_google-prevoit-conference-en-inde-15-septembre-lancement-dandroid-one#comments Mon, 01 Sep 2014 14:57:13 +0000 http://www.frandroid.com/?p=238016 Lire la suite]]> La dernière Google I/O a été marquée par des annonces du côté d’Android Wear, de la prochaine mouture de l’OS mobile, Android L, mais aussi d’un programme dédié aux pays émergents. Android One, puisque c’est son nom, devrait être officiellement lancé à l’occasion d’une conférence prévue le 15 septembre prochain.

Invitation Google Inde

Android One, rappelons-le, est un programme destiné à apporter Android dans les pays émergents – où d’autres OS mobiles tentent de s’imposer, à l’image de Firefox OS ou même de Windows Phone. Au lieu de laisser fonctionner uniquement une industrie low-cost où Google ne fourre pas le nez, Mountain View préfère s’investir dans un programme où il s’associe à des fabricants de smartphones, imposant des standards minimaux et fournissant l’intégration logicielle et les mises à jour nécessaires aux appareils, déployées automatiquement en OTA. Parmi les marques évoquées, l’Indien Micromax ou encore Karbonn. Côté specs, il s’agit de proposer au moins un écran de 4,5 pouces, une mémoire extensible grâce à une carte micro-SD, du double SIM et une radio FM. Le tout à un tarif très bas, probablement en-dessous de la centaine d’euros.

L’invitation envoyée par Google pour un événement le 15 septembre prochain en Inde renvoie, on est en droit de le croire, au lancement officiel d’Android One, ce programme parti pour coûter quelques millions de dollars à Google. Toutefois, l’invitation titre « Block Your Date », renvoyant aux blocs caractéristiques du projet Ara portant sur un smartphone modulaire développé dans les laboratoires de l’Américain. Les premiers bêta-testeurs ont été sélectionnés au début de l’été, et il n’est pas exclu que quelques détails soient fournis à l’occasion de cette mystérieuse conférence.

Source

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/238016_google-prevoit-conference-en-inde-15-septembre-lancement-dandroid-one/feed 8
DegroupTest devient nPerf avec un test de débit basé sur les usages mobiles http://www.frandroid.com/applications/237991_degrouptest-devient-nperf-test-complet http://www.frandroid.com/applications/237991_degrouptest-devient-nperf-test-complet#comments Mon, 01 Sep 2014 14:34:14 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237991 Lire la suite]]> Les speedtests sont-ils réservés aux plus technophiles ? C’est en tout cas le constat que semble faire DegroupTest, l’éternel concurrent de Speedtest.net. La firme française propose désormais une nouvelle application simplifiée mais aussi tournée vers l’expérience utilisateur plutôt que vers des résultats théoriques : elle prend le nom de nPerf, et ne cache pas ses ambitions.

nPerf

Jusqu’ici, DegroupTest proposait un fonctionnement simple : il s’agissait, à un point donné, de mesurer le débit que l’utilisateur est susceptible d’obtenir avec son opérateur mobile, ainsi que de mesurer son ping. Des données simples que nPerf se propose aujourd’hui d’enrichir, dans deux optiques : simplifier la lecture des résultats de ces mesures, mais aussi les adapter aux usages des terminaux mobiles. L’équipe DegroupTest lance donc aujourd’hui une nouvelle application, qui fonctionnera dans un premier temps en parallèle de l’application éponyme avant de la remplacer entièrement sur le Play Store. Son modèle économique est classique : il s’agit d’une app gratuite, assortie de publicité que l’on pourra faire disparaître par le biais d’un achat in-app.

nPerf

Au lieu de fournir uniquement un test de débit global (ce qu’il propose naturellement), l’app nPerf teste plusieurs usages précis : le visionnage de vidéos sur YouTube (avec la possibilité de régler leur définition), la navigation web (dans ce cas, elle s’appuie sur une sélection de sites : Google, Facebook, Wikipedia, Yahoo et LeBonCoin), le tout réalisé en multithread (jusqu’à 1 Gbps) pour rester au plus près d’usages réels. Naturellement positionné face à Ookla, propriétaire de l’application Speedtest, nPerf met l’accent sur la gestion de ses propres serveurs, et assure que l’optimisation de son fonctionnement permet de consommer jusqu’à moitié moins de data lors des tests : l’idée de l’app, c’est de vous faire revenir régulièrement sur ses pages, et le mieux pour cela, c’est encore de ne pas consommer votre fair-use à la vitesse de la lumière. Quant à nous, nous l’avons testée, et il faut avouer que son interface est claire, et que le test prend peu de temps : en ce sens, il pourra nous faire revenir régulièrement.

nPerf

Mais ce qui intéresse ici, ce sont les ambitions de nPerf. Il ne s’agit pas pour l’app de se contenter de résultats ponctuels, mais de fournir une base de données collaborative et comparative. Car lorsque l’on réalise un test complet, on obtient un score global qui n’évoque pas grand-chose (le débit pondéré par les performances en navigation et en streaming vidéo). Il prendra tout son sens si et seulement si l’application parvient à fédérer suffisamment d’utilisateurs pour qu’ils puissent évaluer leurs performances par rapport à d’autres. Dans la prochaine version de nPerf (sa v2.1), les développeurs prévoient l’intégration d’un filtre permettant de classer ses résultats en fonction de son opérateur, mais aussi de son modèle de smartphone, afin que l’utilisateur sache où il se positionne. En marge de ce test global, l’évaluation du débit avec le smartphone est toujours d’actualité, assortie de possibilités de partager ses résultats sur les réseaux sociaux, par email ou dans des messages.

Vers l’infini et au-delà

nPerf ne veut pas s’arrêter à la France. L’app compte se lancer sur le marché européen d’ici la fin de l’année 2014, avant d’intervenir en Amérique du Nord et dans le reste du monde. Il s’agira alors de concurrencer des poids lourds du secteur, et – plus intéressant peut-être pour l’utilisateur – de comparer les performances de son réseau par rapport aux pays voisins. Jusqu’ici, DegroupTest revendique 350 000 téléchargements et 5 millions de tests réalisés, quand Ookla et son Speedtest dépassent les 10 millions d’installations. Il reste donc au petit poucet du secteur bien du chemin à parcourir, mais son application « nouvelle version » constitue un premier pas intéressant pour se faire une petite place au soleil.

nPerf vous permet de tester la qualité de votre connexion Internet mobile ou WiFi.En quelques secondes, testez le débit, la vitesse de navigation et la qualité du streaming vidéo sur votre smartphone ou tablette Android.nPerf s'appuie sur une technologie de pointe élaborée par les équipes de DegroupTest, leader français de...

]]>
http://www.frandroid.com/applications/237991_degrouptest-devient-nperf-test-complet/feed 20
Sony Smartwatch 3 : finalement, une montre sous Android Wear ? http://www.frandroid.com/rumeurs/237978_sony-smartwatch-3-finalement-android-wear http://www.frandroid.com/rumeurs/237978_sony-smartwatch-3-finalement-android-wear#comments Mon, 01 Sep 2014 13:44:17 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237978 Lire la suite]]> En plus de smartphones, Sony pourrait présenter des objets connectés dans quelques jours. Une montre sous Android Wear, la SmartWatch 3, et un bracelet fitness, le SmartBand Talk, sont notamment évoqués aujourd’hui.

smartwatch 3 smartband talk

Une photographie supposément leakée, en qualité très médiocre

Smartwatch 3

À quelques jours de l’ouverture du salon de l’IFA, et des annonces en tout genre des constructeurs, les choses commencent à s’accélérer. Aujourd’hui, d’après plusieurs médias, celle qu’on attend comme la Smartwatch 3 de Sony pourrait finalement ne pas être équipée du logiciel maison habituellement utilisé par le constructeur japonais, mais bel et bien d’Android Wear. Les divers sites reprenant ces rumeurs expliquent que la montre fonctionnera sous une version du logiciel de Google modifiée par Sony. Un chose bien étrange puisqu’on pensait jusque-là que le géant californien interdisait toute modification de l’interface graphique d’Android Wear.

D’après ces mêmes médias, la montre devrait être équipée d’un écran de 1,68 pouce avec une résolution 320 par 320 pixels. Alors que beaucoup réclament des montres connectées étanches, nous y sommes presque puisque la Smartwatch 3 serait certifiée IP58, lui garantissant la possibilité d’être plongée dans l’eau. Voire IP68, la norme récemment employée par Sony chez son Xperia M2 Aqua.

Un bracelet Smartband Talk ?

En plus d’une montre connectée, fonctionnant ou non sous Android Wear, Sony pourrait présenter à l’IFA un nouveau bracelet tracker d’activité destiné à succéder au SmartBand SWR10. Sa particularité : il posséderait un écran incurvé e-ink. Il devrait fonctionner en étant appairé à un smartphone par Bluetooth, et son nom présumé suggère qu’il bénéficierait de fonctionnalités vocales spécifiques.

Les réponses nous attendent à Berlin, où Sony présentera ses nouveautés le 3 septembre. Nous serons sur place pour vous les partager en direct !

]]>
http://www.frandroid.com/rumeurs/237978_sony-smartwatch-3-finalement-android-wear/feed 10
Le Lenovo Vibe X2 sera bien présenté le 4 septembre à l’IFA 2014 http://www.frandroid.com/smartphone/238004_lenovo-vibe-x2-sera-bien-presente-4-septembre-lifa-2014 http://www.frandroid.com/smartphone/238004_lenovo-vibe-x2-sera-bien-presente-4-septembre-lifa-2014#comments Mon, 01 Sep 2014 12:22:09 +0000 http://www.frandroid.com/?p=238004 Lire la suite]]> Alors que l’IFA 2014 approche, Lenovo commence la promotion de son événement en date du 4 septembre. La certitude, c’est qu’on y découvrira le Vibe X2, un mobile haut de gamme attendu avec Android L.

lenovo vibe X2

On ne s’y était pas trompé, le Lenovo Vibe X2 existe bel et bien. Le constructeur chinois a commencé la distribution d’invitations à la presse pour une conférence en date du 4 septembre à l’IFA. Et l’invitation met en avant le Vibe X2 qui sera vraisemblablement le mobile phare de la firme, lui qui possède une jolie fiche technique et une construction premium, avec une coque métallique notamment. On pourrait même avoir droit à une jolie surprise si l’on se réfère à la sucette (lollipop en anglais) qui est au centre de l’image.

Les premières informations laissaient entendre que le mobile serait doté d’un écran IPS de 5 pouces affichant une résolution Full HD de 1080 par 1920 pixels, de 2 Go de mémoire vive, de 16 Go de stockage interne, et d’une batterie de 2250 mAh. On y trouverait aussi un capteur dorsal de 13 mégapixels ainsi qu’un capteur frontal de 5 mégapixels. Concernant son processeur, le mystère reste entier, bien que certains sites évoquent la présence de deux versions, l’une « X2-CU » avec MediaTek MT6596M octa-core (4 Cortex-A17 cadencés à 2 GHz et quatre autres à 1,5 GHz, et la seconde « X2-TO » un Intel dual-core cadencé à 2,2 GHz

Et alors qu’on annonçait le mobile sous Android 4.4.2, voilà que Lenovo met en avant une sucette pour faire la promotion de son évènement. Une sucrerie qui nous évoque évidemment Android L et le nom provisoire qui lui avait été donné : Lollipop. Et sans aller trop en besogne, on devine que le Vibe X2 fonctionnera sous Android L à sa sortie, ou peu de temps après.

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/238004_lenovo-vibe-x2-sera-bien-presente-4-septembre-lifa-2014/feed 7
Alcatel OneTouch annonce le Pop D5, un entrée de gamme sans 4G http://www.frandroid.com/smartphone/237992_alcatel-onetouch-annonce-pop-d5-entree-gamme-4g http://www.frandroid.com/smartphone/237992_alcatel-onetouch-annonce-pop-d5-entree-gamme-4g#comments Mon, 01 Sep 2014 11:21:43 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237992 Lire la suite]]> Il semble que la rentrée soit synonyme d’annonces pour tous les constructeurs de téléphones. Si Wiko n’a pas chômé pendant les vacances, Archos s’est réveillé ce matin et c’est maintenant au tour d’Alcatel One Touch avec un nouveau smartphone d’entrée de gamme, le Pop D5.

alcatel-pop-d5-2_ab89

Alcatel One Touch étoffe un peu plus son catalogue d’entrée de gamme avec l’annonce du Pop D5. Un petit smartphone doté d’un écran de 4,5 pouces et d’une dalle TFT d’une définition de 480 × 854 pixels. Le reste des composants est à l’avenant, puisque un processeur MediaTek MT6582M à quatre cœurs cadencés à 1,3 GHz, 512 Mo de RAM, 4 Go de mémoire interne extensible via une carte micro-SD et une batterie de 1800 mAh. C’est également un téléphone avec des formes, puisque ses mensurations indiquent 67,9 × 132,5 × 10 mm pour un poids de 150 grammes. Oui, ça ne fait pas franchement rêver en ce milieu d’année 2014, d’autant plus que le Pop D5 n’est pas compatible 4G.

La bonne nouvelle, c’est que ce petit smartphone sera installé sous Android 4.4.2, une version de l’OS de Google optimisé pour les configurations modestes. Aucune date de sortie n’a encore été divulguée et on ne connaît pas non plus de son tarif en France. Vu les composants annoncés, il y a de bonnes chances que ce Pop D5 soit affiché à un prix inférieur à 100 euros, voire (beaucoup) moins.

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/237992_alcatel-onetouch-annonce-pop-d5-entree-gamme-4g/feed 13
Icewind Dale : une version mobile en préparation http://www.frandroid.com/applications/237979_icewind-dale-version-mobile-en-preparation http://www.frandroid.com/applications/237979_icewind-dale-version-mobile-en-preparation#comments Mon, 01 Sep 2014 10:30:06 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237979 Lire la suite]]> Beamdog, le développeur à l’origine de la version mobile de Baldur’s Gate, vient d’annoncer la mise en chantier d’un nouveau jeu bien connu des rôlistes : Icewind Dale.

icewind dale EE

Après le très moyen Baldur’s Gate Enhanced Edition, le studio américain Beamdog annonce aujourd’hui qu’il travaille sur une nouvelle édition améliorée d’un célèbre jeu de rôle des années 2000 : Icewind Dale, toujours dans une version « Enhanced Edition ». Comme pour Baldur’s Gate, cette nouvelle édition, adaptée aux écrans des années 2010, introduira des graphismes légèrement améliorés, un mode multijoueur digne de ce nom, de nouvelles quêtes ainsi qu’une douzaine de nouveaux sorts et objets.

Lien Youtube

Pour ceux qui n’auraient jamais joué à Icewind Dale dans les années 2000, il faut rappeler qu’il s’agit d’un jeu de rôle occidental basé sur les règles de Donjon & Dragons dont la particularité est de proposer beaucoup (mais alors beaucoup) de combats, contrairement à Baldur’s Gate, plus orienté exploration et résolution de quêtes.

Icewind Dale Enhanced Edition ne dispose encore ni de date de sortie exacte ni de prix. On espère simplement que Beamdog mettra moins de temps à sortir la version Android du jeu et surtout que son prix sera un peu plus doux que son précédent titre. Pour rappel, Baldur’s Gate Enhanced Edition sur Android est sorti un an après la version iOS au tarif de 8,99 euros.

]]>
http://www.frandroid.com/applications/237979_icewind-dale-version-mobile-en-preparation/feed 3
Nvidia Shield Tablet : le root, des ROM disponibles et une première mise à jour majeure http://www.frandroid.com/tablette/237971_nvidia-shield-tablet-root-rom-disponibles http://www.frandroid.com/tablette/237971_nvidia-shield-tablet-root-rom-disponibles#comments Mon, 01 Sep 2014 10:07:53 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237971 Lire la suite]]> La Shield Tablet semble être plutôt bien suivie au niveau logiciel. Nvidia vient de déployer la première mise à jour majeure du système et entre temps, la tablette a été rootée puis des développeurs ont assuré l’installation de ROM custom sur l’appareil.

Nvidia Shield Tablet14

Il y a quelques semaines, nous avions pu tester la Shield Tablet de Nvidia. C’est la première tablette intégrant le Tegra K1 de Nvidia disponible à l’international si on met de côté la Mi Pad de Xiaomi très peu distribuée au niveau mondial. Nous avions alors apprécié la présence d’Android KitKat « pur » avec quelques logiciels maison destinés à faciliter la vie des joueurs. Le constructeur de Santa Clara vient de mettre en ligne une mise à jour OTA estampillée 1.1 qui pèse un peu moins de 90 Mo. Elle apporte de nombreuses améliorations (Wi-Fi, appareil photo, ShadowPlay, GPS, audio) et une meilleure stabilité du système et des applications dédiées.

Parallèlement à cette mise à jour, les développeurs du forum XDA Developer se sont activés pour permettre aux utilisateurs de la Shield Tablet d’avoir accès à un peu plus de fonctionnalités. Ainsi, depuis quelques jours, il est possible de rooter la console. Une manipulation qui devrait, entre autres, permettre d’afficher facilement le nombre d’images par seconde débité par le Tegra K1. Pour aller encore plus loin, les développeurs indépendants ont réussi à créer deux ROM différentes pour la Shield Tablet. La première, AICP, est plutôt réservée aux connaisseurs puisque basée sur AOKP alors que la seconde, VanirAOSP, reprend des éléments de CyanogenMod comme les profils et les réglages rapides.

Avant de tenter d’installer les ROM, il faut bien sûr sauvegarder ses données, mais également installer le CWM Recovery pour la Shield Tablet. Il faut toutefois avoir quelques notions en ROM custom avant de réaliser les manipulations sous peine de se retrouver avec une tablette non fonctionnelle. La communauté et Nvidia s’occupent donc de la Shield Tablet de manière logicielle, une bonne nouvelle pour tous les (futurs) utilisateurs de cette tablette plutôt réservée aux joueurs.

XDA Developers

]]>
http://www.frandroid.com/tablette/237971_nvidia-shield-tablet-root-rom-disponibles/feed 4
WhatsApp : la version finale pour Android Wear est de sortie http://www.frandroid.com/applications/237967_whatsapp-version-finale-android-wear-sortie http://www.frandroid.com/applications/237967_whatsapp-version-finale-android-wear-sortie#comments Mon, 01 Sep 2014 09:36:16 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237967 Lire la suite]]> La bêta, c’est fini. WhatsApp passe aux choses sérieuses et offre la compatibilité avec Android Wear grâce à une mise à jour de l’application sur le Play Store.

Whatsapp

En ce début de semaine, WhatsApp est sorti de l’ombre et propose enfin une version finale pour sa version de l’application sous Android Wear. C’est au début du mois dernier qu’elle avait fait ses premiers pas sur montres connectées, mais dans une version bêta disponible au téléchargement sur le site de la firme. Cette fois, l’application est accessible directement sur le Play Store, et toujours de façon gratuite pour la première année d’utilisation. Les équipes de WhatsApp ont mis à jour l’application mère pour offrir cette compatibilité et elle prend maintenant le numéro de Build 2.11.238.

Ceux qui voudraient s’y essayer pourront visualiser l’intégralité des messages reçus depuis leur montre Android Wear, et y répondre en dictant le contenu à leur poignet. Un moyen simple mais peu discret pour utiliser WhatsApp, donc.

WhatsApp Messenger est un messager de smartphone disponible pour Android et autres smartphones. WhatsApp utilise votre connexion 3G ou WiFi (si disponible) pour envoyer le message avec les amis et la famille. Passez du SMS à WhatsApp pour envoyer et recevoir des messages, des photos, des notes vocales, et des...

]]>
http://www.frandroid.com/applications/237967_whatsapp-version-finale-android-wear-sortie/feed 3
L’écran QHD du Galaxy Note 4 confirmé sur le site de Samsung http://www.frandroid.com/marques/samsung/237962_lecran-qhd-du-galaxy-note-4-confirme-site-samsung http://www.frandroid.com/marques/samsung/237962_lecran-qhd-du-galaxy-note-4-confirme-site-samsung#comments Mon, 01 Sep 2014 09:08:54 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237962 Lire la suite]]> A maintenant deux jours de l’Unpacked Event de Samsung, c’est aussi la dernière ligne droite pour les leaks. Et c’est sur le site de Samsung lui-même que SamMobile est parvenu à dénicher une information qui ne faisait presque plus de doute, mais qui permet au moins de confirmer l’entrée du Galaxy Note 4 dans le club très fermé des appareils à écran QHD.

Galaxy Note 4

On attend de pied ferme l’Unpacked Event de Samsung, prévu l’après-midi du 3 septembre prochain. Il y sera question de la nouvelle montre du Coréen, la Gear S, mais aussi d’un Galaxy Note 4 désormais teasé à plusieurs reprises. La marque a notamment mis en avant le stylet caractéristique de la gamme Note, histoire de faire monter un peu plus le suspense.

Mais rien n’est plus mal gardé que les surprises supposées être dévoilées à l’occasion de salons, d’autant plus que leur commercialisation intervient généralement peu après leur clôture. Et pour le cas du Galaxy Note 4, les caractéristiques ont déjà fusé à plusieurs reprises, évoquant un écran de 5,7 pouces à la définition QHD, mais aussi l’inclusion d’un processeur Exynos de toute dernière génération (le 5433) à huit cœurs, 3 Go de RAM et un capteur photo de 16 mégapixels. Tout ceci se confirme un peu plus par le biais du site de Samsung, et plus précisément du User Agent Profile que l’on y trouve. L’information qui ressort de ces quelques lignes, c’est bien que l’appareil portant le nom de code SM-N910T sera équipé d’un écran de 1440 x 2560 pixels, soit affichant une définition QHD vue notamment sur un LG G3 ; une photo volée d’un coffret de Note 4 confirmait également l’information ce weekend, même si son authenticité reste à prouver. Reste à savoir si, dans sa version européenne, l’appareil sera bien équipé de l’Exynos 5433 octo-core 64 bits ou s’il préférera à la puce maison de Samsung le Snapdragon 805 de Qualcomm. Quant à nous, nous serons présents à l’événement Samsung pour vous en faire vivre les annonces berlinoises au plus près !

SamMobile

]]>
http://www.frandroid.com/marques/samsung/237962_lecran-qhd-du-galaxy-note-4-confirme-site-samsung/feed 71
Iliad à deux doigts de racheter T-Mobile ? http://www.frandroid.com/0-android/operateurs/237968_iliad-doigts-racheter-t-mobile http://www.frandroid.com/0-android/operateurs/237968_iliad-doigts-racheter-t-mobile#comments Mon, 01 Sep 2014 08:57:58 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237968 Lire la suite]]> Si l’on en croit Les Echos, Iliad aurait de plus en plus de chances de mettre la main sur l’opérateur américain T-Mobile. Le propriétaire de ce dernier, Deutsche Telekom, a revu ses prétentions à la baisse et Xavier Niel doit désormais trouver le moyen de lever seulement 660 millions de dollars.

T-Mobile

Le rachat de T-Mobile par Iliad a connu de nouveaux rebondissements. La semaine dernière, Deutsche Telekom, annonçait en effet revoir ses prétentions à la baisse concernant la vente de l’opérateur américain T-Mobile. La société allemande, qui possède 67 % de T-Mobile, se contenterait en effet d’un prix de vente de ses actions de 35 dollars par actions. Pour rappel, la première offre rejetée d’Iliad proposait 33 dollars par action. Pour remporter la mise, Xavier Niel doit donc trouver 660 millions de dollars auprès d’investisseurs et de banques.

Et pour ce faire, le journal Les Echos précise que le patron de Free prévoit d’aller dès cette semaine au Royaume-Uni afin de convaincre des investisseurs. Dans les faits, explique le journal, Free ne doit pas trouver 660 millions de dollars, mais plus d’un milliard de dollars. Si Iliad se décidait en effet à racheter les parts de T-Mobile à Deutsche Telekom, la loi américaine oblige la société française à considérer tous les actionnaires de T-Mobile de la même façon. Autrement dit, si Iliad se dit prêt à racheter les actions de Deutsche Telekom, il doit également être capable de racheter les actions des actionnaires minoritaires. Et donc prévoir des fonds supplémentaires. Le rachat peut donc être plus coûteux que prévu.

Cette difficulté ne semble toutefois pas insurmontable et Xavier Niel a encore le temps de trouver des investisseurs capables de le soutenir financièrement. Actuellement, Iliad est le seul repreneur officiel de T-Mobile et Deutsche Telekom semble bien décidé à revendre l’opérateur américain, trop compliqué à revendre à un autre opérateur américain. Les Echos précisent que l’on saura le 12 septembre prochain (pour des raisons légales) si d’autres acquéreurs se feront connaître pour le rachat de T-Mobile. L’opérateur satellitaire Dish semble vouloir faire une proposition et pourrait peut-être se manifester. Dans tous les cas, Iliad est actuellement l’opérateur qui a le plus de chances de réussir à mettre la main sur T-Mobile. Réponse dans deux semaines.

Les Echos

]]>
http://www.frandroid.com/0-android/operateurs/237968_iliad-doigts-racheter-t-mobile/feed 28
Sony ne mettra plus à jour le Xperia E http://www.frandroid.com/marques/sony/237961_sony-met-fin-au-support-du-xperia-e http://www.frandroid.com/marques/sony/237961_sony-met-fin-au-support-du-xperia-e#comments Mon, 01 Sep 2014 08:37:44 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237961 Lire la suite]]> Le Sony Xperia E est arrivé à un tournant de sa vie : il ne recevra plus de mises à niveau de la part de son constructeur.

438x261-438x261-sony-xperia-e-img2jpg-2635

La firme japonaise Sony vient de mettre fin au support de son mobile d’entrée le gamme, le Sony Xperia E, ainsi qu’à celui de sa variante double SIM. Les deux terminaux n’auront donc plus la chance de recevoir des mises à niveau, et resteront donc sur Android 4.1.1 Jelly Bean. Les numéros de build les plus récents sont 11.3.A.2.33 pour le Xperia E et 11.3.A.3.1 pour le Xperia E dual. Ces dernières mises à jour dataient de juillet 2014, et elles se faisaient de toute façon rares. Le terminal a maintenant été remplacé par le Xperia E1, que nous avons testé, et qui lui fonctionne sous Android 4.4 KitKat. En attendant peut-être même de passer à Android L.

Si vous êtes équipé d’un Sony Xperia E, il faudra donc vous y faire : son existence ne prend pas fin mais il n’y aura plus jamais rien de nouveau sur votre mobile. Du moins si vous ne passez pas par des ROM développées indépendamment de Sony.

]]>
http://www.frandroid.com/marques/sony/237961_sony-met-fin-au-support-du-xperia-e/feed 19
Archos baisse le prix de son smartphone 4G 45 Helium à 99,99 euros http://www.frandroid.com/smartphone/237953_archos-baisse-prix-smartphone-4g-45-helium-9999-euros http://www.frandroid.com/smartphone/237953_archos-baisse-prix-smartphone-4g-45-helium-9999-euros#comments Mon, 01 Sep 2014 07:54:15 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237953 Lire la suite]]> Archos annonce que son smartphone 45 Helium 4G, vendu depuis avril dernier aux alentours de 150 euros, est désormais disponible pour moins de 100 euros.

archos_45helium_Triple_hidef_3

Archos annonce que son petit smartphone 4G sorti en avril dernier, le 45 Helium 4G, vient  de voir son prix baisser. Ce téléphone de 4,5 pouces peut désormais s’acheter moins de 100 euros, et plus précisément 99,99 euros.

Pour ce prix, le 45 Helium 4G proposera tout ce dont à besoin un téléphone 4G en cette seconde moitié d’année 2014. Outre son écran de 4,5 pouces de technologie LCD IPS d’une définition FWVGA (854 × 480), on retrouve le traditionnel processeur Snapdragon 400 (en version MSM 8926, à quatre cœurs), 1 Go de mémoire vive, 4 Go de mémoire interne extensible avec une carte micro-SD (jusqu’à 64 Go) et bien entendu une compatibilité 4G de catégorie 4.

Sur le papier l’Archos 45 Helium 4G se révèle plutôt séduisant avec sa coque arrondie et ses bords d’écrans relativement fins. Ses dimensions sont de 135 × 67 × 9,75 mm pour un poids de 140 grammes environ. Il dispose également d’un appareil photo dorsal de 5 MP avec autofocus et flash LED ainsi que d’un capteur frontal d’une définition VGA, soit 640 × 480. Le téléphone dispose également d’une batterie amovible. Seule ombre au tableau, il est installé sur la version 4.3 d’Android. Pour un téléphone de cette gamme, KitKat n’aurait pas été du luxe.

La décision d’Archos de baisser le prix de son smartphone n’est pas tellement étonnante au vu des récentes annonces de son concurrent de toujours, Wiko. Ce dernier a en effet profité des deux derniers mois pour annoncer une demi-douzaine de nouveaux smartphones, dont une bonne partie est constituée de téléphones 4G à petit prix, dont le Wiko Kite à moins de 100 euros. 2014 est définitivement l’année de la démocratisation des téléphones 4G.

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/237953_archos-baisse-prix-smartphone-4g-45-helium-9999-euros/feed 26
Microsoft, Amazon, Samsung et Yahoo seraient intéressés par Cyanogen Inc. http://www.frandroid.com/rumeurs/237946_microsoft-amazon-samsung-yahoo-seraient-interesses-cyanogen-inc http://www.frandroid.com/rumeurs/237946_microsoft-amazon-samsung-yahoo-seraient-interesses-cyanogen-inc#comments Sun, 31 Aug 2014 21:41:55 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237946 Lire la suite]]> Cyanogen Inc est la société américaine – fondée par Steve Kondik – à l’origine de la célèbre ROM Android, CyanogenMod. Une ROM qui propose une alternative de l’OS de base sur plus de 100 appareils Android. Selon BGR, Microsoft, Amazon, Samsung et Yahoo seraient intéressés par cette entreprise.

CID

CID, la mascotte de Cyanogen

Cyanogen évolue rapidement. Souvenez-vous, nous avions interrogé Guillaume Lesniak qui avait décidé de quitter l’aventure CyanogenMod suite à la création de la société Cyanogen Inc. Quelques mois plus tard, Cyanogen annonçait ses premiers partenariats, avec Oppo et OnePlus One.

Cyanogen souhaite devenir « un OS mobile fait par des utilisateurs pour des utilisateurs ». Il se murmure sur la toile qu’avec sa base d’utilisateurs, CyanogenMod serait le troisième OS Mobile, derrière Android et iOS – et devant Windows Phone.  Cette position captive les grandes sociétés de la tech, telles que Yahoo, Amazon, Samsung ou encore Microsoft – en tant que partenaire, ou en tant que potentielle acquisition. Même si cela peut étonner, Cyanogen s’impose, de plus en plus, comme une alternative à AOSP (Android Open Source Project) dans le développement d’applications métier.

 

Microsoft, Amazon, Samsung et Yahoo ?

Microsoft de son côté a tenté l’aventure d’Android, avec Nokia X Software Platform. Une aventure qui s’est arrêtée en juillet dernier. Même si le Nokia X2 pourrait être le dernier appareil sous Android de la firme de Redmond, Microsoft n’a jamais déclaré cela. Néanmoins, d’après des journalistes de Re/code, ce seraient les talents de Cyanogen qui sont recherchés par Microsoft.

Amazon est également à la source d’une ROM Android, il s’agit de Fire OS. L’OS qui équipe les Kindle Fire ainsi que la Fire TV et le Fire Phone. Cet OS est basé sur l’AOSP (Android Open Source Project), comme Nokia X SP.

Samsung, premier fabricant de téléphones au monde, est en train de développer son propre OS, Tizen. Tizen n’est pas basé sur l’AOSP, mais sur le noyau Linux (comme Android). Connu précédemment sous le nom « LiMo » (Linux Mobile), cet OS fait parti de la Linux Foundation. D’ailleurs, une machine virtuelle similaire à DalviK permet de faire tourner des applications Android.

Enfin, Yahoo! a réalisé de nombreuses acquisitions dans l’univers Android, la dernière en date : Aviate, un launcher Android qui se nomme désormais Yahoo Aviate Launcher. Avec Marissa Mayer à sa tête, Yahoo! pourrait viser des sommets.

cyanogenmod-team

La CyanogenMod Team

 

CyanogenMod, une vraie alternative à Android (Google Experience) ?

L’équipe de Cyanogen a déclaré qu’il soutenait Google dans son développement d’Android, néanmoins ils souhaitent proposer un contre-poids. Aujourd’hui, Cyanogen travaille sur un installateur afin de faciliter l’installation de CyanogenMod sur les smartphones Android. La version CyanogenMod 11 basée sur KitKat apporte de nombreuses optimisations et permet à des dizaines de smartphones de profiter de la dernière version d’Android. Quant à CM 12, cette ROM sera basée sur la version Android L – actuellement distribuée en « Developer Preview ».

Concernant les relations entre Cyanogen et Google, elles ne sont pas limpides. De nombreuses négociations ont déjà eu lieu, et il a été décidé que les applications Google Apps ne seraient pas nativement intégrées à CyanogenMod. Les risques pour Cyanogen ne viennent pas seulement de Google, l’équipe de développement rencontre des soucis avec le code sous licence provenant de drivers propriétaires. La CyanogenMod Team s’est donc lancée dans le développement de drivers afin d’éviter de potentiels problème avec les licences.

Après avoir levé 30 millions de dollars, Cyanogen se serait lancé dans un troisième tour de table. C’est sûrement dans ce contexte, que Steve Kondik (CEO de Cyanogen) aurait rencontré Satya Nadella (CEO de Microsoft).

BGR

]]>
http://www.frandroid.com/rumeurs/237946_microsoft-amazon-samsung-yahoo-seraient-interesses-cyanogen-inc/feed 73
Gummy Dad Colorland : des bonbons, des plateformes et des méninges http://www.frandroid.com/applications/237203_gummy-dad-colorland-bonbons-plateformes-meninges http://www.frandroid.com/applications/237203_gummy-dad-colorland-bonbons-plateformes-meninges#comments Sun, 31 Aug 2014 15:13:54 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237203 Lire la suite]]> Gummy Dad Colorland est un jeu simplissime qui va peut-être permettre d’occuper quelques heures de votre week-end. À condition bien sûr que vous soyez courageux.

unnamed

« Aiguisez vos réflexes, car les nombreux niveaux et mécaniques de jeu de Gummy Dad Colorland demandent dextérité et persévérance ». Persévérance. Persévérance. Persérance. Oui, on a remarqué ! Gummy Dad Colorland est un petit jeu comme on les aime. C’est fluide, c’est esthétiquement très simple et propre, et cela permet de faire travailler nos méninges ! Il faut faire glisser et sauter une espèce de gélatine sur des plateformes diverses.

Le jeu est composé de 60 niveaux répartis dans quatre mondes, où chaque monde possède sa propre mécanique. Comme la difficulté augmente au fur et à mesure de l’aventure, il faudra répéter des niveaux plusieurs dizaines de fois avant de les terminer. Le jeu est gratuit et financé par de la publicité, aucun achat in-app n’est donc à prévoir.

Amusez-vous bien.

Aidez Gummy dad à récupérer ses enfants à travers les nombreux niveaux de ce jeu de plateforme gratuit !DESCRIPTION:Aiguisez vos réflexes, car les nombreux niveaux et mécaniques de jeu de Gummy Dad Colorland demandent dextérité et persévérance.Avez-vous les capacités nécessaires pour diriger Gummy Dad à travers les nombreux niveaux colorés...

]]>
http://www.frandroid.com/applications/237203_gummy-dad-colorland-bonbons-plateformes-meninges/feed 7
Ecran des téléphones : peut-on encore parler de phablettes ? http://www.frandroid.com/smartphone/237761_ecran-telephones-on-encore-parler-phablettes http://www.frandroid.com/smartphone/237761_ecran-telephones-on-encore-parler-phablettes#comments Sun, 31 Aug 2014 12:03:12 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237761 Lire la suite]]> Dans quelques jours, la rédaction de FrAndroid se déplacera à l’IFA. Et, que ce soit par l’intermédiaire des marques elles-mêmes ou par les nombreuses rumeurs sorties durant l’été, on sait déjà plus ou moins ce que l’on verra sur place. Quelques montres connectées, une poignée de tablettes et surtout, surtout, des dizaines et des dizaines de téléphones de 5 pouces. Un format qui ne choque plus personne à la mi-2014. Nous nous sommes alors posé la question : et si les phablettes étaient mortes ?

On mettra bientôt un design sur le Galaxy Note 4

C’est quoi, une phablette ?

Revenons d’abord quelques années en arrière. Il y a maintenant trois ans, le terme de phablette était pratiquement inconnu des journalistes et des professionnels. C’est Samsung, durant l’IFA 2011, qui a réussi à imposer le format, puis le terme pour le qualifier, auprès du grand public avec son premier Galaxy Note. La définition d’une phablette est très simple, du moins dans la théorie. Il s’agit d’un téléphone, un appareil capable de prendre et d’envoyer des appels, disposant d’un très grand format qui le rapproche d’une tablette. D’où le mot-valise – très moche, convenons-en – de phablette, alliant les mots « (télé)phone » et « tablette ».

fr_GT-N7000RWAXEF_002_Right-Angle_black

Le premier Galaxy Note est considéré comme la première phablette grand public

Cette définition pose toutefois un problème majeur : quelle est la taille d’une phablette ? Une phablette de 2011 faisait 5,3 pouces, soit la diagonale d’écran du premier Galaxy Note. En 2014 est sorti le LG G3 avec une diagonale d’écran de 5,5 pouces. Et j’ai vu très peu d’articles ou de tests qualifiant l’appareil de LG de phablette. À la mi-2014, nous considérons qu’une phablette est un téléphone avec une diagonale d’écran de plus de 6 pouces. Il y en a actuellement une poignée, mais à la différence de 2011, ce n’est plus une tendance mais une niche. Et pour cause, le format de 6 pouces est considéré comme trop imposant pour une main humaine. Et c’est un fait intéressant, car cela prouve que la définition même de phablette est mouvante : plus les années passent et plus sa définition s’est restreinte. En 2011, une phablette faisait plus de 5 pouces, pour passer doucement au-delà du format 5,5 pouces et aujourd’hui 6 pouces. D’où notre question : est-ce que le terme de phablette a été enterré et désigne aujourd’hui tout simplement le smartphone de 2014 ? On penche naturellement pour la seconde option.

En 2014, nous avons plus que jamais besoin de grands écrans

Avant de répondre à cette question, il semble important de faire quelques rappels élémentaires. Les constructeurs de smartphones ne commercialisent pas des téléphones avec des grands écrans sans avoir préalablement et soigneusement étudié le marché. Et en 2014 le marché raffole des grands écrans, pour beaucoup de raison.

LG G3S

À gauche, le LG G3S est censé être une version mini du LG G3 (à droite). Il fait tout de même 5 pouces !

La première, et la plus logique, c’est que nous aimons les grands écrans. Admettez-le quand vous déboursez 200, 300 voire 600 euros dans un téléphone, vous êtes contents d’avoir une surface d’affichage importante sur votre appareil. Et plus que la satisfaction de posséder un appareil de grand format, au quotidien, cet écran est très pratique – même s’il ne rentre pas dans une poche de jean. Il permet non seulement de regarder plus confortablement les vidéos, de surfer plus facilement sur le web, de retoucher ou de voir des photos plus aisément et bien entendu de moins se fatiguer les yeux sur les applications. Et si ces grands écrans sont définitivement plus confortables, c’est bien parce que l’usage que l’on fait de notre smartphone est différent d’il y a 4 ou 5 ans. Et cela est dû à l’amélioration de la vitesse du réseau data.

galaxy-s5-frandroid-15

Le Samsung Galaxy S5 dispose d’un grand écran de plus de 5 pouces. Ce qui correspond à une réelle demande des consommateurs.

Car, oui, il y a bien un lien entre la taille des écrans des téléphones et la qualité et la rapidité des connexions à Internet que permettent les opérateurs téléphoniques. À quoi bon disposer de la 4G si c’est pour simplement lire ses mails ou faire une recherche Internet de temps en temps comme c’était le cas il y a quelques années ? Non, la hausse des débits permet aujourd’hui de streamer facilement des vidéos, de prendre des photos pour les retoucher et les uploader sur les réseaux sociaux et de consulter (consommer ?) ces derniers plus facilement. Des tâches beaucoup plus simples à réaliser aujourd’hui grâce aux débits importants et à la taille des écrans actuels. C’est d’ailleurs la même chose pour les jeux vidéo. Posséder un téléphone très puissant et afficher de superbes graphismes sur un écran minuscule est certainement ce qu’il y a de plus frustrant au monde. Avouez que jouer sur un écran de 5 pouces est tout de même plus agréable que sur un écran de 4 pouces…

La convergence PC et téléphone est une réalité

Et puis il y a les usages. Le temps que l’on ne passe plus devant un PC, on le passe devant un smartphone. Ce n’est pas pour rien que Facebook, Twitter ou tout autre réseau social actuellement à la mode développe des applications soignées, la majorité de leurs utilisateurs les utilisent sur des appareils mobiles et non sur un PC. Sur un PC, d’ailleurs, nous aimons avoir de grands et beaux écrans. Alors pourquoi pas sur un téléphone ? Après tout, si l’on passe plus de temps devant un écran de téléphone, autant que cela se fasse avec des contraintes moindres.

android youtube 5.7.36 gestion qualité vidéo image 01

La version mobile de YouTube propose maintenant de choisir sa résolution. Est-ce vraiment utile sur un écran de moins de 5 pouces ?

La convergence entre le monde du PC, fixe ou mobile, et les appareils mobiles connectés s’est encore plus accélérée avec l’arrivée de téléphones disposant de grands écrans. Et les chiffres le confirment. Les ventes de PC sont en baisse depuis maintenant plus d’un an dans le monde. Et si le marché des tablettes stagne, celui des smartphones, et particulièrement des smartphones de plus de 5 pouces, explose partout dans le monde. Au point, rappelons-le qu’Apple se décide enfin à commercialiser un téléphone (personne n’a osé parler de phablette) de 5,5 pouces ! Un signe qui ne trompe pas. Bref, les utilisateurs sont de moins en moins assis devant un PC et de plus en plus présents devant leur écran de smartphone. Une tendance irréversible. Ces consommateurs ne troquent pas le confort de leur écran de PC pour un écran minuscule de téléphone. Ils ont besoin de place et de visibilité, et c’est bien pour cela que la taille des smartphones a énormément augmenté ces dernières années. Au point qu’aujourd’hui le téléphone de 5 pouces ou plus est en phase de devenir la norme. Et la phablette est en train de mourir de sa belle mort : celle de l’assimilation aux téléphones que l’on considère comme normaux.

La phablette est morte, vive la phablette !

Nous devrions de moins en moins entendre le terme phablette dans les mois et les années à venir. Oh, il en reste encore quelques-unes (Archos Xenon 64, Slate 7 VoiceTab, Galaxy Tab Q…) mais ce sont les dernières représentantes d’un produit qu’on verra bientôt plus. D’abord parce que d’ici quelques mois, la majorité des téléphones aura adopté un format proche ou supérieur à 5 pouces. Et ce ne seront pas uniquement les téléphones de milieu et haut de gamme. Wiko prouve que les téléphones d’entrée de gamme auront bien droit à ce format. Et ces smartphones de 5 pouces concurrenceront fortement les phablettes actuelles au point de les faire passer du statut de marché de niche (ce qu’elles sont actuellement) à une espèce en voie de disparition. Quel pourcentage de l’humanité possède des mains capables de trouver confortable un appareil de plus de 10 cm de large ?

DSC01431

La phablette de 6,4 pouces d’Archos touche aux limites physiques d’une main. Difficile de faire plus grand.

La taille de nos mains n’est pas extensible et il faudra bien enterrer un jour les phablettes telles que nous les connaissons en 2014. On considère aujourd’hui que la limite physique pour tenir correctement un téléphone est aux alentours de 6,5/7 pouces. Essayez de téléphoner avec une Nexus 7 à l’oreille, c’est à la fois ridicule mais aussi fatigant et très peu confortable. Non, il est fort probable que les phablettes de plus de 6 pouces soient cantonnées à une poignée de marchés particuliers (en Chine, par exemple), tandis que la diagonale d’écran des smartphones actuels approche les 6 pouces sans jamais les dépasser.

Googel-Nexus-5-LG-FrAndroid-DSC09475

Les tablettes de 7 pouces vont certainement être les premières victimes de la hausse de la taille moyenne des écrans de smartphone.

L’augmentation de la taille moyenne des smartphones a d’ailleurs un autre impact : celui de la disparition progressive des tablettes de 7 pouces. Une tendance qui s’observe aisément aujourd’hui, puisque tous les constructeurs annoncent des tablettes de 8 ou 9 pouces mais ne s’aventurent plus dans des formats plus restreints. Sony et sa Z3 Tablet Compact, LG et sa LG G Pad 8.3 et même l’iPad mini avec sa diagonale de 7,9 pouces sont là pour en témoigner. C’est un fait, la tablette de 7 est à l’agonie, chassée sur ses propres terres par les phablettes actuelles et les smartphones de plus de 5 pouces.

Plus de petitesse est souvent synonyme de performances moindres

Qu’on ne se méprenne pas, l’agrandissement de la taille des smartphones n’est pas sans conséquence pour les consommateurs, qui ont de moins en moins le choix dans la taille des appareils proposé par les constructeurs. On parle bien ici des déclinaisons mini des appareils grand format que les fabricants de téléphones n’hésitent pas à sortir quelques semaines ou mois après leurs flagships. Nous en avions déjà parlé dans un Editoid : les déclinaisons mini sont bien souvent de fallacieux arguments marketing pour vendre des téléphones avec des performances au rabais sous couvert de la bonne image du téléphone principal. L’effet secondaire, et c’est plus une tendance, un ressenti, c’est que les « petits » téléphones, de moins de 5 pouces, ont tendance à être souvent moins puissants que nos smartphones de plus de 5 pouces. Et c’est bien un problème de choix pour le consommateur. Alors qu’il peut acheter sans aucun problème des centaines de téléphones de 5 pouces ou plus très performants, la liste des petits appareils performants se réduit de plus en plus. Samsung, avec le Galaxy Alpha, a récemment prouvé que cette demande pouvait être comblée mais on aurait bien du mal à considérer cela comme une véritable nouvelle tendance.

Comparatif-iPhone-5-Galaxy-Alpha-LG-G3-Galaxy-S5

De gauche à droite : le LG G3, le Galaxy Alpha, le Galaxy S5 et l’iPhone 5S.

D’une manière générale, il est difficile de dire à quoi ressembleront les smartphones d’ici deux ou trois ans. En 2011, une bonne partie des professionnels et du grand public se moquait de la taille immense du Galaxy Note, alors à quoi peuvent bien ressembler les smartphones de 2017 ? Serons-nous envahis par des Wiko ? Aurons-nous tous des smartphones modulaires ? Nos smartphones disposeront-ils tous de coques piquetées ? On est bien en peine de le dire.

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/237761_ecran-telephones-on-encore-parler-phablettes/feed 274
IFA 2014 : ce que l’on attend côté objets connectés http://www.frandroid.com/produits-android/accessoires-objets-connectes/bracelets-connectes/236782_ifa-2014-on-attendre-cote-objets-connectes http://www.frandroid.com/produits-android/accessoires-objets-connectes/bracelets-connectes/236782_ifa-2014-on-attendre-cote-objets-connectes#comments Sun, 31 Aug 2014 10:38:57 +0000 http://www.frandroid.com/?p=236782 Lire la suite]]> L’IFA 2014 va bientôt ouvrir ses portes et s’annonce palpitant. Le salon high-tech devrait cette année accueillir encore plus de produits intéressants que lors de ses précédentes éditions, et parmi eux, une flopée d’appareils connectés. Si l’on en connait déjà quelques-uns, on reste dans le flou pour pas mal de constructeurs qui ont préféré promouvoir des smartphones que des montres, des vêtements ou des objets en tout genre.

IFA_2014_Home_Kachel_Double_XXXLWide43

C’est confirmé pour eux

Asus Zenwatch 

C’est donc Asus qui sera le troisième constructeur à présenter sa montre Android Wear, en attendant que Motorola dévoile son produit final. Le constructeur taïwanais l’a confirmé avec une photographie en guise de teaser sur laquelle on aperçoit les contours de l’objet, puis par une vidéo nous donnant son nom : Zenwatch. Il s’agira d’une montre au cadran légèrement arrondi, mais à l’allure sportive. Les teasers indiquent en tout cas que l’objet sera présenté le 3 septembre lors de l’IFA. Ce n’est qu’une demi-surprise puisque le patron d’Asus avait lâché le morceau un peu avant de communiquer sur le sujet, et Google avait très clairement mentionné la firme parmi sa liste de partenaires sur le projet Android Wear. On verra donc si cette montre peut venir concurrencer les LG G Watch et Samsung Gear Live.

android 2014-08-28 à 15.05.54

LG : la G Watch R

Ceux qui veulent une montre qui ressemble à une montre – ronde dans la très grande majorité des cas - seront sûrement servis par LG avant Motorola. Alors que ce dernier s’apprêtait à être le premier à proposer une montre avec un cadran de cette forme, le Coréen pourrait finalement prendre les devants. Là aussi, la firme commence la promotion de l’objet, et l’on verra ce qu’il en est lors de l’IFA. On s’attendait d’ailleurs plus à une déclinaison de la G Watch qu’à une montre nouvelle, mais l’aperçu de l’objet semble nous amener vers le contraire et un design renouvelé.

On sait déjà que la G Watch R dispose d’un écran en Plastic OLED (ou P-OLED) de 1,3 pouce (3,3 cm environ) d’une définition de 320 × 320. On retrouve aussi le processeur Snapdragon 400, les 512 Mo de RAM, les 4 Go de mémoire interne et l’IP 67 de la précédente montre. Quant à la batterie, elle passe à 410 mAh.

LG_G_WATCH_R_02

Archos : bonnet, lampe, et station météo

Le fabricant français va présenter des objets connectés lors du salon. On aura donc l’occasion de découvrir la Weather Station, une station météo pour la maison qui permet de mesurer la température, l’humidité, la qualité de l’air, la pollution sonore et la pression atmosphérique.

Les autres produits sont orientés musique avec le Music Light, une lampe connectée diffusant de la musique via Bluetooth depuis un smartphone ou une tablette, et le Music Beany, un bonnet connecté qui « combine les bienfaits d’un casque audio et d’un bonnet en fonctionnant sur le même principe que la Music Light », comme l’explique Archos.

Samsung Gear S 

Samsung ne sait plus ou donner de la tête concernant les OS et caractéristiques de ses montres connectés, et décide donc de jouer sur tous les tableaux. Après avoir sorti la Gear Live, sous Android Wear, le constructeur va maintenant présenter une Samsung Gear S lors du salon de Berlin. Ici, pas de logiciel signé Google, mais un fonctionnement sous Tizen, le système d’exploitation développé par la firme. Elle a plusieurs fois fait savoir qu’elle n’abandonnerait pas sa création, malgré les avis très tranchés de ses concurrents, à l’image de Huawei qui estime que Tizen n’a pas d’avenir. La montre sera autonome mais gardera son allure sportive avec une nouveauté : un écran incurvé.

Samsung Gear S

Probabilité forte

Smartwatch 3 de Sony

Sony nous réserve certainement une jolie surprise pour l’IFA. La firme japonaise n’a pas hésité à nous teaser une montre connectée visiblement étanche. Dépourvue du logiciel concocté par Google, cette montre qui devrait s’appeler Smartwatch 3, est attendue avec l’habituel logiciel maison de Sony. On en attend évidemment beaucoup puisque la concurrence commence à être forte sur le secteur des bracelets et montres connectés. Et Sony, précurseur dans ce domaine, se doit de garder une gamme de produits compétitive.

La Smartwatch 2

La Smartwatch 2

Samsung Gear Live « ronde »

En plus de la Gear S, on parle évidemment d’une nouvelle montre sous Android Wear pour Samsung. Le constructeur n’a pas pour habitude de laisser faire ses concurrents, et si LG propose une montre ronde, il y a de fortes chances pour qu’il le fasse aussi.

Probabilité indéterminée

Lenovo

Nous aurons peut-être également la chance d’essayer un bracelet connecté signé Lenovo. Le constructeur chinois pourrait profiter du salon pour dévoiler son premier trackeur d’activités. Il y a quelques jours, un bracelet connecté est en effet apparu dans les colonnes du Bluetooth SIG (l’organisme de certification Bluetooth), indiquant que le 15 août dernier, un produit baptisé Smartband SW-B100 y a en effet été référencé, bien que les détails le concernant restent rares.

]]>
http://www.frandroid.com/produits-android/accessoires-objets-connectes/bracelets-connectes/236782_ifa-2014-on-attendre-cote-objets-connectes/feed 1
Montres connectées : LG a-t-il ses chances face à Motorola ? http://www.frandroid.com/produits-android/accessoires-objets-connectes/montres-connectees-2/236656_montres-connectees-lg-t-il-ses-chances-face-motorola http://www.frandroid.com/produits-android/accessoires-objets-connectes/montres-connectees-2/236656_montres-connectees-lg-t-il-ses-chances-face-motorola#comments Sun, 31 Aug 2014 08:01:47 +0000 http://www.frandroid.com/?p=236656 Lire la suite]]> LG ne chercherait-il pas à être calife à la place du calife ? Alors que Motorola s’apprête – depuis très longtemps – à commercialiser la Moto 360 et son fameux écran circulaire, le constructeur va finir par se faire devancer par son homologue coréen. LG a maintenant dévoilé cette G Watch R, qui va elle aussi se doter d’un écran rond (en plastique), la faisant alors ressembler un peu plus à un bijou, ce qui ravira certainement de nombreux consommateurs.

android 2014-08-29 à 14.28.35

LG l’a bien compris, la guerre des montres est déclarée, mais elle ne sera pas simple à gagner. C’est certainement pour cela que le constructeur a eu tôt fait de lancer deux formats de montres. Il peut ainsi répondre à des exigences diverses de la part des utilisateurs, tout le monde ne désirant pas forcément un appareil qui ressemble à la Moto 360, mais beaucoup quand même ! Les commentaires des lecteurs lors de nos différents tests sont là pour en attester : le goût est une science bien peu exacte. Cette offensive de LG s’inscrit d’ailleurs dans sa nouvelle ligne directrice, consistant à proposer de multiples variantes de ses appareils. C’était le cas avec le LG G3, ce sera aussi le cas avec la G Watch.

Il faut dire aussi que Motorola a mis la charrue avant les bœufs, et que nous sommes encore dans l’attente de la commercialisation de la Moto 360. Il s’agissait pourtant de la première montre Android Wear a être annoncée, mais aucune date de commercialisation n’a encore filtré. Avec ce retard, Motorola laisse la porte grande ouverte à un marché qui risque d’être prometteur : ceux qui veulent une montre connectée, oui, mais une ronde. LG se placerait donc en pôle position d’une course où le rythme d’escargot imprégné par le grandissime favori pourrait bien faire fuir les moins patients. Dommage.

Laisser du temps… à la concurrence

Une des hypothèses les plus crédibles quant au retard affiché par la Moto 360, c’est une volonté de Google, conscient de la force du produit, de ne pas compromettre les chances des outsiders. Avec une Moto 360 trop vite lancée sur le marché, les montres de LG ou Samsung risqueraient de ne plus se vendre alors que la demande est déjà bien faible dans ce domaine, bien qu’elle soit en augmentation. D’autant que d’autres fabricants, comme c’est le cas d’Asus, s’apprêtent à dévoiler leurs propres produits (chez Asus, la ZenWatch).

Asus ZenWatch

Cette stratégie, si elle existe vraiment, pourrait bien être la plus habile. La Moto 360 jouit déjà d’une aura importante, certainement boostée par les déceptions relatives que sont les G Watch et Gear Live. Attendue comme le véritable fleuron d’Android Wear, sa réputation est construite, tout comme l’attente autour du produit, et c’est aussi grâce/à cause de nous, les médias.

Il faut convenir que ce que nous a laissé entrevoir la LG G Watch R ne fait pas véritablement fantasmer. On y trouvera un écran P-OLED certes, mais en plastique et une construction générale de toute façon entièrement en plastique. Bref, une Ice Watch sous Android Wear, en somme. Mais en plus cher aussi. LG pourrait bien commercialiser cette montre à près de 300 euros, et cela fait cher l’écran rond. À ce prix-là, la Moto 360 se paierait encore le luxe de garder son leadership dans les esprits, elle que l’on attend toute de métal vêtue.

Rien ne sert de courir ?

Si Motorola vacille mais ne craint pas de tomber, la firme aurait quand même tout intérêt à accélérer la cadence, au risque de se saborder toute seule. On a déjà vu l’exemple de produits, annoncés bien en amont de leur officialisation, et qui souffrent parfois de l’empressement du public. On se souvient évidemment de OnePlus, vantant les mérites de son smartphone très tôt dans l’année, et ne le proposant qu’au compte-gouttes ensuite. Le retour de bâton ne s’était alors pas fait attendre, malgré la bonne tenue du terminal. Si le contexte et le marché ne sont pas le même, il faut au moins veiller à ce que la concurrence ne joue pas deux coups alors que le favori n’a pas encore déplacé son premier pion.

Au final, cette histoire n’est pas sans nous rappeler celle de La Fontaine mettant en scène un lièvre et une tortue. Et si l’on doit ici parier sur le gagnant, on se fiera les yeux fermés à la fin de la fable originale, donnant Motorola gagnant.

]]>
http://www.frandroid.com/produits-android/accessoires-objets-connectes/montres-connectees-2/236656_montres-connectees-lg-t-il-ses-chances-face-motorola/feed 41
Forum Samsung Galaxy Note 10.1 2014 : les sujets à ne pas manquer http://www.frandroid.com/humanoid/forum/237165_forum-samsung-galaxy-note-10-1-2014-les-sujets-pas-manquer http://www.frandroid.com/humanoid/forum/237165_forum-samsung-galaxy-note-10-1-2014-les-sujets-pas-manquer#comments Sun, 31 Aug 2014 06:00:45 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237165 Lire la suite]]> Après la phablette Galaxy Note, Samsung a lancé une gamme de tablettes Galaxy Note de 7 à 10″. Cette game a ensuite été renouvelée en 2014 et c’est la version 10.1 dont nous allons parler aujourd’hui !

forum-samsung-galaxy-tab-10-1-2014

Général

Comme pour tout achat, la question se pose : dois-je prendre cet appareil plutôt qu’un autre ? Nos membres se sont retrouvés pour partager leur avis et leurs impressions sur cette Samsung Galaxy Note 10.1.

Laissez-vous tenter par une housse en cuir ou un beau stylet raffiné pour accompagner votre nouvelle tablette !

Disponible ou en cours de déploiement, suivez l’avancée de la mise-à-jour KitKat pour la Samsung Galaxy Note 10.1

Développement, ROMs et Tutoriels

Avant d’installer une ROM Custom ou quelques applications très utiles, il va falloir passer par la case obligatoire du Root !

La Rom « CleanRom » est proposée sur notre forum. Une ROM fluide, prérootée et propre (comme son nom l’indique), c’est-à-dire sans certaines applications inutiles installées d’office.

Deux petites astuces pour terminer : l’une pour débloquer la fonction multi-utilisateurs (mais il vous faudra une ROM américaine) et l’autre pour corriger un problème lié au Bluetooth de la tablette (le Wifi semble être en cause).

]]>
http://www.frandroid.com/humanoid/forum/237165_forum-samsung-galaxy-note-10-1-2014-les-sujets-pas-manquer/feed 17
Moduul, le dock pour G Watch qui « déteste le plastique » http://www.frandroid.com/marques/lg/237048_moduul-dock-g-watch-deteste-plastique http://www.frandroid.com/marques/lg/237048_moduul-dock-g-watch-deteste-plastique#comments Sat, 30 Aug 2014 14:48:31 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237048 Lire la suite]]> Les sites de crowdfunding sont une mine d’idée pour qui cherche des accessoires hors du commun pour son équipement technologique. Un tout premier accessoire dédié à la montre G Watch de LG vient ainsi d’apparaître sur le site Indiegogo : il s’agit d’un dock de charge baptisé Moduul.

Modull G Watch

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe d’Australiens à l’origine du projet Moduul, la startup Aerios, ne fait pas dans la demi-mesure. « We hate cheap, plasticity, rubbish« , expliquent-ils en gras et en gros caractères sur la page de présentation de leur œuvre. Qui n’est autre qu’un dock permettant de charger la montre G Watch tout en gardant un œil sur son écran, son boitier se trouvant presque à la verticale lorsqu’il y est fixé.

Modull

L’idée est simple : il suffit de placer le dock de charge fourni avec la G Watch dans le support, d’y brancher son port USB… et de laisser sa montre sur son bureau ou sa table de chevet. Le dock est en bois pour sa partie arrière – du noyer ou du chêne - et en aluminium anodisé, couleur noire ou argent, pour le reste du support. On gardera un petit doute face à ce dock non pas à cause de son prix (35 dollars tout de même, auxquels il faut ajouter des frais de livraison à l’international) mais plutôt face à son format dédié à la G Watch. On peut toutefois espérer que l’équipe produira une version ronde de son support dès l’annonce complète de la G Watch R à l’écran rond.

Pour le moment, la campagne de crowdfunding, bien maigre puisqu’elle ne réclame que 1600 dollars, peine à décoller, mais elle se poursuivra jusqu’au 25 septembre prochain. Et qu’elle rencontre le succès ou non, Aerios assure que le Moduul sera tout de même fabriqué et livré avant Noël. En somme, une idée sympathique qui cherche simplement à se faire connaître par le biais du site Indiegogo.

]]>
http://www.frandroid.com/marques/lg/237048_moduul-dock-g-watch-deteste-plastique/feed 4
IFA 2014 : qu’attendre côté tablettes ? http://www.frandroid.com/tablette/236662_ifa-2014-quattendre-cote-tablettes http://www.frandroid.com/tablette/236662_ifa-2014-quattendre-cote-tablettes#comments Sat, 30 Aug 2014 12:57:12 +0000 http://www.frandroid.com/?p=236662 Lire la suite]]> Si l’on en croit le flot de rumeurs qui circule actuellement, autant se le dire dès à présent : si l’IFA 2014 sera riche en annonces côté smartphones et objets connectés, particulièrement dans le domaine des montres (Android Wear), les tablettes tactiles devraient être le parent pauvre de l’événement berlinois.

IFA 2014

On devrait voir arriver nombre de smartphones Android, mais aussi de montres connectées en cet IFA 2014. Toutefois, côté tablettes, bien peu d’appareils sont attendus, si l’on excepte évidemment le monde de Windows, un peu plus prolifique en la matière. Samsung n’a pas prévu grand chose à cette occasion, à moins qu’une Galaxy Note Pro nouvelle version fasse une première apparition, dans la mesure où la Galaxy Tab S, son fleuron actuel, vient tout juste de sortir. Rien du côté de HTC, Acer a déjà joué ses cartes – mais pourrait nous réserver quelques surprises en entrée de gamme – et les marques chinoises telles que Huawei ou ZTE restent généralement silencieuses sur le segment des tablettes. Restent Sony, LG et probablement Asus.

Enfin de nouvelles G Pad chez LG

LG joue les prolongations avec ses G Pad. Annoncées au printemps, les trois tablettes destinées à succéder à la G Pad 8.3 (2013) se font attendre. L’une, en 7 pouces, est disponible mais difficile à se procurer, tandis que ses consœurs en 8 et 10,1 pouces attendre encore que le Coréen statue sur leur sort. Mais une chose est sûre : LG a confirmé le lancement ce mois-ci d’une G Pad 8.0 (LTE), donc en version 4G, que l’on devrait donc retrouver en présentation sur le stand de la marque. On espère que la grand-messe berlinoise nous permettra d’obtenir quelques précisions concernant les prix de ces appareils, mais aussi leur date exacte de commercialisation en fonction des marchés.

G Pad 8.0

Sony n’abandonne pas les tablettes

Sony avait su séduire au MWC, en février dernier, lors de la présentation de sa Xperia Z2 Tablet. Une très belle ardoise, extrêmement fine, dotée de surcroît d’un écran très satisfaisant au format 10,1 pouces. Toutefois lors de cet IFA 2014, le Nippon devrait revoir sa copie à la baisse, non pas en termes puissance, mais en matière de format. Le nom d’un Xperia Z3 Tablet Compact a en effet fait une première apparition dans la section support du site de Sony, avant de laisser filer une partie de ses caractéristiques. On ignore son format précis (probablement autour des 8 pouces) mais l’on attend chez cet appareil un Snapdragon 801 (AC) cadencé à 2,45 GHz ainsi que 3 Go de RAM. On évoque en outre 16 Go de stockage et, connaissant Sony, il ne serait pas étonnant qu’un port micro-SD et une certification IP58, voire IP68 vienne s’ajouter au total.

Xperia Z3 Tablet Compact

La surprise vient surtout du fait que si l’on parle d’une Z3 Tablet Compact, grande sœur du smartphone Xperia Z3 Compact dont la sortie ne fait plus aucun doute, il n’est pas question d’une Z3 Tablet « standard ». Le Japonais est-il parvenu à cacher une autre carte dans sa manche ?

Un nouveau PadFone d’Asus

On en parle bien peu, et pourtant Asus, dont on attend surtout la montre Android Wear, sera probablement présent à l’IFA pour parler tablettes. Et pas n’importe lesquelles, puisque le constructeur nous réserve une nouvelle mouture de ses produits les plus emblématiques, les PadFone. Il s’agira vraisemblablement d’un PadFone X Mini, déjà repéré dans les colonnes de la FCC américaine, où une compatibilité avec les fréquences LTE de l’opérateur AT&T a pu être observée.

Rappelons que l’IFA se tiendra à Berlin du 5 au 10 septembre, et que les conférences d’annonces auront lieu dès le 3, choisi notamment par Samsung et Sony pour leurs conférences.

]]>
http://www.frandroid.com/tablette/236662_ifa-2014-quattendre-cote-tablettes/feed 23
IFA 2014 : qu’attendre au rayon smartphones ? http://www.frandroid.com/smartphone/237153_ifa-2014-quattendre-au-rayon-smartphones http://www.frandroid.com/smartphone/237153_ifa-2014-quattendre-au-rayon-smartphones#comments Sat, 30 Aug 2014 10:32:47 +0000 http://www.frandroid.com/?p=237153 Lire la suite]]> L’IFA 2014 promet d’être extrêmement riche en annonces. Plus encore que l’an dernier, le salon berlinois mettra l’accent sur la mobilité, et de nouveaux appareils y seront mis sur le devant de la scène. Retour sur les appareils les plus attendus.

IFA 2014

L’IFA est un salon d’électronique au sens large. On y trouve aussi bien des cafetières ultra-sophistiquées que des téléviseurs et des smartphones. On s’intéressera ici à cette dernière catégorie, déjà bien chargée, si l’on en croit le programme attendu à ce jour.

Chez Samsung, place au Note 4

Galaxy Note 4

La palme des rumeurs revient très certainement à Samsung, dont la conférence d’annonce aura lieu le 3 septembre. On y découvrira sans le moindre doute la prochaine mouture de ses phablettes, le Galaxy Note 4. Concernant ce dernier, les rumeurs les plus folles ont couru à son sujet (écran courbe, côtés tactiles, scanners d’iris), mais une chose semble pratiquement sûre : la diagonale d’écran du Note ne devrait pas excéder les 5,7 pouces. On parle d’un écran de 2560 x 1440 pixels, d’au moins 3 Go de RAM associés à un processeurs Qualcomm Snapdragon (805 ?), d’un stylet encore amélioré et bien sûr de la dernière version de TouchWiz au look flat. Il y a quelques semaines, un Galaxy Alpha lui aussi haut de gamme était officialisé par le Coréen, avec, pour étayer son positionnement premium, un design soigné où l’on retrouve un pourtour en métal : ce smartphone sera re-présenté à l’IFA, et l’on peut espérer que Samsung ait choisi d’adopter un design similaire pour son Note 4… L’Unpacked Event qu’il nous réserve nous en dira plus.

Lien Youtube

Sony : deux Xperia Z3 sinon rien

Gamme Xperia Z3

Sony ne sera pas en reste. Le Nippon, qui avait dévoilé son Xperia Z1 lors de l’IFA 2013, officialisera sans nul doute un Xperia Z3 aux caractéristiques améliorées. Jusqu’ici, les différentes apparitions de l’appareil sur la toile révèlent le choix d’une écran de 5,2 pouces, soit de la même taille que celui d’un Xperia Z2, d’une définition Full HD, d’un processeur Snapdragon 801 et d’un capteur photo de 20,7 mégapixels. Selon les photos leakées jusqu’ici, Sony devrait mettre en avant des améliorations design, en espérant que la partie logiciel de l’appareil suive le même chemin.

Le Xperia Z3 ne sera pas seul sur la scène berlinoise. Selon toutes vraisemblances, Sony présentera conjointement un Xperia Z3 Compact destiné à prendre la relève du Z1 Compact dévoilé au CES 2014. Ses caractéristiques sont jusqu’ici moins claires, mais on penche pour un processeur identique situé sous un écran de 4,6 ou 4,7 pouces, en définition HD 720p. Pour les deux, on peut sans trop s’avancer assurer que l’étanchéité sera de mise.

Lien Youtube

LG : tout est annoncé, mais tout est à voir

LG G3 Stylus

Et LG dans tout ça ? Le Coréen a déjà annoncé son fer de lance, le G3, et sa déclinaison aux caractéristiques simplifiées, le G3 S, que l’on devrait retrouver sur son stand. L’IFA sera également l’occasion de découvrir une énième version du smartphone, le G3 Stylus, cette fois affublé d’un stylet et perdant sa définition QHD au profit d’une dalle qHD (960 x 540 pixels). Autant dire qu’ici, la majuscule a son importance. Pour le reste, le terminal embarque un processeur quadricœur à 1,3 GHz, 1 Go de RAM et un appareil photo de 13 mégapixels. L’IFA sera donc l’occasion de le prendre en main.

En marge de ces versions du G3, LG fera la démonstration de ses prochains terminaux de milieu de gamme, les L Fino et L Bello, plus simples et dépourvus de connectivité 4G. Ils s’appuient sur des écrans de 4,5 et 5 pouces, n’excèdent pas les 480 x 854 pixels et s’appuient vraisemblablement sur des puces MediaTek avec 1 Go de RAM. Leur prix n’a pas encore été dévoilé, mais l’on s’attend à des tarifs très abordables.

HTC : cap sur le 64 bits

HTC Desire 510

HTC s’est montré plutôt avare en précisions et rares sont les leaks au sujet de ses futurs smartphones. Deux noms ont cependant émergé : celui du Desire 510, son terminal LTE doté d’un processeur Snapdragon 410, donc 64 bits, et facturé moins de 200 euros. Ses caractéristiques, du moins en termes d’écran, le placent du côté de l’entrée de gamme, mais le reste de ses caractéristiques semble plus convaincant. Toujours dans le domaine du 64 bits, il se pourrait que le Taïwanais profite de l’IFA pour présenter son Desire 820, teasé en Chine et dont on ignore encore le gros des caractéristiques, si ce n’est qu’il sera équipé d’un Snapdragon 615.

Acer montrera enfin son Jade

Acer Liquid Jade

Acer ne sera pas en reste à l’IFA, puisque la marque taïwanaise y montrera en détail son Liquid Jade, le smartphone présenté à la fin du printemps dernier, mais dont on n’avait pu découvrir que le design. C’est effectivement ce point qui convainc le plus, du moins sur le papier : pour le reste, il est un peu cher (229 euros) avec son SoC MediaTek incompatible avec la 4G, son écran HD de 5 pouces et malgré un appareil photo de 13 mégapixels prometteur Il sera accompagné d’un tracker d’activités sous forme de bracelet, le Liquid Leap. Pour le reste, il n’est pas exclu qu’un autre smartphone soit à prévoir, mais rien n’a encore transpiré des projets d’Acer.

Et les autres ?

  • Huawei sera présent à l’IFA, et il faudra compter sur au moins la présentation de son Ascend Mate 7, doté d’un lecteur d’empreintes digitales à l’arrière.
  • Alcatel One Touch sera également de la partie. On attend l’officialisation de deux appareils de la gamme Hero, et peut-être des appareils inattendus !
  • Archos a déjà joué ses cartes pour l’IFA. Il y montrera en détails au moins deux smartphones de la gamme Platinum, ses 50b Platinum et 45c Platinum, à 129 et 99 euros. Deux terminaux sous KitKat dotés d’écrans IPS.
  • Pas de nouvelle particulière de ZTE, mais on peut espérer avoir des nouvelles de la gamme Nubia.
  • Wiko posera ses valises à Berlin, et y montrera ses dernières nouveautés, à savoir le Sunset, le Kite, le Birdy, le Goa, le Bloom, le Lenny… et vraisemblablement d’autres appareils. Qui a dit qu’il s’agissait d’inonder le marché ?

D’autres marques seront évidemment présentes à l’IFA pour présenter leurs nouveautés dans le domaine du mobile. Nous serons évidemment sur place pour vous les faire découvrir au plus près de l’événement berlinois !

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/237153_ifa-2014-quattendre-au-rayon-smartphones/feed 121
Les 12 smartphones chinois que l’on rêve d’importer http://www.frandroid.com/guide-dachat/236557_les-5-smartphones-chinois-android-surveiller-pres http://www.frandroid.com/guide-dachat/236557_les-5-smartphones-chinois-android-surveiller-pres#comments Sat, 30 Aug 2014 08:27:14 +0000 http://www.frandroid.com/?p=236557 Lire la suite]]> Ce mois-ci, nous nous sommes intéressés de près aux produits Xiaomi. Vous êtes de plus en plus nombreux à vous lancer dans l’importation d’un produit chinois, malgré les risques que cette démarche entraine. Nous nous sommes penchés sur ce marché, et voici les 12 smartphones chinois sous Android à surveiller de très près.

Android_China

Importer un produit chinois, c’est possible. Néanmoins, cela comporte des risques : douane, support technique, localisation, compatibilité avec le réseau… Nous avons fait le point sur tous ces risques dans un dossier : « Importer un smartphone : les cinq écueils à éviter« . Maintenant que vous êtes sensibles aux risques encourus, voici une sélection de smartphones chinois que l’on rêve d’importer.

]]>
http://www.frandroid.com/guide-dachat/236557_les-5-smartphones-chinois-android-surveiller-pres/feed 179