FrAndroid http://www.frandroid.com Communauté mobile Android Mon, 21 Apr 2014 12:05:52 +0000 fr-FR hourly 1 Expédition de smarphones pour le début 2014 : Samsung en tête selon Trend Force http://www.frandroid.com/actualites-generales/211370_expedition-de-smarphones-pour-le-debut-2014-samsung-en-tete-selon-trend-force http://www.frandroid.com/actualites-generales/211370_expedition-de-smarphones-pour-le-debut-2014-samsung-en-tete-selon-trend-force#comments Mon, 21 Apr 2014 12:05:52 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211370 Lire la suite]]> Les chiffres commencent à tomber sur les ventes des fabricants de smartphones. Selon les études du cabinet Trend Force, les expéditions de smartphones ont grimpé de 1,13 % par rapport au dernier trimestre 2013, à 266,9 millions d’unités envoyées. Samsung mènerait la course.

Samsung-étude-économique-envoi-Trend-force

Il s’était vendu, en 2013, plus d’un milliard de smartphones. Soit en moyenne 215 millions de smartphones écoulés au premier trimestre 2013. Si on se fie donc aux chiffres publiés par Trend Force et détaillés par l’analyste Avril Wu, l’année 2014 commence bien pour les fabricants de smartphones car les expéditions de terminaux mobiles atteindraient 266,9 millions d’unités. Samsung mènerait la ronde avec une progression de ses envois de 3,1 % par rapport au dernier trimestre 2013. Apple suivra deuxième. Lenovo accuserait une bonne progression, car Trend Force lui accorde les ventes de Motorola, bien que l’entreprise n’ait pas encore définitivement acquis la branche téléphonie de Google. Lenovo occuperait en tout cas 7,5 % des envois sur les trois premiers mois de l’année 2014, devenant ainsi le troisième dans cette course. Sony comme ZTE occupe une place plutôt modeste, en dehors du top 5 des expéditions.

Ce classement n’est que provisoire, bien entendu. L’année peut réserver des surprises. Trend Force note qu’Apple ne fera sa véritable entrée que dans plusieurs mois, avec la présentation d’un nouvel iPhone. Les petits candidats chinois sont aussi dans la course avec l’accélération de la 4G dans l’Empire du milieu. Avril Wu note, par exemple, que « Coolpad finira par s’imposer sur ses concurrents locaux quand il s’élancera sur le marché global de la 4G« . Toutefois, Coolpad reste un acteur assez méconnu en Europe et s’illustre, chez nous, par des téléphones vendus en marque blanche.

Trend Force

]]>
http://www.frandroid.com/actualites-generales/211370_expedition-de-smarphones-pour-le-debut-2014-samsung-en-tete-selon-trend-force/feed 9
Qui se cache derrière les téléphones en marque blanche ? http://www.frandroid.com/smartphone/211425_dossier-marque-blanche http://www.frandroid.com/smartphone/211425_dossier-marque-blanche#comments Mon, 21 Apr 2014 10:28:20 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211425 Lire la suite]]>

Quechua Phone, Qilive, Hi 4G, Ultym 4 : tous ces téléphones possèdent un point commun, ce sont des appareils en marque blanche. Cela signifie que ces téléphones ou tablette affichent une marque différente de celle de leur constructeur réel. En d’autres termes, des constructeurs de téléphones revendent certains de leurs terminaux à des marques qui désirent proposer des appareils mobiles. Auchan, Décathlon, Toy’r’us, mais aussi tous les opérateurs téléphoniques possèdent désormais chacun des téléphones ou des tablettes à leur nom.  Mais quelles marques se cachent derrière ces téléphones ? Et quel est l’intérêt pour les marques et pour les constructeurs d’utiliser des marques blanches ? Nous avons sorti notre imper’ de journalistes d’investigation et avons tenté de trouver des réponses.

android fandroid quechua phone 5 prise en main 03

Marque Blanche : mode d’emploi

Prenons un exemple très concret pour illustrer le principe de la marque blanche. Il y a quelques semaines, nous testions dans nos colonnes le Bouygues Telecom BS 402 vendu « exclusivement » par Bouygues Telecom. Ce téléphone bon marché vendu moins de 120 euros sur la boutique B&You n’a pas été conçu ni construit par Bouygues Telecom. Il s’agit en fait d’un téléphone de la marque chinoise ZTE : le Blade Q Mini. Un terminal d’entrée de gamme au rapport qualité-prix très convenable et surtout désimlocké dès l’achat. Aujourd’hui, on ne retrouve pas moins de cinq téléphones en marque blanche dans la boutique en ligne de Bouygues Telecom, à des prix s’échelonnant de 119 à 229 euros.

BS-402-ZTE-Blade-Q-mini

Le ZTE Blade Q Mini ou BS 402. On ne retrouve aucune mention de la marque chinoise sur le téléphone.

Ces téléphones et tablettes en marques blanches ont tous les mêmes points communs quelle que soit la marque. Il s’agit toujours de téléphones chinois d’entrée de gamme qui ne possèdent presque jamais de surcouche logicielle. Tout juste disposent-ils de quelques applications « maison » installées par les marques, mais jamais rien de vraiment intrusif. Ces téléphones en marque blanche sont apparus assez récemment. S’ils étaient déjà présents sur le marché, ils ont proliféré quelques mois après l’arrivée de Free sur le marché des opérateurs mobiles. Ce n’est pas évidemment pas une coïncidence.

On ne va pas vous refaire l’histoire, quand Free Mobile est arrivé sur le marché des opérateurs, le prix des appels téléphoniques a drastiquement baissé. Cette baisse de prix a eu énormément de répercussions sur notre façon de consommer les téléphones portables. Non seulement les forfaits sans engagements se sont démocratisés, mais surtout l’achat d’un téléphone portable était enfin devenu possible sans passer par un forfait à plus de 35 euros par mois. L’open market, puisque c’est le nom donné à ce marché de téléphones nus et non subventionnés par des forfaits, était né. Il a permis à de nombreux revendeurs grand public d’entrer dans la danse.

Qui fait quoi ?

Ces revendeurs, ce sont des marques bien connues du grand public. Auchan, Carrefour, Toy’r’us, Decathlon mais aussi Orange, Bouygues Telecom ou SFR y vont tous de leur tablette ou téléphone maison. Nous avons fait le tour de leurs offres et tenté de savoir à quelle marques de constructeurs correspondaient leur téléphone. Trois gros acteurs chinois se partagent le marché : Huawei, ZTE et Alcatel One Touch.

Marque blanche
Nom du modèle
Marque réelle
Prix vendus par les marques
Prix vendus par les constructeurs
Taille de l'écran
Compatibilité réseau
Bouygues TelecomBs 402 noirZTE Blade Q Mini119 €Introuvable4 pouces3G+
Bouygues TelecomBs 451 noirMobiwire Auriga139 €Introuvable ?4,5 pouces3G+
Bouygues TelecomUltym 4Alcatel one Touch Idol S229 €239 € chez Darty
258 € chez CD Discount
179 € chez Free Mobile
5 pouces4G
OrangeHi 4GZTE Blade Apex 2129,90 € chez Orange
119 € chez Sosh
Introuvable4,5 pouces4G
SoshLe mobile SoshAlcatel one Touch Idol Mini99 €159,90 € chez CD Discount
144,90 € chez Materiel.net
4,3 pouces3G+
Android by SFRStartrail 4ZTE Blade Q109,99 €Introuvable4,5 pouces3G+
Android by SFRStaraddict IIICoolpad 8861U199,99 €Introuvable4,5 pouces4G
Android by SFRStarXtremZTE Grand Memo329,99 €356,99 € sur Amazon.fr
374,95 € chez Redcoon.fr
5,7 pouces3G+
Android by SFRStarShine IIMicromax ?79,99 €Introuvable3,5 pouces3G+
Android by SFRStarTrail III??129,99 €Introuvable3,5 pouces3G+
Android by SFRStarAddict II PlusZTE Grand X Intel189,99 €Introuvable4,3 pouces3G+
Quechua Quechua PhoneArchos229,90 €Introuvable5 pouces3G+
AuchanQilive 4Archos 40 Titanium98,90 €99.99 € sur le site officiel d'Archos4 pouces 3G+
AuchanQilive 4.5Archos 45 Titanium129 €129,99 € sur le site officiel d'Archos4,5 pouces 3G+
AuchanQilive 5Archos 50 Titanium149 €149,99 € sur le site officiel d'Archos5 pouces 3G+
AuchanQilive 5.3Archos 53 Platinum199 €195,99 € sur Amazon5,3 pouces 3G+
CarrefourSmart 5Hisense HS-U970179 €162,77 € sur Amazon5 pouces3G+
BoulangerEssentiel B Diamond 2Coolpad ?149 €Introuvable4,3 pouces3G+
BoulangerEssentiel B Connect 4.7Coolpad ?179,90 €Introuvable4,7 pouces3G+
BoulangerEssentiel B Connect 5.3Coolpad ?199 €Introuvable5,3 pouces3G+

Comme vous pouvez le constater dans ce tableau, la grande majorité de ces téléphones sont des appareils d’entrée de gamme dont le prix excède très rarement les 300 euros. À l’exception des quelques terminaux compatibles 4G, tous possèdent des SoC MediaTek et tournent donc tous pratiquement sous Android 4.2.2. Avec la récente décision de MediaTek de supporter Android 4.4.2 KitKat sur ses puces, ils devraient théoriquement pouvoir passer à Android 4.4.2, mais rien ne dit que les opérateurs et les constructeurs réalisent la mise à jour. Il est plus probable que ces téléphones soient remplacés d’ici quelques mois.

On notera également que la majorité de ces téléphones a beau être d’origine chinoise, les téléphones proposés par les opérateurs sont systématiquement doté d’un unique port SIM tandis que les grandes enseignes commerciales ne se gênent pas pour proposer des téléphones double SIM. Lorsque nous avons fait remarquer cette différence à un porte parole de Bouygues, celui-ci nous a assuré que ce n’était pas tant pour des questions de concurrence entre les opérateurs que pour des questions techniques. Ça n’a pourtant pas l’air de déranger des millions de Chinois…

Smartphones Qilive

Les téléphones Qilive de Auchan sont fabriqués par Archos. Ce sont aussi des téléphones dotés de deux ports carte SIM.

Nous n’avons pas réussi à compléter entièrement ce tableau. À vrai dire, il est vraiment difficile de retrouver la trace d’un téléphone chinois vendu par un opérateur ou une marque précise sans autre indications que le design. Nous avons eu beau chercher sur le site des marques, il n’y a absolument aucune indication de l’origine réelle du téléphone. Si vous désirez vous connaître la provenance réelle de votre téléphone, seuls quelques passionnés sur des forums spécialisés pourront vous aider. D’ailleurs, si vous reconnaissez des téléphones que nous n’avons pas pu identifier dans ce tableau, faites-le nous savoir dans les commentaires, nous le mettrons à jour.

Le cheval de Troie des constructeurs chinois

Si ces appareils en marques blanches sont présents partout, c’est que tout le monde y trouve son compte. Du côté des constructeurs chinois, les marques blanches sont un excellent moyen de s’inviter sur les marchés occidentaux. Pour une entreprise chinoise dont le chiffre d’affaires se fait majoritairement en Asie, il est compliqué de venir s’imposer sur les marchés européens et américains. Pour beaucoup de raisons.

Le marché est déjà occupé par des constructeurs plus connus et déjà présent sur ces territoires depuis plus longtemps qu’eux. Apple, Samsung, LG, Blackberry et Nokia occupent actuellement plus de 90 % du marché des smartphones. Ces constructeurs, souvent présents depuis plus de dix ans, sont aussi des spécialistes de l’électronique grand public et se sont internationalisés bien plus tôt que ces nouveaux arrivants. Ils connaissent donc bien mieux les marchés occidentaux, que ce soit en termes d’attentes du consommateur, de communication ou de réseau de distribution. Ils ne voient donc pas d’un bon œil de nouveaux arrivant entrer sur le marché et, pire, casser les prix avec des téléphones bon marchés dans un environnement économique déjà très disputé.

orange-hi-4g-noir

Le Hi 4G de Orange est l’un des rares téléphones 4G a être vendu moins de 150 euros. Il s’agit en fait d’un Blade Apex 2 de ZTE.

De fait, il n’est pas simple pour une entreprise chinoise de s’implanter sur le territoire français. Les distributeurs n’acceptent pas, ou difficilement, de rogner leurs marges pour vendre des téléphones chinois parfois équivalent en termes de performance avec ceux des grandes marques. Les normes de sécurités sont très différentes d’un continent à l’autre et les frais de communication (publicité, mise en avant dans les magasins, relation presse) qu’il faudrait engager pour se faire connaître seraient faramineux.

Ces entreprises chinoises ont toutefois un argument de poids à faire valoir : le prix de leurs téléphones. Leurs tarifs sont beaucoup moins élevés que ceux de Samsung, Apple ou Nokia. Ces prix bas, ils ne les proposent pas directement aux consommateurs (même si en fouillant bien sur des sites de e-commerce, il est possible d’acheter directement ces terminaux nus), mais ils les proposent à des marques déjà connues. Non seulement cela leur permet d’écouler des téléphones sur des marchés occidentaux sans avoir à déployer une filiale sur un territoire précis, mais en plus ils peuvent commencer à grignoter des parts de marché sans débourser de sommes folles. La contrepartie, naturellement, c’est que leur marque en propre n’est pas mise en avant. Peu importe, finalement, les marques blanches ne sont qu’un moyen – un cheval de Troie – de grignoter peu à peu des parts de marché. Avec le temps et le développement de l’open market les consommateurs apprendront à repérer leurs téléphones. Le pari n’est pas gagné, mais les firmes chinoises ont le temps.

Rassurer et fidéliser le client

Pour les marques qui utilisent ces téléphones chinois, l’avantage paraît plus évident. Elles proposent à leurs clients des appareils à leurs couleurs. Les bénéfices sont nombreux. D’abord et surtout, le fait de trouver une marque grand public apposée sur un téléphone rassure à la fois le client et le vendeur. C’est la garantie pour le consommateur de se retrouver avec un produit qui présente un rapport qualité/prix convenable, pour ne pas dire supérieur à un autre appareil d’entrée de gamme d’une marque inconnue, et l’assurance de ne pas avoir un mauvais produit dans les mains. Le fait est que si l’on propose à un client classique (entendez par là pas aussi technophile que peut être le lectorat de FrAndroid) deux téléphones chinois identiques mais dont l’un est aux couleurs de Bouygues Telecom et l’autre affichant la marque ZTE, il y a de grandes chances pour que ce client aille plus spontanément vers le téléphone Bouygues. Le lien de confiance entre une marque donnée et son client régulier joue beaucoup, et accentue en plus sur sa fidélité.

L’aspect économique est également à prendre en compte. Lorsque Bouygues Telecom a commencer à déployer la 4G en France, l’opérateur s’est rendu compte qu’il existait peu de téléphones compatibles 4G à des prix abordables. Difficile dans ce cas de la rendre accessible au plus grand nombre alors que l’opérateur débourse des sommes considérables dans son réseau pour offrir une couverture 4G honorable. Bouygues Telecom a alors entamé des discussion avec Alcatel One Touch pour sortir un téléphone 4G bon marché capable de satisfaire des clients qui n’avaient pas les moyens de se payer un appareil à plus de 400 euros. Dans les faits, ils ont simplement rebrandé le Alcatel One Touch Idol S et l’ont renommé Ultym 4. Résultat : un téléphone 4G tout à fait convenable à moins de 230 euros. Certes, il tourne sous Android 4.2.2, mais il n’existe pratiquement pas d’offres alternatives à ce prix. Orange et SFR ont d’ailleurs eu exactement la même démarche en proposant chacun le Hi 4G (ZTE Blade Apex 2) ou Staraddict III (Coolpad 8861U), tous deux compatibles avec la 4G.

Bouygues-Telecom-Ultym-4-Noir

Le Bouygues Telecom Ultym 4 ou Alcatel one Touche Idol S

Gilles Guillemot, le responsable marketing terminaux de Bouygues Telecom nous a confirmé que Bouygues et les constructeurs chinois travaillent désormais en étroite relation. Bouygues Telecom entre en contact avec des constructeurs chinois et leur soumet un cahier des charges précis. Si Bouygues a besoin d’un téléphone avec une technologie particulière (la 4G, par exemple), un prix a ne pas dépasser ou un design précis (pas moins de 4,5 pouces), la société entame des discussions avec les constructeurs 9 ou 12 mois avant la sortie du téléphone et signe un contrat de production 6 mois avant la sortie prévue. Bouygues s’engage alors à prendre un certain nombre de millier de pièces, voire plus en fonction de la durée de l’offre qu’il compte faire avec le téléphone. Généralement, les téléphones en marques blanches sont disponibles en boutique entre 6 mois et 1 an avant d’être remplacés par d’autres téléphones plus récents. Là encore nous parlons de Bouygues Telecom, mais toutes les marques citées plus haut utilisent les mêmes pratiques commerciales.

Et si l’on en croit toujours Gilles Guillemot, ces téléphones se vendent bien. Nous n’avons pas réussi à avoir de chiffres précis mais ils représentent aujourd’hui « entre 10 et 30 % de part de marché » européen. Une estimation corroborée plus ou moins par un porte-parole d’Orange qui déclarait au micro de ZDNet l’année dernière que les téléphones en marque blanches représentaient 20 % des téléphones vendus en Europe étaient des terminaux en marque blanche. Un chiffre à nuancer, puisque en Europe les marchés et les économies sont très différentes d’un pays à l’autre. Mais avec la crise économique, il ne fait aucun de doute que ces appareils sont amenés à prospérer. Pour autant, il est peu probable qu’en tant qu’Européens nous ayons tous des téléphones chinois dans les mains d’ici les trois prochaines années. Les marques blanches ne sont finalement (en France tout du moins) qu’un aspect du développement de l’open market. Aujourd’hui, le marché du téléphone nu représente 30 % des ventes de mobiles en France et continue de progresser. Ce qui est sûr, c’est que l’on va acheter de plus en plus acheter des téléphones nus et que cette tendance profitera forcément aux terminaux chinois.

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/211425_dossier-marque-blanche/feed 12
En attendant Hearthstone : 3 jeux de cartes à collectionner sur Android http://www.frandroid.com/applications/jeux-android-applications/208728_en-attendant-hearthstone-5-jeux-cartes-collectionner-android http://www.frandroid.com/applications/jeux-android-applications/208728_en-attendant-hearthstone-5-jeux-cartes-collectionner-android#comments Mon, 21 Apr 2014 07:03:39 +0000 http://www.frandroid.com/?p=208728 Lire la suite]]> Alors que Hearthstone, le jeu de cartes de Blizzard se déroulant dans l’univers de World of Warcraft, arrive d’ici quelques jours sur iPhone, il faudra attendre plusieurs mois avant de le voir sur le Google Play. Nous vous avons préparé une petite sélection des meilleurs jeux du genre que l’on peut déjà y trouver, histoire de patienter !

order and chaos

Les « jeux de cartes à collectionner » (ou TCG, trading card games) représentent un genre de jeu de stratégie tout simplement passionnant, comparable aux échecs : il faut réfléchir (vous en avez le temps), anticiper les mouvements de l’autre… en somme, être très malin. Couplé à un univers et un scénario, le tout peut s’avérer incroyablement addictif. D’abord sous forme réelle avec les cartes Magic, puis virtuelle sur PC avec Duel Of Champions (Ubisoft) puis Hearthstone, le genre est malheureusement représenté de plutôt piètre manière sur le Google Play. Mais ne vous arrêtez pas à cette ligne, puisque nous avons tout de même trouvé quelques petites perles… au nombre de trois.

Le principal problème des jeux de cartes, c’est qu’ils nécessitent un grand plateau de jeu, et un univers bien à lui pour capter le joueur… Que celui qui ne s’est pas déjà attaché à une carte (et qui l’utilise à chaque partie) me jette la première pierre (« Leerooooy Jenkins » ! ). Nous avons donc choisi des jeux qui ont la qualité d’être jouables sur smartphone (même si sur tablette, c’est toujours mieux), et qui possèdent un univers original. Côté gameplay, vous l’aurez deviné… ce sont des batailles de cartes, lesquelles vous devez collectionner pour former un « deck ». La subtilité réside dans le fait que soit vous disposez les cartes, soit le duel se fait automatiquement.

 

Order & Chaos Duels

Sans doute le concurrent le plus féroce d’Hearthstone sur Android. Le jeu de Gameloft est de qualité, avec un gameplay poussé, des animations travaillées… Il s’agit du jeu de cartes à collectionner du même univers que Order & Chaos Online, un des premiers MMORPG du Play Store. On y retrouve son univers peuplé d’orques et de morts-vivants qui se battent contre des elfes et des guerriers. Même chose dans Duels, où vous devez choisir votre camp… en sachant que toutes vos cartes dépendront de votre choix : si vous prenez un orque, vous aurez des cartes d’orque. Niveau gameplay, c’est vous qui placez les cartes sur le plateau comme bon vous semble : attaque ou sacrifice (pour récupérer du mana).

Pour jouer, vous aurez besoin d’une connexion réseau. Jeu en solo ou en PvP.

Lien Youtube

Order & Chaos Duels
Gameloft

Redécouvrez l'univers d'Order & Chaos dans ce jeu de cartes à collectionner (JCC) GRATUIT. Combattez les forces obscures ou affrontez d'autres joueurs pour atteindre la tête du classement.L'esprit démoniaque Zepar et la corruption sont de retour pour s'emparer du monde.Créez votre héros, le duelliste, et incarnez l'unique espoir du monde.✔...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

 

Héros de Camelot

Explorer la Bretagne, ça vous dit ? Non, Héros de Camelot ne vous propose pas d’aller manger du kouign-amann à Quimper (même si c’est délicieux), mais plutôt de vous emmener dans la Bretagne du Roi Arthur et de Merlin. Pour avancer dans le jeu, vous devez explorer les lieux (oui, littéralement marcher) et avancer dans les forêts noires et les vertes vallées, dans lesquelles vous allez rencontrer des ennemis à combattre à coups de cartes bien placées. Le tout est très plaisant, avec un vrai travail d’illustrateur derrière, avec des paysages détaillés. Pour le gameplay, cela se situe au niveau de la constitution de votre deck : à vous de faire évoluer correctement vos cartes… car pendant la bataille, vous ne pourrez rien faire à part regarder votre équipe se battre.

Pour jouer, vous aurez besoin d’une connexion réseau.

Lien Youtube

Héros de Camelot
Kabam

Libère Camelot des griffes du Chevalier Noir. Rejoins des milliers de joueurs dans un jeu de Bataille de Cartes Multi-joueurs qui te transportera dans un monde dominé par des Dragons et de mythiques personnages médiévaux! Le Chevalier Noir et ses guerriers mort-vivants ont envahi Camelot. Le Roi Arthur et Merlin...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

 

Decromancer

Un jeu où on peut jouer longtemps avant de décrocher : un scénario sympathique, des graphismes  »dessin papier » qui font mouche… Et bonheur, il se joue aisément sur les « petits » écrans (testé sur un 4,5 pouces). Ici, les cartes s’achètent avec l’argent durement gagné à la bataille, et c’est vous qui disposez les cartes sur le plateau. Les achats in-app se font très discrets, et ne sont pas nécessaires pour le bon déroulement de votre quête épique. Mais ne vous attendez tout de même pas à une promenade de santé, car la difficulté est au rendez-vous, et le jeu est en anglais ! Si vous n’aimez pas le bla bla dans la langue de Shakespeare, passez votre chemin.

Jeu en solo ou en PvP. Ne nécessite pas de connexion réseau pour jouer en solo.

Lien Youtube

Decromancer
unit9.apps

AppsZoom 11/06/13 “A fresh breeze of air in a foul and barren genre as are CCGs.”148Apps 11/06/13 “Between a varied set of cards, the hand-drawn art style, and neat battle system, there’s a lot to like about Decromancer”Super Game Droid 11/06/13 “The games gorgeous hand-drawn graphics, a truly captivating storyline,...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

Trouver des jeux de cartes à collectionner dignes de ce nom sur le Google Play était vraiment ardu. Certains étaient complètement injouables sur smartphone, comme si le jeu était calqué sur une version PC ; on pense à Eredan Arena, qui était pourtant prometteur (avec des graphismes légèrement à la Dofus) et à Urban Rivals. C’est dommage !

Un petit conseil aux joueurs friands du genre : jouez sur tablette pour apprécier – et si vous souhaitez absolument jouer aux jeux mentionnés juste ci-dessus ! Tous ces jeux sont optimisés pour de grands écrans, et c’est normal : beaucoup d’informations sont affichées, et les illustrations détaillées de l’univers heroic fantasy sont faites pour être vues en grand format.

]]>
http://www.frandroid.com/applications/jeux-android-applications/208728_en-attendant-hearthstone-5-jeux-cartes-collectionner-android/feed 8
Test du LG G2 Mini : que vaut le petit frère du G2 ? http://www.frandroid.com/marques/lg/208754_test-du-lg-g2-mini-version-mini-g2 http://www.frandroid.com/marques/lg/208754_test-du-lg-g2-mini-version-mini-g2#comments Sun, 20 Apr 2014 15:00:27 +0000 http://www.frandroid.com/?p=208754 Lire la suite]]> Dévoilé courant février au MWC, le LG G2 Mini. Vous est une version miniature du LG G2 qui avait su faire grand bruit pendant de longues semaines à coups de rumeurs. Finalement, il s’agit d’un smartphone avec des caractéristiques orientée vers l’entrée de gamme, mais avec un positionnement tarifaire de milieu de gamme.

android-test-frandroid-lg-g2-mini-image-000

Au vu de sa fiche technique, le tarif du LG G2 Mini, fixé à 299 euros, paraît assez élevé. D’un autre côté, le LG G2 Mini dispose d’un bon nombre d’atouts, puisqu’il est équipé de la dernière version d’Android (4.4.2 KitKat), de la compatibilité LTE 4G de catégorie 4 jusqu’à 150 Mbps et l’arrivée d’un emplacement micro-SD qui est absent sur son grand frère le LG G2. Voyant qu’il y a tout juste 4 Go d’accessibles sur les 8, il était plus que nécessaire de lui ajouter un lecteur de micro-SD. Bonne nouvelle, il vous sera possible de déplacer les applications sur la carte mémoire en cas de mémoire faible.

Les composants matériels adoptés par le Coréen sont proches de ce que nous pourrions retrouver sur un Galaxy S4 mini, par exemple (350 à 400 euros à sa commercialisation). Le G2 mini s’en différencie par son écran et son processeur. Là où le Galaxy S4 mini arborait un double-cœur Qualcomm S400 « MSM8930″ à 1,7 GHz (en Krait 200), nous retrouvons un processeur poussé à 1,2 GHz de Qualcomm, mais qui se compose de quatre cœur (en Cortex-A7, au lieu du Krait 200). Les puces graphiques sont identiques, seule la cadence évolue de 400 à 450 MHz sur le G2 Mini (soit un gain de 50 MHz supplémentaires). Ce n’est certes pas énorme, mais cela permettra de profiter d’une meilleure expérience utilisateur avec les tâches qui tirent parti des ressources du GPU (incluant les applications, certains jeux et fonctionnalités) pour fonctionner.

Quant à l’autonomie, LG a mis le paquet avec une batterie de 2440 mAh. Avec une architecture Cortex-A7 et un écran qHD, nous avons certainement le couple parfait pour une très bonne autonomie. Encore faut-il que l’optimisation logicielle suive. À première vue, ce nouveau G2 Mini semble tenir ses promesses. Rendez-vous dans la suite du test pour en découvrir davantage sur ce nouveau milieu de gamme signé LG.

 

Le packaging

Dans la boîte, vous pourrez y retrouver :

  • un smartphone LG G2 Mini
  • une batterie de 2440 mAh (déjà installée)
  • un kit piéton avec des écouteurs intra-auriculaires
  • un câble micro-USB <>USB
  • un adapteur secteur (compatible FR)
  • diverses notices (guide d’utilisation rapide, etc.)

 

Les caractéristiques

Modèle
LG G2 Mini (LG-D820)
VersionAndroid 4.4.2 "KitKat"
avec Optimus UI de LG
Écran4,7 pouces
TechnologieIPS LCD
DéfinitionqHD (560 x 940 pixels)
Résolution~ 234 pixels par pouce
Protection contre les chocs et les rayuresOui (Gorilla Glass 2)
SoCSnapdragon 400 "MSM8926"
ArchitectureARM Cortex-A7
Nombre de cœur4 (quadri-cœur)
Vitesse du processeur1,2 GHz (1209 MHz)
Gravures28 nanomètres
Puce graphique (GPU)Adreno 305
(à 450 Mhz)
Mémoire vive (RAM)1 Go
Mémoire interne (ROM)8 Go (dont 3,87 Go accessibles)
Support micro SD-HCOui (jusqu'à 32 Go)
Camérasdos : 8 millions de pixels avec flash LED
face : 1,3 million de pixel avec flash LED
Qualité vidéoarrière : FHD 1080p
avant : HD 720p
Carte SIM1 emplacement SIM :
- micro-SIM (2G/3G/4G)
Wi-FiOui (a/b/g/n)
Bluetooth4.0 avec A2DP
RéseauxGSM (2G) : 850/900/1800/1900
HSDPA (3G) : 850/900/1900/2100
LTE (4G) : 800/900/1800/2100/2600
Vitesse internetJusqu'à 150 Mbps
(LTE de catégorie 4)
GPSOui (avec Assisted-GPS) + GLONASS
NFC (Near Field Communication)Oui
CapteursAccéléromètre, Proximité, Luminosité, Orientation
Port micro-USB - HDMIOui (2.0) - Non
Sortie jackOui (mini-jack 3,5 mm)
Tuner FM (Radio)Oui (avec RDS)
Amélioration sonoreNon
Codecs supportés
(audio & vidéo)
MPEG4, h.264, XviD, DivX, WMV, VC-1, VP8 MP3, AAC, AAC+, eAAC+, WAV, WMA, OGG
Batterie2440 mAh
Dimensions129,6 x 66 x 9,8 mm
Poids121 grammes
Indice DAS/SAR (W/kg)0,34 W/kg (tête)
Prix conseillé~ 299 euros

 

Prise en main

Au premier abord, nous pouvons voir que LG a réussi à préserver un design quasiment identique à celui de son grand frère. En plus de bordures d’écran fines, ses 121 grammes et 9,8 mm d’épaisseur lui confèrent une agréable sensation de robustesse en main. Il a déjà fait deux baptêmes de l’air qui n’ont laissé aucune trace, et je dois dire avoir été surpris de sa solidité. Merci également à la vitre Gorilla Glass qui remplit bien son rôle.

android test frandroid lg g2 mini image 01

La coque arrière est habillée d’un plastique légèrement texturé qui assure une bonne tenue en main et réduit les risques de chutes. Finalement assez proche des dimensions d’un Moto X, l’écran est exploitable à une main. En parlant de cela, LG a ajouté une suite de possibilités capables de transformer le pavé numérique, le clavier et l’écran verrouillé pour une utilisation à une main.

android test frandroid lg g2 mini image 02

Accompagnés d’un haut-parleur, le capteur frontal de 1,3 millions de points et les deux capteurs de luminosité et proximité sont placés à droite.

android test frandroid lg g2 mini image 04

Une nouvelle fois, LG se plie aux consignes de développement de Google en adoptant une barre de navigation logicielle rapide, et va encore plus loin. LG permet à l’utilisateur de modifier facilement le positionnement des différentes touches où vous le souhaitez.

android test frandroid lg g2 mini image 03

Tout autour, on observe un cerclage imitation aluminium. Juste au-dessus se trouvent un port jack de 3,5 mm, un second microphone et un capteur infrarouge. Car en plus d’intégrer un Tuner FM, le G2 Mini peut également jouer le rôle de télécommande universelle de télévision. Comment faire ? Tout comme la radio FM, une application Android, développée par le Coréen, est disponible dans le tiroir d’applications. Elle se nomme « Quick Remote ».

android test frandroid lg g2 mini image 07

À l’opposé, nous avons des haut-parleurs stéréo recouverts par des grilles en métal qui offrent une qualité plutôt honnête. En réglage moyen ou maximal, la qualité sonore offre une clarté acceptable, et ce, même si le volume est réglé au maximum. Entre ces haut-parleurs se situe un port micro-USB (version 2.0).

android test frandroid lg g2 mini image 08

Quant aux tranches gauche et droite, il n’y a rien de rien puisque les boutons Power et de volume sont placés en dorsal au niveau de l’appareil photo. À la différence du G2 qui intègre une LED au sein du bouton d’alimentation, le LG G2 Mini n’aura hélas pas eu droit à ce petit bonus. C’était utile pour être alerté des alertes entrantes lorsque le mobile était posé écran contre table. C’est d’autant plus dommage que le G2 Mini n’embarque aucune diode de notifications.

android test frandroid lg g2 mini image 05

Au dos, un capteur de 8 millions de pixels avec son flash de type LED. Hélas, ce dernier ne dispose pas de la stabilisation optique. Dommage.

android test frandroid lg g2 mini image 09

android test frandroid lg g2 mini image 10

En bas de la coque, est incrusté le logo de la marque LG. Une autre occasion pour redécouvrir encore cette fameuse coque texturée qui a tendance à élever un peu la qualité du G2 Mini. C’est certes du plastique, mais qui reste quand même très souple et qui paraît solide.

android test frandroid lg g2 mini image 11

Une fois retirée, le G2 Mini laisse entrevoir sa conception interne qui très bien finie et ne laisse aucun circuit imprimé apparent.

android test frandroid lg g2 mini image 12

Situées en haut de l’appareil, les antennes LTE 4G sont placées de sortes que l’utilisateur en atténue le mois possible la réception. En dessous de l’antenne de droite, nous pouvons découvrir les deux lecteurs micro-SIM et micro-SD qui sont placés l’un sur l’autre. Ingénieux pour gagner de la place.

android test frandroid lg g2 mini image 13

Un peu plus bas, nous nous attarderons quelques instants sur cette batterie de 2440 mAh qui dévoile toutes ses caractéristiques techniques.

android test frandroid lg g2 mini image 14

Le G2 Mini a l’avantage d’avoir une coque amovible offrant un accès direct à la batterie, à la SIM et à la carte micro-SD. Même si beaucoup critiqueront le plastique, la finition générale du produit est bonne avec des connecteurs qui ne semblent pour l’instant souffrir d’aucun défaut. Les bordures sont très fines, mais tout de même moins que sur un LG G2 où l’écran occupe plus de 72 % de la façade.

 

Qualité d’écran

Je vous mentirai en vous disant que l’écran est parfait, car ce n’est pas réellement le cas. Doté d’une dalle de 4,7 pouces en définition qHD (540 x 960 pixels), les pixels offrent des couleurs assez réalistes, mais le problème demeure dans la résolution. Avec 234 pixels par pouce, il est inutile de nier qu’une personne avec une excellente vue en distinguera les pixels facilement en rapprochant l’écran du visage (dès 25 cm).

android test frandroid lg g2 mini qualité écran image 02

Des pixels certes lisibles, mais cela n’ampute en rien sa beauté et sa réactivité qui sont vraiment au rendez-vous pour un écran de cette définition. En inclinant bien le G2 Mini, vous pourrez aisément constater que la dalle tactile est quasiment collée à l’écran, renforçant ainsi sa vivacité en utilisation. Couplée à une optimisation logicielle concluante, la navigation est plaisante. Entre les trois appareils comparés (G2 Mini, Moto X, 50 Helium), le Moto X est sans doute le plus concluant en tout point, mais le G2 Mini n’est vraiment pas loin derrière. Mais voilà, la réactivité logicielle du G2 Mini n’est pas aussi bonne que celle d’un Moto X. Logique, les deux processeurs ne sont pas du tout les mêmes.

LG G2 Mini (IPS-LCD) | Motorola Moto X (AMOLED) | Archos 50 Helium (IPS-LCD)

android test frandroid lg g2 mini qualité écran image 01

Il faut admettre que ce G2 Mini s’en tire à bon compte. Le produit a un prix assez élevé (environ 300 euros), mais il n’en est pas moins que l’écran de ce dernier est relativement bon. Je dois avouer être assez impressionné par l’évolution de la technologie IPS-LCD qui présente des couleurs de plus en plus belles avec des noirs de plus en plus profonds. Pas encore aussi autant qu’avec un AMOLED, mais il y a de beaux progrès et les blancs sont pour le coup très concluants, avec de bons angles de vision.

android test frandroid lg g2 mini qualité écran image 05

 

Interface logicielle

Sous Android 4.4.2, le G2 Mini est issu de la dernière vague des mobiles LG annoncés sous KitKat en février dernier. À la différence de son frère qui dispose de toutes les fonctionnalités de l’interface LG (sans compter le G Pro 2), cette version mini en reprend l’essence, mais avec une interface plus légère et balayée de ces petites choses propres aux hauts de gamme qui ne sont pas forcément utiles sur un G2 Mini. À dire vrai, l’interface maison Optimus UI ne m’a jamais vraiment dérangée. Bien au contraire, je l’ai toujours trouvé très ouverte à la personnalisation, et c’est clairement le mot d’ordre sur Android. Et rien ne vous empêche de télécharger un launcher alternatif s’il ne vous convient pas ! 

android test frandroid lg g2 mini 4.4.2 kitkat images 01

Par l’arrivée de KitKat, nombreuses sont les fonctionnalités qui ont évolué, comme « Combinaison des touches ». Cette fonctionnalité était déjà présente sur les LG G2, G Pro et G Pad 8.3 notamment, mais elle se limitait seulement à une suite de touches préconfigurées. Désormais, il est possible de placer les touches de la barre de navigation où vous le souhaitez.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 08

Lorsque je fais une capture d’écran, je n’ai pas forcément envie d’avoir la barre d’état et la barre de navigation d’affichées. L’une des nouvelles fonctionnalités de LG permet à l’utilisateur de choisir, si oui ou non, il souhaite réaliser une capture « en plein écran » ou sur « une partie de l’écran ». Cet ajout n’est certes pas nouveau sur Android, mais le G2 Mini, à l’instar de tous les mobiles de LG sous KitKat, a la chance d’en profiter. Cela peut toujours être utile pour conserver ou partager une information.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 06

Knock Code, l’évolution naturelle de KnockOn, est également présente sur le G2 Mini. Toujours disponible, la première itération de KnockOn permet d’éveiller et d’endormir l’écran de son Android en effectuant cliquant deux fois rapidement sur l’écran. Pour fonctionner, cette technologie, développée par LG, est capable de détecter les doigts de l’utilisateur que l’écran soit allumé ou éteint. En veille, LG a réussi à en diminuer la consommation pour qu’elle soit moindre aux yeux des autres processus en tâche de fond. À partir de Knock Code, il vous sera donc possible de personnaliser un code dans un ordre de clics prédéfinis. Sans cela, l’écran ne s’allumera pas. Un code PIN de secours devra également être défini. Knock Code peut être configuré de 80000 manières différentes avec des combinaisons pouvant varier de 2 à 8 touches (selon vos préférences). Après s’y être fait, ça fonctionne plutôt bien !

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 05

Dans cette nouvelle version, l’affichage du pourcentage de la batterie et le système d’économie sont toujours présents. Je ne saurais pas vraiment vous dire si c’est une nouveauté, mais les paramètres d’applications affichent également une option permettant de réinitialiser toutes les apps et leurs préférences à leur état d’origine.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 07

Bien qu’il aie déjà été possible de chiffrer les données du téléphone, rappelons qu’il est possible de le faire sur la carte SD très simplement. Notez cependant que le chiffrage prend un certain temps. Depuis les options proposées par LG, il vous sera possible de chiffrer un nouveau fichier en particulier ou l’intégralité de la carte SD. De fait, il y également des applications Android qui permettent de réaliser la même opération.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 09

Ce ne sont pas vraiment des nouveautés, mais les accessoires propres aux terminaux LG peuvent être activés et désactivés depuis les Paramètres du système. Initialement configurée en mode onglet, Optimus UI vous permettra aussi de changer l’agencement des paramètres en mode liste (pour ceux qui préfèrent).

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 10

Pour conclure, une interface allégée avec des fonctionnalités utiles qui demeure relativement fluide en toutes circonstances.

 

Appels & GPS

Côté qualité téléphonique, je n’ai rencontré aucun grésillement, saturation ni coupure quelconque. De plus, le LG G2 Mini a l’avantage de profiter d’une très bonne accroche réseau ! Peut-être pas aussi concluante que chez un Moto X, qui est pour le coup vraiment excellent sur cet aspect.

Pour ce qui est de la partie GPS, je ne pourrai en dire autant. Les captures d’écran que vous voyez ci-dessous ont été réalisées en mode avion avec seul le GPS d’activé. Résultat des courses, le G2 Mini aura mis 167 secondes pour réaliser une synchronisation à froid avec 11 satellites apour une précision de 18 mètres. Après avoir reproduit le même test à chaud, celui-ci aura seulement pris 4 secondes pour se synchroniser avec 7 satellites et une précision d’un rayon de 16 mètres.

android test frandroid lg g2 mini gps localisation synchronisation froid et chaud images 01

Ces tests ont été réalisés en plein Paris.

En mobilité, j’imagine bien que vous avez une connexion Internet au réseau mobile, sauf en cas de batterie faible. En activant le GPS en Haute précision (avec la recherche à l’aide du GPS, Wi-Fi et Réseaux mobiles), le LG G2 Mini aura seulement compté 5 secondes pour se synchroniser à froid. À chaud, la question ne pose pas puisqu’il était instantané (< inférieur à une seconde). En réalité, ces résultats ne témoignent pas vraiment de la qualité de la puce GPS qui s’est montrée relativement bonne une fois bien localisée. Cela dépend plus du positionnement des satellites dans le ciel, des prévisions météorologiques et plusieurs autres critères. En somme, il ne fait aucun doute que le LG G2 Mini saurait offrir un meilleur résultat, mais il semblerait que les conditions ne tournaient pas en sa faveur.

 

Appareil photo

Au dos du G2 Mini, nous avons pu découvrir un capteur de 8 millions de pixels. Vous vous en serez douté, il n’est certes pas aussi efficace que celui du G2, mais il possède quand même quelques arguments pour se défendre. D’autant plus qu’il bénéficie de la presque totalité des fonctionnalités du G2 sur la partie photo, là où la partie enregistrement se limite seulement à deux modes. Il ne fallait pas s’attendre pas à filmer en 4K avec un S400 !

android test frandroid lg g2 appareil photo images 01

Tout comme le G2, le G2 Mini vous permettra de gérer facilement la luminosité, la mise au point, les ISO, la balance des blancs, les effets de couleur, le minuteur, la définition de l’image et même la capture vocale. Comme son nom l’indique, cette option va vous permettre de facilement prendre des photos en prononçant un mot prédéfini. L’application fonctionne relativement bien et ne présente aucun souci notable.

android test frandroid lg g2 mini appareil photo capture vocale de photos image 01

Ici, les fonctionnalités logicielles proposées par l’application Caméra sont utiles, à part peut-être la capture par la voix qui restera très gadget pour beaucoup. Un capteur relativement bien optimisé avec des photos et des vidéos satisfaisantes que je vous laisse à présent découvrir.

Premier essai (exemple 1 : mode normal – exemple 2 : mode HDR)

android test frandroid lg g2 mini qualité photo normal 02 android test frandroid lg g2 mini qualité photo hdr 02

Avec les réglages par défaut, j’ai facilement pu constater que l’appareil photo présentait quelques faiblesses au niveau des contrastes en mode normal. Bien sûr, l’éclaircissement de l’image est possible, mais prenez garde à ne pas trop la surexposer. Pour le second exemple, le mode HDR rattrape la donne avec une photo plus proche de la réalité.

Deuxième essai (exemple 1 : mode normal – exemple 2 : mode HDR)

android test frandroid lg g2 mini qualité photo normal 01 android test frandroid lg g2 mini qualité photo hdr 01

Sur le deuxième essai, c’est exactement le même constat (ou presque). Ici, la première photographie est mieux éclairée que la précédente. En même temps, c’est logique, puisque le soleil venait de derrière.

Troisième essai (mode normal en intérieur)

android test frandroid lg g2 mini qualité photo intérieur 01

En intérieur, la qualité d’image est également plus convaincante qu’en extérieur. Vous ferez rapidement la différence en effectuant un zoom maximal sur les deux photos. Encore une fois, c’est logique : les éléments affichés à l’écran sont bien plus proches qu’en extérieur, où il y a notamment beaucoup plus d’aspects à traiter (variations constantes de lumière, éléments plus nombreux, distance d’affichage bien plus lointaine et d’autres critères qui rentrent en ligne de compte).

Finissons par la démo vidéo en qualité FHD 1080p (en extérieur) :

Lien Youtube

 

Performances

Étant un peu réticent vis-à-vis du Snapdragon 400 au premier abord, j’ai été assez surpris par les optimisations et performances offertes par ce G2 Mini. Le type de S400 choisi par LG est de la série MSM8926. Il est basé sur un Cortex-A7 et gravé en 28 nanomètres, composé de quatre cœurs, qui est cadencé jusqu’à 1,2 GHz. Couplé à un écran en définition qHD (540 x 960 pixels) et 1 Go de mémoire RAM, l’expérience utilisateur est vraiment au bonne. J’irais même jusqu’à dire avoir été impressionné par l’optimisation prodiguée par LG sur ce dernier.

Même si les benchmarks donnent une idée des performances, il ne faut pas entièrement se focaliser sur ces derniers, mais plus sur son expérience personnelle. Possesseurs d’un Moto G, vous serez probablement d’accord sur le fait que la version de quatre cœurs du Snapdragon 400 reste criticable lorsque la demande en ressources vient à exploser, notamment avec les applications et jeux très gourmands.  Hormis cela, le Snapdragon 400 se défend très bien et ne présentera aucune faiblesse en utilisation normale (Facebook, Twitter, Google Maps, Deezer/Spotify, Gmail, YouTube, et même des jeux un peu gourmands).

android test frandroid lg g2 mini benchmark antutu quadrant benchmarkpi epic citadel 3dmark gfxbench images 01

Voyez les résultats de benchmark : un AnTuTu à plus de 17000 points, un Quadrant à plus de 9000 points et un Epic Citadel en Ultra High Quality à 48 images par seconde tout rond qui fait assez mal ! Admettons que l’écran qHD y est quand même pour beaucoup en décuplant quelque peu les performances, tout en augmentant l’autonomie. Pour réouvrir la parenthèse des jeux, l’ensemble des jeux compatibles du Google Play fonctionnent. Le seul point rédhibitoire est situé au niveau de sa puce graphique Adreno 305 qui, même si elle est assez bonne, ne sera pas en mesure de faire fonctionner tous les jeux. On est quand même loin d’une Adreno 320 (d’un Moto X) avec ses 51,2 GFlops, les performances brutes de l’Adreno 305 étant beaucoup moins poussées pour un maximum de 21,6 GFlops.

 
LG G2 Mini
Motorola Moto G
Motorola Moto X
Google Nexus 5
VersionAndroid 4.4.2 KitKatAndroid 4.4.2 KitKatAndroid 4.4.2 KitKatAndroid 4.4.2 KitKat
Définition d'écranqHD : 540 x 960 pixelsHD : 720 x 1280 pixelsHD : 720 x 1280 pixelsFHD : 1080 x 1920 pixels
Processeurquadri-cœur S400
(Cortex-A7) à 1,2 Ghz
quadri-cœur S400
(Cortex-A7) à 1,2 Ghz
double-cœur S4 Pro
(Krait 300) 1,7 GHz
quadri-coeur S800
(Krait 400) 2,3 GHz
Puce graphiqueAdreno 305Adreno 305Adreno 320Adreno 330
Mémoire RAM1 Go1 Go2 Go2 Go
AnTuTu17129 pts17209 pts22725 Pts28343 pts
Quadrant9000 pts8492 pts8278 pts7822 pts
BenchmarkPi389362157143
Epic Citadel
(Ultra High Quality)
48,0 fps34,5 fps58,8 fps48,6 fps
3DMark493028347176/
GFXBench
(T-Rex 2.7 FHD)
5,8 fps5,8 fps16 fps23 fps

 

Autonomie

En premier lieu, le LG G2 Mini s’est montré très endurant en tenant deux journées complètes en utilisation normale (avec des appels et sms, du web et mails, et un peu de jeu) avec le réseau 4G activé. L’optimisation logicielle n’y est pas pour rien ! Surtout avec une batterie de 2440 mAh, un processeur quadri-cœur Cortex-A7 réputé pour sa faible consommation et un écran qHD, nous sommes en droit de nous attendre à de bons résultats, et c’est le cas.

android test frandroid lg g2 mini autonomie endurance batterie images 01

Pour être vraiment certain, j’ai réalisé une série de tests. Verdict, les résultats obtenus se sont une fois de plus montrés très bons. Pour avoir joué durant 45 minutes avec les réseaux mobiles et synchronisations activés, le G2 Mini n’avait perdu que 15 % de batterie. Bien sûr, vous aurez compris qu’il s’agit d’un simple indicatif. Vous comprendrez également que ces résultats ne sont en aucun cas représentatifs du fait que chaque jeu est différent (consommation énergétique, éléments à traiter, 2D et/ou 3D, etc.). Bref. Pour compléter ce test d’endurance, nous avons activé le mode avion et le WiFi avec la luminosité et le volume au maximum. Résultat des courses, le G2 Mini aura seulement perdu 9 % d’énergie (sur le total des 100 %) pour environ 1h de vidéo sur YouTube.

 

Notre Verdict

design
Comparable à son grand frère, le G2 Mini présente un design épuré pour un produit à mi-chemin entre les mobiles d’entrée et de milieu de gamme. Assez agréable en main, notamment grâce à sa coque dorsale texturée, le G2 Mini possède une coque amovible. De là, l’utilisateur aura la mainmise sur la batterie, les lecteurs de carte SD et carte SIM. Une aubaine depuis le G2 ! Outre cela, les dimensions du G2 Mini restent tout à fait honorables, et comparables à celle d’un Moto X.
8
écran
Même si beaucoup critiqueront sa définition d’écran, je pense que les choix de LG sont réfléchis. Ici, le but n’est pas de proposer une alternative haut de gamme miniature du LG G2, mais bien une version « mini » dans tous les sens du terme. Le choix d’une telle définition est donc calculé de sorte à préserver de très bonne performances pour une autonomie digne de ce nom. Les pixels sont visibles mais il faut vraiment avoir les yeux collés à l’écran pour réellement les distinguer. À 30 cm, ils s’effacent tout simplement.

Hormis sa résolution critiquable, l’écran du G2 Mini affiche une belle qualité d’image avec des couleurs quasiment irréprochables, une réactivité et des angles de vision excellents. Avec une dalle tactile collée à la vitre, nous en attendions pas moins ! Cet écran de 4,7 pouces voit sa résistance aux chocs et aux rayures décuplée par un verre de protection Gorilla Glass 2. Il possède en outre une bonne luminosité.
8
logiciel
Difficile de faire mieux que KitKat. En plus des fonctionnalités de l’interface maison Optimus UI (KnockCode, Combinaisons de touches, et compagnies), le G2 Mini a l’avantage de profiter de l’intégralité des avantages liées à Android 4.4.2. Avec une optimisation au rendez-vous, nous pouvons profiter d’une fluidité digne de ce nom sans aucun plantage quelconque.
8
caméra
Pour un mobile à ce positionnement tarifaire, les deux capteurs photos installés sont dans la norme. En extérieur comme intérieur, la qualité générale des photos et des vidéos sera amplement suffisante en le considérant comme un appareil photo numérique d'appoint. S’ajoute à cela une suite de fonctionnalités logicielles légères qui se montrera utile en mobilité.
7
performances
Excellentes sont les performances et l’optimisation du G2 Mini ! Comparativement à un Moto G (qui embarque quasiment le même processeur mais sans 4G), le G2 Mini a su montrer sa puissance avec une très bonne gestion multi-tâche. 1 Go de RAM est maigre, mais cela ne sent pas à l’utilisation.

À mi-chemin des Moto G et Moto X, le G2 Mini prouve que le Snapdragon 400 est loin d’être enterré ! Le couple parfait avec un écran qHD et une quantité de RAM suffisante pour les applications et jeux actuels, mais qu’en sera-t-il d’ici quelques mois ? Le marché ne cessant d’évoluer, il est assez difficile de savoir si le G2 Mini sera encore une alternative intéressante dans quelques mois. Gardez en mémoire que les performances sont au top pour un S400.
8
autonomie
Généralement, une optimisation concluante rime souvent avec bonne autonomie. Concernant son G2 Mini, nous pourrions dire que LG a réussi à tenir le pari avec une endurance d’environ deux jours sans recharger l’appareil. Même constat en multimédia, l’autonomie demeure excellente.
8
10
Meilleure note
Notre avis
08/10
Bien qu'assez onéreuse, cette version mini du G2 dispose de quelques arguments notables. Tout d’abord, nous pouvons parler de sa compatibilité LTE 4G jusqu’à 150 Mbps qui commence à devenir un critère déterminant dans l’achat d’un mobile.

Il dispose d'une coque amovible qui permet d’accéder librement à la batterie, à la carte SIM et à la carte SD. Les fonctionnalités logicielles sont aussi très intéressantes sur une interface maison "Optimus UI" parfaitement adaptée au S400 de Qualcomm installé dans le G2 Mini. Une belle surprise !

L’optimisation, comme les performances et l’autonomie, est excellente au jour le jour avec très peu de ralentissements. Même avec des applications lourdes (comme Google Maps par exemple), LG nous montre que le S400 a encore une très belle vie devant lui.

J'ai eu autant de plaisir à jouer avec le G2 Mini qu’avec un Moto X, Galaxy Nexus, G2, Liquid E2… Un peu onéreux pour ses caractéristiques techniques, il est suffisamment performant pour convaincre qui ne souhaiterait pas monter jusqu'à un G2. Gardez toutefois à l'esprit que le haut de gamme 2013 de LG commence désormais à voir son prix baisser, et qu'on peut le trouver à moins de 400 euros chez certains revendeurs. A moins de préférer un format plus compact, le jeu en vaut-il la chandelle ?

design
08
écran
08
logiciel
08
caméra
07
performances
08
autonomie
08
  • Très bonnes performances
  • Autonomie assez épatante
  • Compatible 4G jusqu’à 150 Mbps
  • Fonctionnalités intéressantes
  • Lecteur de micro-SD
  • Coque arrière amovible
Pour
Contre
  • Absence de diode pour les notifications
  • Définition d’écran un peu trop basse
  • Prix trop élevé !

 

Disponibilité

android test frandroid lg g2 mini image 07

Le LG G2 Mini commence déjà à s’inviter chez la plupart des revendeurs à un tarif préférentiel de 299 euros.

]]>
http://www.frandroid.com/marques/lg/208754_test-du-lg-g2-mini-version-mini-g2/feed 66
Lockwatch, un anti-vol pour votre smartphone http://www.frandroid.com/applications/208512_lockwatch-anti-vol-smartphone http://www.frandroid.com/applications/208512_lockwatch-anti-vol-smartphone#comments Sun, 20 Apr 2014 12:01:59 +0000 http://www.frandroid.com/?p=208512 Lire la suite]]> Lockwatch est une application de sécurité mobile qui permet au propriétaire de voir si une personne a tenté d’accéder à son smartphone, et ce en toute discrétion.

Capture d’écran 2014-04-12 à 12.40.14

Vous vivez dans la crainte de vous faire voler votre smartphone ? Votre conjoint ou vos amis ont une curiosité malsaine envers le contenu de votre mobile ? Avec Lockwatch vous aurez la possibilité de voir qui en veut à vos données personnelles.

Le principe est simple : une fois l’application installée, il suffit d’activer l’envoi d’alertes. L’onglet sécurité de votre mobile s’ouvre, et vous pouvez définir un mot de passe. Si le mot de passe effectué par la suite pour déverrouiller le terminal est le bon, rien ne se passe. Par contre, si le mot de passe est erroné, un mail vous est directement envoyé avec deux indications très intéressantes.

  • Une photo de la personne
  • La localisation du téléphone 

En effet, en cas d’erreur, le capteur frontal du téléphone se déclenche (sans indication sonore ou visuelle) et prend une photo de la personne qui a fait la tentative de déverrouillage. Le GPS est déclenché automatiquement aussi, et vous recevez un plan Google Maps de l’endroit où se trouve votre mobile.

Lockwatch - Téléphone volé
BlokeTech

Etes-vous inquiet au sujet d'un téléphone perdu ou volé ? Quelqu'un at-il essayé de deviner votre mot de passe de téléphone ? Trouver votre téléphone perdu ou volé en utilisant Lockwatch .★ ★ ★ ★ ★ - " Gauche mon téléphone sur un plan j'avais 10 photos et une position...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play
]]>
http://www.frandroid.com/applications/208512_lockwatch-anti-vol-smartphone/feed 29
Les opérateurs préparent discrètement l’arrivée de la 4G+ pour la rentrée prochaine http://www.frandroid.com/marques/htc/211570_les-operateurs-preparent-discretement-larrivee-4g-rentree-prochaine http://www.frandroid.com/marques/htc/211570_les-operateurs-preparent-discretement-larrivee-4g-rentree-prochaine#comments Sun, 20 Apr 2014 10:35:52 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211570 Lire la suite]]>

Bouygues Telecom, Orange et SFR sont actuellement en train de tester les capacités de leur réseau pour préparer l’arrivée de la 4G+. La promesse ? Un débit supérieur à 200 mégabits par seconde.

LTE-Advanced-700x325

Les Echos se sont intéressés de très près à l’arrivée de la 4G+ à travers deux excellents articles consacrés au sujet. Les deux journalistes du journal économique rapportent que la 4G+ devrait être mise en service dès l’été et la rentrée prochaine dans certaines villes test comme Saclay, Bordeaux, Lyon ou Marseille. Concrètement, la 4G+ va permettre d’atteindre des débits encore inédits, de l’ordre de 175 à 225 Mb par secondes. La bonne nouvelle, c’est que cette technologie ne nécessitera pas pour les opérateurs de changer d’antennes mais simplement de les mettre à jour d’un point de vue logiciel. L’astuce de cette 4G+ (ou LTE Advanced) pour avoir des débits aussi élevés consiste à agréger deux fréquences 4G pour décupler le débit.

Cette hausse des débits de la 4G ne servira pas directement à augmenter le débit de données délivré aux clients des opérateurs. Certes, ce débit sera bien meilleur que le débit actuel, mais il servira surtout aux opérateurs à garantir la qualité de la couverture et l’étendue du réseau. Si cela vous semble bizarre, un détour par notre article « Avez-vous vraiment besoin de la 4G ? » devrait répondre à vos interrogations. Il faudra également trouver des téléphones et des terminaux compatibles avec cette 4G+. À propos de cette question, Les Echos affirment que les téléphones compatibles avec ces fréquences sortiront dès septembre prochain. Deux marques devraient être présentes sur le créneau : HTC et Samsung. En attendant que ces téléphones arrivent, Orange et Bouygues Telecom proposeront « des mini-routeurs 4G+ fabriqués par les chinois Huawei ou ZTE ». Autrement dit, les premiers téléphones compatibles 4G+ ne devraient être que des téléphones déjà connus avec un modem intégré en plus au téléphone. Les Echos précisent que les premiers SoC de Qualcomm à intégrer des modem 4G+ ne sortiront pas avant 2015.

Enfin pour aller plus loin sur le sujet, nous ne pouvons que vous conseiller de relire nos deux articles consacrés au sujet de la 4G-LTE :

Les Echos

]]>
http://www.frandroid.com/marques/htc/211570_les-operateurs-preparent-discretement-larrivee-4g-rentree-prochaine/feed 46
L’application appareil photo Google propose l’effet Blur, comment ça marche ? http://www.frandroid.com/applications/211426_lapplication-appareil-photo-google-propose-leffet-blur-comment-ca-marche http://www.frandroid.com/applications/211426_lapplication-appareil-photo-google-propose-leffet-blur-comment-ca-marche#comments Sun, 20 Apr 2014 07:00:58 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211426 Lire la suite]]> L’effet blur, cette particularité photographique réalisé traditionnellement avec un objectif particulier et l’ouverture adéquate, est de plus en plus imité sur nos terminaux mobiles. Tous les smartphones haut de gamme de l’année 2014 proposent un tel effet. Google, de son côté, sort son application photo proposant un effet de floutage d’arrière plan : l’application appareil photo Google. Comment ça marche et surtout est ce que ça marche bien ?

Application-appareil-photo-google

Au même titre que les applications Google comme Gmail, Google Chrome, Google Documents, voici donc l’application dédiée à la photo spécialement crée par Google. On se demande bien si Google va implanter son application directement dans les smartphones certifiés Google Mobile Service, il est certain que Sony, Samsung ou HTC apprécieront. Bref, l’application se présente très simplement. L’interface utilisateur est minimal et bien fichue, très tendance Google avec des petites boules flottantes contenant chacun des modes. La sélection des modes comme des photos prises se fait par un système d’écran à tirer. Vers la gauche pour avoir accès aux modes et vers la droite aux photos prises.

Interface-Google-caméra1

  • Photo sphère : le mode permet de réaliser un collage de photo multi-directionnel. Parfait pour illustrer un endroit ou une pièce lors de la visite d’un appartement.
  • Panorama : très courant sur les appareils photos des terminaux mobiles, ce mode n’apporte rien d’exceptionnellement neuf.
  • Appareil photo : mode basique pour la photo. On regrette l’absence de prise en charge du HDR. Focus par touche sur écran ou auto-focus pour les appareils compatibles.
  • Appareil vidéo : mode basique pour la vidéo. Les réglages principaux sont situés dans une fenêtre de paramètre extérieure.
    Interface-Google-caméra2

Ce qui nous amène au fameux mode « Effet focus ». Commençons par dire que certains smartphones ou tablettes peuvent en générer un sans passer par la case effet. Il s’agit pour cela de se rapprocher au maximum de l’objet et de faire le point dessus pour gommer l’arrière-plan. L’effet « blur » tel qu’il est apporté par Sony (Background Defocus), HTC (Ufocus) et Samsung (Selective Focus sur le Galaxy S5) est un effet qui est généré après la prise de la photo. Il est donc issu d’un traitement logiciel. Il présente le très grand avantage de pouvoir modifier l’intensité de l’effet voire sa zone, ce qui est très pratique. Et c’est ce que nous propose l’application appareil photo Google.

 

Comment ça marche ?

Google a publié un explicatif complet sur la technologie employée dans son application. Pour faire simple, deux procédés sont utilisés pour générer l’effet voulu. Le premier consiste à imiter comment l’œil humain distingue les objets dans un environnement en trois dimensions. Notre œil repère la profondeur du champ lorsque nous bougeons. Ce phénomène est reproduit en informatique grâce une méthode nommée « Structure-from-Motion ». A partir d’une première image, l’observateur bouge légèrement, aboutissant sur une deuxième image. C’est à partir des différences entre les deux clichés que le modèle 3D est élaboré.

Structure-from-motion-google-appareil-photo

Vient ensuite une deuxième étape. Il faut maintenant déterminer où se situe chaque pixel par rapport à l’image de référence. Google emploie des algorithmes dits « Multi-view Stereo » pour créer une sorte de carte de profondeur. Cette dernière sera représentée selon un modèle de couleurs. Chaque pixel se verra attribuer une couleur indicative pour marquer leur positionnement : le noir pour les pixels les plus proches vers le blanc pour les plus éloignés. Il suffit ensuite de varier le flou en fonction du statut de chacun des pixels, et vous obtiendrez un effet blur en bonne et et due forme. Voilà comment ça marche, à grands traits.

Google-camera-application-blur-multi-view-stereo

Dans la pratique, c’est difficile…

Voilà pour l’aspect théorique. Passons à la pratique, telle qu’elle est proposée par l’application. Sélectionnez le mode Effet Focus, positionnez vous face à votre sujet et appuyez sur le déclencheur. La fenêtre affichera alors une petite jauge à orienter vers les haut. Il faut lever le terminal à la main et non tenter de l’orienter en l’inclinant. Si vous le faites trop vite, vous devrez alors recommencer.

Interface-Google-caméra3

C’est vraiment l’étape cruciale puisque c’est à ce moment que l’application crée plusieurs images et détermine ses points de référence, en fonction du mouvement du terminal. Ce qui explique pourquoi c’est aussi l’étape la plus délicate à réaliser. Nous avons, à la rédaction, essayé avec plusieurs smartphones (Xperia Z1 et LG G2) et nous avons eu tous et toutes des difficultés notoires à réussir. Le curseur affirme d’emblée le mauvais positionnement du curseur. Généralement, il est un peu plus facile de réussir l’opération en sélectionnant l’arrière plan, et non l’objet en premier plan.

Malgré tout, une fois cette étape franchie, vous pourrez varier l’intensité de flou, mais surtout, déterminer le point précis que vous désirez flouter.

Interface-Google-caméra4

Les résultats que nous avons obtenu sont plutôt mitigés. Sachez que l’application réduit par défaut la taille des photos en 1024 x 768 pixels. On peut donc douter de l’intérêt de se servir d’un capteur pourvu d’une grande définition.

IMG_20140418_144607

IMG_20140418_144309

On note une répartition assez anarchique de l’effet sur la photo. Bien entendu, les images montrées par Google tournent plus à l’avantage de l’application, y compris celles des collègues américains (réalisés avec un Nexus 5). Il faut reconnaître que l’application, dans son ensemble, est bien faite même si l’effet focus semble perfectible, tant au niveau de son fonctionnement que de son résultat.

L’application est disponible gratuitement sur le Play Store depuis le 16 avril.

  • Taille : 15 Mo
  • Version : 2.1.037
  • Compatibilité : Probablement Android 4.4 KitKat uniquement (fonctionne sous LG G2 & Xperia Z1)

Appareil photo Google
Google Inc.

L'application Appareil photo de Google permet de prendre des photos et de filmer des vidéos facilement et rapidement. Elle propose en outre des modes photo créatifs tels que Photo Sphere, Panorama et le mode Effet focus.Fonctionnalités• Photo Sphere pour des vues réalistes à 360°• Effet focus pour des photos de style reflex mono-objectif (SLR, Single-Lens Reflex) avec...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

Google Research Blog & Google PLay

]]>
http://www.frandroid.com/applications/211426_lapplication-appareil-photo-google-propose-leffet-blur-comment-ca-marche/feed 63
OnePlus One : premier aperçu du smartphone, de son interface et de ses accessoires http://www.frandroid.com/smartphone/211699_oneplus-one http://www.frandroid.com/smartphone/211699_oneplus-one#comments Sat, 19 Apr 2014 22:15:19 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211699 Lire la suite]]> Alors que nous attendons patiemment l’annonce du premier vrai CyanogenPhone le 23 avril prochain, OnePlus continue d’attiser la flamme autour de son One à travers des visuels publiés sur les forums. Suite à la parution d’un premier rendu de l’appareil qui vous est dévoilé ci-dessous, la marque chinoise laisse apparaître quelques informations supplémentaires sur le smartphone, ses accessoires et sa version d’Android modifiée CyanogenMod 11S.

Android-OnePlus-One-rendu-officiel-image-01

En regardant bien ce premier visuel, nous pouvons constater que OnePlus, cette marque fondée et sous la tutelle d’anciens d’Oppo Electronics, s’est servie de son savoir-faire pour faire évoluer le design des Oppo Find, lequel se reflète dans ce OnePlus One et ses accessoires. Appelées StyleSwap, ses coques de protection seront disponibles en quatre styles allant du bois au jean en plusieurs variantes. La coque arrière du OnePlus One n’est pas amovible, excluant ainsi la possibilité d’accéder aux composants internes, et à sa batterie de 3100 mAh notamment.

Android-OnePlus-One-rendu-officiel-image-coque-protection-base-covers-01

Disponible prochainement à moins de 350 euros en version 16 Go, Pete Lau, l’un des fondateurs de OnePlus, confirmait la présence dans le One d’un processeur quadricœur Snapdragon 801, de la série MSM8974AC, par sa fréquence de 2,5 GHz. Viennent s’y ajouter une puce graphique Adreno 330 qui passe de 450 à 578 MHz et 3 Go de mémoire RAM. En plus du modèle 16 Go, nous pouvons aussi envisager l’arrivée d’une seconde version de 64 Go proposée autour de 450 euros.

Android-OnePlus-One-Design-01

C’est une bonne chose d’avoir des chevaux sous le capot, mais qu’en est-il de ses performances photos ? Toujours selon OnePlus, le One dispose d’un appareil photo Sony Exmor IMX214 de 13 millions de pixels, qui s’est affiché vendredi dernier sur le forum OnePlus. Une fois de plus, CyanogenMod affirme son savoir-faire en matière d’optimisations avec des photos claires et contrastées en extérieur, et adoptera certainement une fonctionnalité capable de prendre quatre clichés pour les transformer en une photo de 50 mégapixels. Pour les fonctionnalités plus communes, nous pourrons aussi compter sur les modes d’enregistrement vidéos en 4K ou HD en slow-motion à 120 images par seconde.

Android-OnePlus-One-Qualité-Photo-Mise-Au-Point-Focus-Exemple-01

Android-OnePlus-One-Qualité-Photo-Mise-Au-Point-Focus-Exemple-02

De nuit, c’est acceptable mais il y a besoin de quelques ajustements avec des parties lumineuses, encore surexposées, là où les parties sombres sont complètement bouchées. C’est enthousiasmant, mais ce n’est pas encore parfait !

Android OnePlus One Qualité Photo Extérieur Nuit Image 01

Sur son OnePlus One, l’aspect « appareil photo numérique de poche » n’est pas la seule chose dont se préoccupe l’équipe de CyanogenMod. Dans l’intention d’offrir la meilleure expérience possible, les équipes de OnePlus et CyanogenMod ont conjointement développé une version spéciale appelée CM 11S, basée sur Android 4.4.x KitKat, pour animer leur CyanogenPhone. Identique à CyanogenMod 11 au premier regard, la 11S viendra se démarquer par son menu unique dédié accès à la personnalisation : du launcher, des icônes, de l’écran verrouillé, du fond d’écran, des polices, des sonneries, de l’animation de démarrage, des thèmes de l’interface, des effets sonores

android-cyanogenmod-11-s-interface-logicielle-oneplus-one-officielle-images-01

Qu’en est-il de la personnalisation ? Pour l’heure, aucun des deux parties, CyanogenMod ou OnePlus, n’a donné d’indication sur l’ouverture de ce côté. Va-t-il être possible de changer de ROM custom, de recovery, de kernel… ? Tant de questions qui seront très certainement éclaircies d’ici à l’annonce de mercredi prochain.

Par cette autre capture d’écran, nous constatons que les dimensions du OnePlus One ressemblent en tout point à celle d’un Galaxy Note 3 sur sa largeur et sa longueur, ainsi que sur son épaisseur.

  • OnePlus One (5,5″) : 152,9 x 75,9 x 8,9 mm pour 160 grammes
  • Samsung Galaxy Note 3 (5,7″) : 151,2 x 79,2 x 8,3 mm  pour 168 grammes

Android OnePlus One Dimensions

Concernant les accessoires, OnePlus fournira un porte-clés camouflant une aiguille qui facilite l’accès à la carte SIM. Hélas, aucune information quant à l’extension de la mémoire via micro-SD. Outre cela, le One proposera un câble USB/microUSB capable de se transformer en port Lightning.

Android-OnePlus-One-Accessoires-Images-01

A compter de maintenant, il ne reste plus que trois jours à attendre pour tout savoir sur le OnePlus One. Proposé à 350 euros, le CyanogenPhone pourrait faire figure de successeur direct pour le Nexus 5. Est-ce le mobile tant attendu de Cyanogen, de la communauté et des passionnés ? L’avenir nous le dira bien assez tôt.

via Android Authority & Phandroid

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/211699_oneplus-one/feed 145
Test du Archos 50 Helium, un bon terminal 4G à prix réduit http://www.frandroid.com/smartphone/207007_test-archos-50-helium http://www.frandroid.com/smartphone/207007_test-archos-50-helium#comments Sat, 19 Apr 2014 15:30:29 +0000 http://www.frandroid.com/?p=207007 Lire la suite]]> Annoncé comme un mobile 4G bien travaillé, et à un prix abordable, il nous tardait de tester le 50 Helium d’Archos afin de voir si ce mobile annonçait le retour de la firme française sur un marché où celle qui était précurseur s’est retrouvée finalement à la traine. On se souvient encore du temps où Archos rivalisait avec Apple sur le marché français des lecteurs Mp3 et vidéos. Un temps révolu, certes, mais qui doit pousser la firme à vouloir retrouver ses lettres de noblesse. Cette gamme Helium est justement faite pour proposer la 4G dans des mobiles à destination de tous et à un tarif raisonnable. 

heeooo

Une fiche technique honorable

Modèle
Archos 50 Helium
VersionAndroid 4.3
Taille d'écran5,0 pouces
Technologie écranIPS - HD
Définition720 x 1280 pixels
Résolution302 ppp
ProcesseurQualcomm MSM8926 à 1,2 Ghz
Nombre de coeurs4
Puce graphique (GPU)Qualcomm Adreno 305
Mémoire RAM1 Go
Mémoire interne8 Go
Support mémoireMicroSD et MicroSDHC
Webcam (façade)2 megapixels
Appareil photo (dorsal)8 megapixels
Réseau mobile4G (LTE), 3G, Edge
GPSOui
Wi-Fi802.11a/b/g/n
Bluetooth4.0
NFCNon
Ports (entrées/sorties)Micro USB 2.0, Jack 3.5 mm
Capacité de la batterie2000 mAh
Dimensions145 x 72 x 9 mm
Poids160 grammes
CouleursNoir mat
Prix conseillé199 euros

 

Un design banal mais sobre

On retrouve dans le design de ce 50 Helium la volonté non-dissimulée de la part de la firme de renouveler son identité. Comme pour la tablette 79 Xenon, Archos se démarque de ses design d’antan en abrogeant le plastique brillant au profit de quelques chose de plus mat, de plus fin, et de plus épuré. Ici, notre 50 Helium adopte donc un format fin (9 mm d’épaisseur), des finitions propres, une coque d’un noir mat assez séduisant. Il n’innove en rien, reprenant des designs milles fois utilisés, mais c’est mieux qu’avant. Il faut le souligner.

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.26.35

Globalement, la face avant du mobile présente un aspect soigné, mais sans prise de risque. Le logo Archos est assez discret, il n’y a pas de place pour des éléments superflus. Certains regretteront la taille de l’écran (5 pouces) alors que la bordure basse (qui contient les touches tactiles) notamment est assez imposante (1,1 cm d’espace inutilisé). On peut également chipoter sur les bordures qui font 4 mm et font donc presque perdre 1 cm d’écran sur la largeur.

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.27.06

Sur le dessus de l’écran, on observe un haut parleur fin, de couleur noire, et qui ne forme pas un creux comme on a souvent l’habitude. Un bon point qui le rend d’autant plus discret. A sa droite, le capteur n’est pas minuscule mais ne choque pas (à titre de comparaison, celui du iPhone 4 est 50 % plus petit).

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.28.44

Placé de coté, le 50 Helium nous offre l’impression d’être un appareil bien fini. L’écran est recouvert d’une fine couche de plastique brillant, tout comme le bouton d’allumage, qui vient contraster avec le noir mat de la coque.

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.29.25

En plus de cela, le mobile est assez fin (entre 4 et 6 mm de prise en main sur les côtés, et 8 mm d’épaisseur au milieu du mobile). Le confort de prise en main n’est pas forcément au rendez-vous malgré l’arrondi des bords. La coque glisse un peu sous notre peau.

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.29.57

En haut de l’appareil, on ne trouve que la prise jack 3,5 mm. Certains constructeurs ont pris la fâcheuse habitude de la faire déborder sur la coque arrière, donnant une espèce de bosse très moche et qui donne un effet bâclé. Là, la coque est creusée, et le rendu est bien plus net.

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.25.29

En bas du terminal, un port microUSB est logé sur la droite, et le micro se trouve un peu plus sur la gauche, presque au milieu de l’appareil. La discrétion est à l’honneur.

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.24.53

La coque arrière est estampillé du logo Archos, qu’on retrouve du coup deux fois (à l’avant-bas, et à l’arrière-haut). Ce n’est pas ce qu’on fait de mieux, mais au moins cela reste un peu discret. Il s’agit évidemment d’un souci marketing mais on aurait préféré une typographie plus sombre, histoire de rester dans la mouvance.

Capture d’écran 2014-04-10 à 17.26.06

Tout en bas se trouve la sortie audio, encore une fois plutôt discrète. Bref, l’aspect général nous laisse penser qu’Archos essaie de se fondre dans la masse avec ce 50 Helium. Rien d’innovant niveau design, rien de dérangeant non plus. Un format assez grand et peut-être un peu carré pour ce mobile, qui le rend strict. On note quand même l’effort fait par Archos sur tous ses derniers mobiles que ce soit sur les gammes Oxygen, Titanium ou ces Helium. Il faudra quand même penser à innover sur les prochains…

 

Un écran de belle facture

L’écran IPS – HD de ce terminal affiche une résolution de 720 x 1280 pixels, avec une densité de pixels de 302 ppp. Pour un mobile qui se situe à la lisière entre l’entrée et le milieu de gamme, c’est plutôt bon. À titre de comparaison, l’écran d’un HTC Desire 601 affiche 245 ppp avec un résolution qHD de 540 x 960 pixels. Il n’y a donc pas de quoi faire la fine bouche. Concernant l’affichage, on n’observe pas de pixels, de défauts, ou quoi que ce soit qui puisse déranger l’œil. On a vu bien plus beau à n’en pas douter, mais beaucoup moins réussi également.

Le toucher est également intéressant. On a une glisse parfaite sur l’écran, mais sa taille couplée à son peu d’accroche nous empêche de pouvoir accéder à l’ensemble de l’écran avec son pouce, ce qui s’avère dérangeant pour effectuer certaines tâches simples.

Capture d’écran 2014-04-11 à 16.43.42

Au niveau des couleurs, comparons notre mobile à un Acer Liquid E3 (à gauche) qui joue à peu près dans la même catégorie que notre Archos malgré un écran plus petit.

Concernant les blancs, on se rend compte que notre terminal tire vers le gris, ce qui ne nous avait pas du tout sauté aux yeux en utilisation. Le E3 affiche donc un meilleur blanc, mais aussi un meilleur noir puisque le 50 Helium a un noir qui tire assez sur le bleu nuit. Même chose qu’avant, on ne s’en rendait pas compte comparaison.

Capture d’écran 2014-04-11 à 16.46.41

Notre Archos est bien plus à son avantage sur les autres couleurs. Ici, un beau vert, tout comme celui du Acer (un peu turquoise non ?).

Capture d’écran 2014-04-11 à 16.45.35

Un bleu profond qui ne nous étonne guère vu le côté bleu nuit du noir. Un peu plus intense que celui de gauche.

Capture d’écran 2014-04-11 à 16.45.11

Sur le rouge, Archos l’emporte largement avec une couleur uniforme et bien ressemblante. A l’inverse, le rouge du E3 tient plutôt du Orange…

Capture d’écran 2014-04-11 à 16.46.04

Si on compare, le Archos obtient de bien meilleures couleurs que le Acer E3 au niveau des rouges, des bleus, des verts, du rose, ou du violet. On le constate sur cette photo où les couleurs du Acer sont beaucoup moins nettes. Reste simplement cette petite faiblesse sur les noirs et les blancs.

 

Un logiciel épuré

Comme pour la tablette de la firme, on retrouve dans ce 50 Helium une interface logicielle pratiquement laissée intacte et basée sur Android 4.3. Pas d’intrusion trop prononcée dans le design et l’utilisation d’Android. Les amateurs de l’interface propre à Google, telle que celle qu’on retrouve sur un Nexus 5, seront heureux.

Capture d’écran 2014-04-08 à 17.03.38

Evidemment, comme chaque constructeur, une certaine idée de la construction est apportée. L’organisation et la structuration des réglages, applications, et widgets varie un peu, sans pour autant changer radicalement.

Capture d’écran 2014-04-08 à 17.05.28

Archos a bien évidemment incorporé des applications développées par la société. Parmi elles, notons la présence très appréciée d’Archos Video Player et Archos Musique, bibliothèques de contenus vidéos et musicaux très bien élaborée et pratiques d’utilisation.

Archos Video Player est compatible avec de très nombreux codecs vidéo, pour ne pas dire tous. L’application comprend également une myriade de fonctionnalités : téléchargement automatique des sous-titres, récupération automatique des affiches, fonds d’écran, et résumés, décodage accéléré matériellement pour la plupart des appareils et des formats vidéo, ou encore lecture de contenu vidéo à partir de n’importe quel ordinateur, à partir d’un partage réseau dans un réseau local (SMB et UPnP, comme sur certaines box Internet) ou depuis n’importe quel support de stockage externe (USB ou SDcard). C’est un gros plus de l’avoir nativement dans ce téléphone.

Capture d’écran 2014-04-08 à 17.13.00

Des performances honorables

Autant se le dire, notre 50 Helium n’a pas l’intention de se frotter aux grands de ce monde, mais ne fait pas non plus l’économie du processeur. En témoigne l’incorporation d’un processeur de chez Qualcomm : le Snapdragon MSM8926 400. Il s’agit d’un quadri-coeur, cadencé à 1,2 GHz. Il est couplé à une puce graphique Adreno 305, et la combinaison des deux a fait ses preuves depuis bien longtemps. Du coup, si l’ambition n’est pas d’offrir un monstre de puissance à ses utilisateurs, Archos semble vouloir leur offrir un certain confort. Sur le test AnTuTu, le 50 Helium s’en sort plutôt bien avec 17223 points, se hissant presque au niveau d’un Samsung Galaxy S3, et l’explosant même en Graphismes 3D.

Capture d’écran 2014-04-08 à 17.08.37

Capture d’écran 2014-04-08 à 17.10.04

Nul ne sert de faire d’innombrables tests de performances pour un mobile qui n’est pas destiné à faire des exploits. Du coup, intéressons nous plutôt à l’utilisation réelle du mobile, sur des jeux lourds, qui utilisent beaucoup de ressources et à la qualité prononcée. Dead Effect par exemple, jeu futuriste de zombies. Après une heure de jeu, le mobile chauffe un peu mais ce n’est pas exagéré, surtout au niveau du capteur photo de la face arrière, là où se trouve le processeur. Autrement, on ne rencontre aucune difficulté, ni lags, ni ralentissement.

 

Une téléphonie sans accrocs

Appels et Réseau

Aucun problème d’accroche du réseau 3G pour ce 50 Helium. Testé en intérieur, dans les conditions qu’un HTC Desire 601 et que l’Alcatel Idol X, il accroche plus facilement que le HTC sur le réseau Orange. Pourtant les deux mobiles utilisent les mêmes bandes de fréquences GSM (850/900/1800/1900 MHz). Ce mystère autour du Desire 601 reste entier.

La 4G ne souffre d’aucun problème non plus. Le mobile embarque une puce LTE permettant de recevoir la 4G de catégorie 4, ce qui octroie un débit descendant allant jusqu’à 150 Mbps. Les bandes de fréquences utilisées sont : 800 / 1800 / 2100 / 2600 MHz. De quoi profiter de la 4G de tous les opérateurs hexagonaux notamment.

GPS

Capture d’écran 2014-04-10 à 18.18.47

Le GPS est plutôt correct. S’il met 78 secondes à fixer des satellites, il les repère cependant plutôt vite. Sur une quinzaine de satellites trouvés, il en a fixé 6 en plein Paris. Une semaine plus tôt, la 79 Xenon n’en trouvait pas un dans les mêmes conditions. Juste pour information, sachez que ce test a été réalisé au même endroit et au même moment que celui du Samsung Galaxy S5, qui lui avait fixé un satellite en 3 secondes. On n’a clairement pas affaire à la même performance, mais on n’a pas non plus affaire au même tarif, ni aux mêmes ambitions.

 

Du multimédia sans plus

Photographie

La partie photographie de ce mobile a été plutôt bien gérée. Il est équipé d’un capteur dorsal de 8 mzgapixels, et d’un capteur frontal de 2 megapixels. Nous n’avons pas là affaire à une qualité premium mais il sera possible de faire des clichés tout de même corrects. Les amateurs de facilité lui préféreront sûrement un mobile où tout ou presque est géré automatiquement. Ici, ce n’est pas le cas, et une palette d’options est à disposition. C’est évidemment un gros plus.

Z

 Sur ce cliché, dommage : la surexposition est de mise au niveau du ciel.

W

Il faut savoir que le capteur du mobile est un peu trompeur. Lorsque l’on fait la photo, la qualité semble très moyenne. Par contre, elle s’améliore lorsqu’on visionne la photo après sur son smartphone. Sur grand écran, le rendu reste assez moyen, avec pas mal de grain et une lumière terne. C’est un appareil qui dépanne mais vous lui en préfèrerez d’autres pour faire de belles photographies.

Capture d’écran 2014-04-11 à 16.24.14

Vidéo

Nous sommes assez mitigés sur la partie vidéo. Elle souffre des mêmes couleurs ternes que sur la partie photo évidemment, mais aussi de l’impossibilité de choisir la zone de focus sur l’écran. D’autant qu’en cas de mouvement le focus se repositionne tout seul en plein milieu de la prise de vue…

Capture d’écran 2014-04-12 à 11.10.31

La qualité est par contre bonne (720p au maximum), et on retrouve quelques paramétrages équivalent à ceux présents pour la photographie.

 

Une autonomie… basse

On s’en serait douté, c’est l’autonomie qui fait défaut à ce smartphone, et il faudra le recharger tous les soirs puisqu’avec en moyenne 30 % de batterie restante (pour une utilisation moyenne) au réveil, on ne risque en aucun cas de passer la matinée suivante. La faute à une veille data et à l’interface Android qui semble épuiser le mobile bien rapidement. C’est dommage quand on voit que l’écran a une consommation correcte. Voila pour le ressenti d’utilisation.

Testons maintenant sur une vidéo (Youtube) d’une heure, avec la luminosité poussée à 100 %, et en coupant la data (sur la photo du milieu, elle venait d’être réactivée). En ayant débuté ce test avec 95 % de batterie, on s’aperçoit avec stupeur qu’il ne reste plus que 70 % de charge après une heure d’utilisation vidéo, soit 25 % de moins. C’est beaucoup, beaucoup, beaucoup trop ! Et cela correspond à ce que l’utilisation réelle suggérait. Une autonomie qui n’est absolument pas adaptée à un usage fréquent. C’est quand même dommage quand on propose la 4G, à destination de personnes hyper-connectées. L’illustration de ceci est le screenshot de gauche ci-dessous, et autant vous dire que je n’aimerais pas monter cette pente en vélo.

Capture d’écran 2014-04-10 à 15.43.48

Le screenshot de droite est l’illustration d’une journée classique d’utilisation. Dès qu’on a le téléphone en main, pour quelque activité que ce soit, la batterie se vide rapidement. Les moments de veille sont mine de rien assez gourmands aussi. Et que l’on soit en activité ou en veille, on s’aperçoit que plus la batterie se vide, plus elle le fait rapidement.

 

Conclusion

Notre Verdict

design
L’Archos 50 Helium arbore un design plutôt banal mais récolte ses bons points sur les finitions et la sobriété de l’appareil. On retrouve les nouvelles normes esthétiques arrêtées par la firme.
7
écran
Doté d’une définition HD, cet écran de 5 pouces s’avère bon, surtout pour son prix. Son toucher est impeccable. Il prend toutefois beaucoup les traces de doigts et les poussières.
8
logiciel
De l’Android basique, avec l’incorporation de quelques applications développées par Archos. Le constructeur en a mis peu, mais des bonnes, à commencer par Archos Video.
8
performances
Le Snapdragon 400/Adreno 305 couplé à une définition HD et a une partie logicielle épurée nous laissait présager de bonnes performances. C’est le cas.
8
caméra
Assez mitigé. Le capteur a beau être de 8 megapixels, les photographies sont assez ternes et de qualité passable. C’est tout de même mieux que sur un Desire 601.
6
autonomie
Il fallait bien que l’épée de Damoclès tombe un jour, et c’est sur la partie autonomie. On est clairement loin d’une bonne durée d’utilisation, alors même que les spécificités du mobile pouvaient laisser entrevoir de bonnes choses. Dommage.
4
10
Meilleure note
Notre avis
07/10
L’Archos 50 Helium est à presque tous points de vue un bon mobile, surtout au prix où il est proposé. En plus de ça, il embarque la 4G, ce qui va certainement augmenter son attractivité.

On a affaire à un terminal bien fait et la firme française n’a pas lésiné sur les détails. Pas de boutons de mauvaise qualité, pas de plastique cheap au niveau des finitions...

C’est aussi un mobile bien plein, où Archos a visiblement voulu jouer la sécurité. On y retrouve du Qualcomm qui équipe généralement les milieux de gamme, et exit donc le MediaTek au rabais.

Des appréciations qui suggèrent que ce mobile 4G va pouvoir rivaliser avec Wiko sur le marché des entrée/milieu de gamme. D’ailleurs, on ne sait plus vraiment où se situe notre mobile, est-ce un très bon entrée de gamme ? Ou un milieu de gamme correct ? Une ambiguité qui n’est pas pour nous déplaire, surtout à 200 euros. Il lui faudra toutefois rivaliser avec le futur Wiko Wax et probablement une salve de smartphones 4G à moins de 200 euros qui ne manquera pas de suivre sur le marché.
design
07
écran
08
logiciel
08
performances
08
caméra
06
autonomie
04
  • La 4G à prix agressif
  • Logiciel épuré
  • Performances honnêtes
  • Belle qualité d'écran et d'affichage
Pour
Contre
  • L'autonomie faible
  • Appareil photo moyen
]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/207007_test-archos-50-helium/feed 42
Course à la 4K : l’évolution de la définition et de la résolution des dalles est-elle nécessaire ? http://www.frandroid.com/dossiers/211078_course-4k-levolution-definition-resolution-dalles-necessaire http://www.frandroid.com/dossiers/211078_course-4k-levolution-definition-resolution-dalles-necessaire#comments Sat, 19 Apr 2014 12:00:21 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211078 Lire la suite]]>

Les constructeurs de smartphones mettent de plus en plus en avant les résolutions élevées de leurs terminaux. Le 2560 x 1440 devrait arriver cette année alors qu’en 2015, les écrans devraient être équipés d’une définition de 3840 x 2160 pixels. De quoi atteindre des résolutions de plus de 800 PPI. Mais quel intérêt ?

AUO-WQHD-AMOLED-630

Ces dernières années, on assiste dans le monde du mobile à une course à la définition et à la résolution la plus élevée avec notamment l’annonce récente d’AUO et de sa dalle 5,7 pouces d’une définition de 2560 x 1440 pixels et d’une résolution de 513 PPI. Avant de se plonger dans le détail des tenants et aboutissants, il faut distinguer ces deux termes.

La définition des écrans : les pixels

La définition d’un écran se calcule en pixels, en multipliant une ligne horizontale de pixels avec une ligne verticale de pixels. Par exemple, la définition Full HD, 1920 x 1080, contient 1920 pixels sur une ligne horizontale et 1080 pixels sur une ligne verticale. Ce qui donne au total une dalle équipée de 2 073 600 pixels.

marintellect-definition

La résolution des écrans : les PPI

La résolution dépend de la définition de la dalle ainsi que de sa taille. Elle s’exprime en PPI, c’est-à-dire le nombre de pixels par pouces (pixels per inch). Une dalle de 5 pouces d’une définition de 2560 x 1440 possèdera ainsi une résolution de 587 PPI alors que si la définition était de 1920 x 1080 pixels, la résolution serait de 440 PPI. La première dalle affichera plus de pixels pour une même taille d’écran, de quoi avoir des images plus nettesDes outils en lignes permettent facilement de calculer le nombre de PPI d’une dalle en partant de sa diagonale et de sa définition, le calcul étant moins simple que pour la définition.

giffgaff resolution

L’exemple pris pour expliquer les notions de définition et de résolution n’a pas été choisi au hasard. Les informations actuelles font état de arrivée d’écrans d’une définition de 2560 x 1440 pixels pour l’année 2014, que ce soit chez LG mais également chez Samsung ou encore Oppo. On est bien loin de la dalle 4 pouces de 480 x 800 pixels du Samsung Galaxy S sorti il y a pourtant moins de quatre ans. Sa résolution était alors de 233 PPI. Dans le même temps, les écrans d’ordinateurs stagnent en Full HD même si on commence à voir arriver le 2560 x 1440 pixels depuis quelques années, mais à des tarifs inabordables pour les particuliers. Leur résolution est très faible comparée aux smartphones et tablettes du fait d’une taille d’écran bien plus élevée. Alors à quoi sert cette course à la résolution ? Est-ce un argument marketing ou les utilisateurs bénéficieront réellement d’un confort visuel accru ?

iphone retina

La résolution est importante, on ne va pas le nier. Lorsqu’Apple a introduit les écrans Retina sur les iPhone, c’était le jour et la nuit, et on serait aujourd’hui incapables de repasser à des écrans dotés d’une faible résolution. Le texte est bien plus lisible avec une résolution élevée, sans prendre en compte la vidéo, les photos ou encore les jeux. Mais l’œil humain est-il capable de discerner des résolutions aussi élevées ? Pour tenter de répondre à cette question, il convient d’étudier un peu le fonctionnement de l’œil.

Le pouvoir de résolution de l’œil humain

La capacité de la vision humaine se mesure avec le pouvoir de résolution : c’est la capacité de l’œil à discerner deux points contigus entre eux. Bien sûr, cela dépend de la capacité visuelle de la personne, chaque individu étant unique sur ce point, mais également la distance de l’objet, la taille du point à discerner et la distance entre les deux points. Cette capacité se calcule en minutes d’arc. A titre d’information, le fameux test de Snellen effectué par les ophtalmologues peut servir à calculer le pouvoir de résolution du patient. Il faut pour cela que le test soit effectué dans des bonnes conditions de lumière mais aussi de distance. Si c’est le cas, un individu qui a 20/20 (ou 10/10) possède une capacité de résolution de 1 minute d’arc. Pour certains individus, il est courant d’obtenir 0,8 minute d’arc. Certains tests réalisés dans des conditions idéales permettent même d’atteindre 0,5 minute d’arc (soit 20/10). Dans l’image ci-dessous, l’exemple prend une personne qui a une vision de 20/20 sur l’échelle de Snellen et qui peut distinguer deux toiles qui ont un angle apparent de 1 minute d’arc. Une personne avec une moins bonne vision ne verra qu’un seul point alors qu’une personne avec une meilleure vision pourra discerner des étoiles encore plus proches entre elles.

pouvoir-séparateur-angle-apparent-étoiles-1-min-darc gatine

Lorsqu’Apple a introduit les écrans Retina, la société s’est basée sur une valeur de 1 minute d’arc. Pour Apple, une personne qui tient un écran à une distance de 25 à 30 centimètres de distance de ses yeux, n’a pas besoin d’une résolution de plus de 300 PPI. On retrouve là la notion de PPD : Pixels Par Degré. C’est le fait de prendre en compte la distance de vue par rapport à la résolution. En effet, si on regarde un écran à 10 mètres de distance, il n’est pas nécessaire d’avoir une résolution élevée. En revanche, un écran situé à 10 cm de nos yeux devra avoir une résolution élevée si on ne veut pas distinguer les pixels et avoir une image pixellisée. À titre  d’exemple, la valeur du PPD de l’iPhone est de 57 et peut atteindre 85 sur l’iPad Mini Retina.

L’intérêt des hautes résolutions

On peut donc aller encore plus loin que les écrans Retina et cela peut avoir du sens. Par exemple, pour les personnes qui possèdent une bonne vue. Mais surtout, il n’est pas rare de rapprocher son smartphone à une distance de moins de 25 centimères lorsqu’on veut regarder un détail d’une photo, par exemple. Pour ces usages, il peut être intéressant de bénéficier d’une résolution élevée et nos confrères de Cultofmac ont fait des calculs. Pour une personne bénéficiant d’une excellente vue (capable de discerner des objets avec un angle apparent de 0,3 minute d’arc), un écran de 3,5 pouces devrait bénéficier d’une résolution de 952 PPI pour une distance de vue de 30 centimètres. Mais pourquoi fabriquer de tels écrans s’ils sont utiles à une extrême minorité de la population ? Il est en effet plus réaliste de se baser sur une valeur, déjà extrême, de 0,5 arcminute, ce qui donne 120 PPD, soit environ 600 PPI pour un écran de smartphone tenu à une distance de 25 centimètres.

Oppo-Find-7-white

L’Oppo Find 7 et sa dalle QHD de 538 PPI

Au delà de 600 PPI, les fabricants auront vraiment du mal à trouver un intérêt à vendre des écrans de la sorte. Nos confrères de Cultofmac arguent qu’avec des écrans de plus de 600 PPI, on pourra utiliser une loupe pour apprécier tous les détails d’une photo ou encore ne plus distinguer les images de la réalité. Ce dernier argument provient d’une recherche du NHK qui explique que plus les pixels sont petits, plus il devient difficile de distinguer une image numérique d’une image réelle.

htc-one-x-vs-galaxy-nexus-screen-instagram stuff review

A gauche l’écran PenTile du Galaxy Nexus, à droit l’écran RGB du HTC One X

Une autre utilisation d’écran à la définition ultra élevée peut se faire pour les dalles de type PenTile RGBG qu’utilise Samsung avec l’AMOLED. A l’intérieur de ces dalles, la moitié des pixels est composée de bleu et de vert quand l’autre moitié comporte du vert et du rouge. Les dalles dotées de grandes résolutions sont donc plus faciles et moins coûteuses à fabriquer mais la résolution annoncée est uniquement atteinte par les sous-pixels verts car les bleus et rouges sont deux fois moins nombreux. Ainsi, pour une dalle 5 pouces d’une définition de 2560 x 1440 pixels, la résolution de 587 PPI est uniquement vraie pour les sous-pixels verts. Les sous-pixels bleus et rouges ont quant à eux une résolution de 415 PPI. Sur les dalles 720p, l’utilisation du PenTile était vraiment gênante. Sur les dalles Full HD, cela peut se voir sur certaines images même si c’est léger. Une définition plus élevée permettra donc de se rapprocher des 600 PPI pour les sous-pixels bleus et rouges et ainsi supprimer « l’effet PenTile ».

600 PPI sur smartphone : réaliste ?

Pour atteindre 600 PPI sur un écran de smartphone, il faudra une définition élevée. Prenons une dalle de 5,2 pouces : il suffirait d’une définition de 2560 x 1800 pixels (donc un ratio 16:10 qui nécessite un smartphone légèrement plus large) pour atteindre les 600 PPI. Sur une dalle de même taille, une définition de 3840 x 2160 pixels aurait pour effet de porter la résolution à 850 PPI ! Le QHD (2K) sur les écrans de smartphones semble donc utile, mais l’UHD (4K) pose des questions. En revanche, sur un écran de plus grande taille comme une tablette, l’UHD pourrait être plus utile, même si on rapproche moins les yeux de l’écran et que nous n’avons pas forcément besoin d’une si grande résolution. Mais comment les smartphones vont bien pouvoir piloter plus de 4 millions de pixels ?

Samsung_Analyst_Day_8_UHD_smartphones

Samsung prévoit des dalles en UHD à partir de 2015/2016

UHD, QHD : un gouffre énergétique

Plusieurs problèmes se posent : la consommation de la dalle et sa gourmandise vis à vis du chipset graphique qui doit piloter tous ces pixels.

Thin-film-transistor

Pour une dalle AMOLED, chaque pixel comporte une diode et pour les dalles LCD, chaque pixel possède un transistor. Il faut donc alimenter deux fois plus de transistors ou diodes pour la QHD et 4 fois plus pour l’UHD. Sans compter que pour les LCD, le système de rétroéclairage doit être plus puissant car le nombre plus élevé de transistors constitue un obstacle au passage de la lumière. Même si les fabricants de dalles réussissent à miniaturiser les transistors ou la gourmandise des diodes, leur consommation sera toujours plus élevée que pour une définition inférieure.

NVIDIA-Tegra-K1-Chip

Même la future puce de NVIDIA, la Tegra K1, devrait être limitée pour faire tourner des jeux en 4K

En plus de la consommation des dalles, les grosses définitions ont un autre effet néfaste, sur la consommation des puces graphiques mais également les performances du terminal. Le GPU est la puce graphique qui apporte à la dalle l’information à afficher. Chaque puce graphique possède un nombre maximal de pixels qu’elle peut traiter un en cycle d’horloge. Ce qui signifie qu’envoyer une image sur un écran UHD lui prendra deux fois plus de temps que sur une dalle Full HD. De quoi handicaper fortement les performances de la puce dans les jeux. Si vous êtes à 60 images / secondes sur un jeu en Full HD, ce dernier tournera à environ 30 images / secondes sur une dalle Ultra HD. Pour conserver des performances décentes en jeux sur ces dalles à haute définition, il faudra donc revoir à la hausse les capacités des puces graphiques.

Des smartphones hétérogènes

Chaque année, les fabricants de puces parviennent à augmenter un peu les performances tout en réduisant la consommation. Mais l’enjeu de la très haute définition empêchera de se focaliser sur la baisse de la consommation, ce qui nuira encore plus à l’autonomie des téléphones équipés de ces dalles haute résolution et de GPU performants. Ne faudrait-il donc pas mettre en pause la course à la définition et tenter de se lancer dans la course à l’autonomie histoire de pouvoir tenir plus d’une journée loin de son chargeur ? Posséder un écran QHD ou UHD sur un smartphone se justifiera réellement lorsque les puces et les batteries seront à même de prendre en charge de telles dalles.

Les définitions les plus utilisées dans les smartphones

En guise de conclusion, nous vous avons préparé un tableau récapitulatif des différentes définitions utilisées dans les smartphones. Nous avons indiqué le véritable nom de chaque définition avec son nom courant à côté. On se rend compte que parler de 2K ou de 4K est un abus de langage, de la part de nous-mêmes, de vous mais également des constructeurs qui font perdurer le flou autour des noms des définitions. 4K est en effet plus vendeur que UHD. On sait que c’est 4 fois mieux. Mais 4 fois mieux que quoi ? La base est le Full HD (1920 x 1080) qu’on multiplie par deux, pour avoir 4 fois plus de pixels, ce qui donne 3840 x 2160. Mais en 2012, la Consumer Electronics Association a officialisé l’utilisation du terme Ultra HD tout en acceptant l’utilisation de Quad HD. Le terme 4K renvoi à la définition utilisée au cinéma qui est de 4096 x 2560 pixels. En revanche pour la 2K, l’utilisation du terme est totalement inadaptée. En effet, on utilise souvent le terme 2K pour parler d’un écran d’une définition de 2560 x 1440 pixels. Mais quand on multiplie par deux le nombre de pixels d’une dalle Full HD, on ne retombe pas sur 2560 x 1440, il faut pour cela multiplier par 1,78. Le terme 2K est en fait utilisé pour au cinéma pour une définition de 2048 x 1080. Rien à voir avec le QHD (2560 x 1440) ou le WQXGA (2560 x 1600). Mais bon, il est vrai qu’il est bien plus simple d’utiliser et de mémoriser le terme 2K que WQXGA …
Définition (en pixels)
Ratio
Intitulé
Nom courant
Appareils
240 x 3204:3QVGALG Optimus L3 II
320 x 4803:2HVGAiPhone 3G
480 x 8005:3WVGASamsung Galaxy SIII Mini
480 x 85416:9FWVGASony Xperia L
540 x 96016:9qHDSamsung Galaxy S4 Mini
640 x 9603:2DVGAiPhone 4S
640 x 113616:9WDVGAiPhone 5S
720 x 128016:9WXGAHD / 720pMotorola Moto G
768 x 128016:10WXGANokia Lumia 1020
1080 x 180015:9Meizu MX3
1080 x 192016:9FHDFull HD / 1080p / 1080iHTC One M8
1200 x 192016:10WUXGAAsus FonePad Note 6
1080 x 204817:9Projecteurs Christie
1440 x 256016:9(W)QHD
WQXGA
2KLG G3 ?
1600 x 256016:10WQXGAGalaxy NotePro 12.2
2160 x 384016:9UHD4KToshiba Satellite P55t
2160 x 409617:9DCI 4KCanon DP-V3010
4320 x 768016:9FUHD8KPrototype Sharp 85"
Sources : Anandtech Air Force Research Laboratory Cult of Mac PCMag Gatinel

]]>
http://www.frandroid.com/dossiers/211078_course-4k-levolution-definition-resolution-dalles-necessaire/feed 91
OnePlus veut rassurer sur l’expédition du One en Europe http://www.frandroid.com/smartphone/211479_oneplus-donne-precisions-lexpedition-du-one-en-europe http://www.frandroid.com/smartphone/211479_oneplus-donne-precisions-lexpedition-du-one-en-europe#comments Sat, 19 Apr 2014 10:04:47 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211479 Lire la suite]]> A quelques jours de la présentation de son premier smartphone, la firme chinoise OnePlus a donné des précisions sur l’achat et l’expédition du One, comme toujours par le biais de son forum.

OnePlus

Mission : rassurer le consommateur. C’est à cela que ressemble le long message posté par Carl, une des figures de proue de OnePlus, sur le forum dédié de la compagnie. L’homme s’est exprimé et expliqué sur le « shopping expérience » de la marque, certainement dans le but de conforter les futurs consommateurs dans leur décision. Il faut dire qu’il s’agira du premier mobile de la firme, annoncé comme ultra-performant, et que OnePlus a tout à prouver. Ce qui nous intéresse, c’est précisément son acheminement en Europe (et en France, au prix maximum de 350 euros) puisque certains craignent de devoir attendre trop longtemps ou d’être soumis à des difficultés pour l’obtenir.

Carl a donc expliqué que « au moment où vous commanderez le OnePlus One, nous aurons dans le même temps importé les terminaux dans l’Union Européenne, et payé tous les coûts additionnels et les taxes. Le terminal sera envoyé depuis une de nos places fortes en UE. Elle essaie d’ailleurs toujours d’unifier les lois et les taxes à travers les différents pays, du coup certains pays pourrait agir un peu différemment. Cependant, cela veut dire que dans 99,9 % des cas, les consommateurs européens n’auront pas de problèmes de cet ordre en achetant un OnePlus ». 

Il a également tenu à rassurer les futurs acheteurs en cas de souci avec l’utilisation du terminal : « Quand vous aurezez des interrogations ou ferez face à des problèmes avec votre produit, il y aura trois moyens d’obtenir de l’aide : une FAQ, le forum, et en contactant notre service dédié ». Effectivement, OnePlus va mettre en place une équipe de personnes bilingues en anglais afin de répondre aux soucis des uns et des autres, et la firme précise qu’il pourront s’adapter pour répondre dans diverses langues si besoin est.

Le mieux, c’est encore que nul ait besoin de les contacter. En attendant, rendez-vous le 23 avril en Chine pour suivre différentes annonces faites par Xiaomi, ZTE et évidemment OnePlus.

Source

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/211479_oneplus-donne-precisions-lexpedition-du-one-en-europe/feed 31
Forum Acer Liquid E2 : les sujets à ne pas manquer http://www.frandroid.com/marques/acer/208587_forum-acer-liquid-e2-les-sujets-pas-manquer http://www.frandroid.com/marques/acer/208587_forum-acer-liquid-e2-les-sujets-pas-manquer#comments Sat, 19 Apr 2014 06:50:46 +0000 http://www.frandroid.com/?p=208587 Lire la suite]]> Prédécesseur du tout récent Liquid E3, le Liquid E2 restera dans nos mémoires comme un des meilleurs rapports qualité/prix du marché, avec un matériel de qualité, comme en témoigne notre test. Vous êtes nombreux à le bidouiller, d’où une section fournie Développement, ROM et Tutoriels dans son forum ! C’est parti pour un petit récap’ des sujets à ne pas manquer.

bannièreAcer-Liquid-E2biais

Général

Aides, Questions & Réponses

 

Développement, ROM & Co

 

Tutoriels

Si vous êtes intéressé par ce téléphone, sachez que vous pouvez actuellement le trouver à 149,99 euros chez CDiscount ! Une bonne affaire.

]]>
http://www.frandroid.com/marques/acer/208587_forum-acer-liquid-e2-les-sujets-pas-manquer/feed 1
Test du Sony SmartBand SWR10 : le tracker d’activité qui scrute (vraiment) votre quotidien http://www.frandroid.com/marques/sony/209313_test-du-sony-smartband-swr10-le-tracker-dactivite-qui-scrute-vraiment-votre-quotidien http://www.frandroid.com/marques/sony/209313_test-du-sony-smartband-swr10-le-tracker-dactivite-qui-scrute-vraiment-votre-quotidien#comments Fri, 18 Apr 2014 18:00:48 +0000 http://www.frandroid.com/?p=209313 Lire la suite]]>

Que de bracelets connectés ! Il y a en de plus en plus, de toutes les couleurs et de toutes formes. Sony propose déjà sa SmartWatch, voici maintenant le bracelet connecté Sony SmartBand SWR10. Il s’agit d’un tracker d’activité. Le Japonais a souhaité mettre un plus est dans ce qu’il appelle le « life logging« , comprenez « l’enregistrement de la vie », la possibilité de revenir sur chaque moment de votre vie. Une valeur ajoutée quand nombre de trackers d’activité proposent avant tout un suivi sportif ? Certainement, mais le Sony SmartBand SWR10 n’en reste pas moins un sacré espion. Voyons ce que le Sony SmartBand SWR10 donne au quotidien.

Sony-Smartband-SWR10 Le CES 2014 comme le Mobile World Congress nous l’ont montré : les bracelets connectés sont à nos portes et leurs fabricants sont bien décidés à les vendre. Les arguments sont aussi persuasifs que pressants : « faites plus de sport, activez vous et mesurez votre activité physique (et donc votre bien-être) ! ». C’est ainsi que sont apparus les premiers trackers d’activités, traditionnellement orientés vers le sport, et successeurs connectés des podomètres d’antan. C’est à vous qu’il appartient de déterminer le nombre de calories que vous souhaitez brûler, le nombre de pas que vous compter faire : c’est le self-quantifying. Comme nombre de ses congénères, le Sony SmartBand SWR10 vous permettra en tout cas d’atteindre vos buts… en plus de suivre votre vie. Rentrons dans le vif du sujet :
Sony SmartBand SWR10
 
Processeur ARM Cortex-M0 32 bits
Mémoire du module ROM/RAM256 kbits Flash / 16 kb
Taille du cœur40,7 x 15,3 x 7,8 mm
Poids du cœur6 grammes
Longueur du bracelet grande/petite taille250mm/214mm
Poids total bracelet + cœur21 grammes
VibreurOui
Diodes3
Appairage NFCOui
Bluetooth4.0 Low energy
USBMicro USB (destiné uniquement à la charge)
Autonomie annoncée5 jours
Batterie35 mA
Norme de protectionIP 58
CompatibilitéAndroid 4.4 KitKat plus les applications Sony Smartconnect + Sony Lifelog
PrixEnviron 100 euros

Packaging complet

Sony-Smartband-SWR10 Le package se compose du module-cœur, de deux bracelets (petit et grand format) et d’un petit connecteur USB/micro-USB (absent sur la photo). Vous trouverez également des notices en anglais pour vous épauler dans votre aventure.  

Design sobre et sans chichi

Sony-Smartband-SWR10 Sony-Smartband-SWR10 Le SWR10 est constitué d’un module blanc logé dans un bracelet en silicone. Ce dernier se décline en neuf couleurs : l’idée est de pouvoir en changer selon votre humeur, votre tenue vestimentaire ou votre fantaisie. Celui que nous avons eu pour le test était noir. La finition reste correcte même si on peut s’interroger sur le pourquoi d’un plastique strié, qui se salira au fur et à mesure dans chacun de ses interstices. Le cœur même du traqueur d’activité réside dans un tout petit objet de plastique très léger. Sony-Smartband-SWR10 Sony-Smartband-SWR10 Sony-Smartband-SWR10 Ce cœur blanc est le tracker d’activité en lui-même. Il incorpore un bouton On/Off qui fait clignoter les trois petites diodes du côté. Un appui long servira à l’éteindre. Sony-Smartband-Frandroid-diode Ce bouton, les clignotements des diodes et le vibreur seront votre seul moyen d’interagir directement avec le module : il ne possède pas d’interface propre, encore moins d’un écran. Le reste passera par les différentes applications. Information d’importance : la petite bête est certifiée IP 58. Elle résiste théoriquement au séjour sous l’eau (1 mètre) pendant 30 minutes, vous pouvez donc vous doucher avec elle ou l’emmener à la piscine. Dommage que l’application Lifelog n’enregistre pas les données consacrées à la natation. Le module est connecté par Bluetooth 4.0 Low Energy. La plupart du temps, la connexion est stable mais on signale quand même que le tracker se déconnecte de temps à autre de manière intempestive. Les informations sont alors stockées dans la mémoire du bracelet, jusqu’à ce que le contact soit rétabli avec le terminal. Sony-Smartband-SWR10 C’est une bonne idée d’avoir utilisé le NFC pour appairer tout de go le Sony SmartBand SWR10 à votre smartphone, une habitude de la maison Sony. Pour la compatibilité du SmartBand, la seule condition est que votre smartphone/tablette supporte Android 4.4 KitKat. Ce qui exclut, pour le moment, beaucoup de terminaux d’entrée de gamme et certains appareils de milieu de gamme. En dehors de ce point fâcheux, Sony n’a pas limité la compatibilité aux terminaux de sa marque : les appareils Samsung peuvent utiliser le SmartBand, du temps qu’ils ont franchi l’étape de la barre chocolatée (même si pour le moment, l’application LifeLog n’est compatible qu’avec quelques terminaux Sony mais la compatibilité sera ouverte à tous terminaux Android). L’appairage NFC vous emmène directement sur le Google Play pour télécharger SmartConnect, une application assez gourmande en termes de permissions. Sony-SmartConnect-permissions Et il ne s’agit là que de la première application à posséder pour les utilisateurs du SmartBand en disposant pas d’un terminal de la marque Sony. Passons à la partie logicielle.  

Sony SmartBand et Sony Lifelog… aiment vos données personnelles

Avant de commencer à vous servir de votre nouveau SmartBand, vous devrez accepter les conditions générales d’utilisation. Généralement, il s’agit de l’étape que l’utilisateur passe rapidement, cochant distraitement la case « J’accepte ». Et pourtant, sur un outil aussi sensible que le tracker d’activité, il est intéressant de s’arrêter sur le contrat que vous allez passer avec Sony pour l’utilisation de votre nouvel accessoire. Les CGU précisent bien que vos données pourront être analysées de manière anonyme à des fins statistiques. La mention d’entreprises tierces reste quant à elle relativement imprécise. Sony-smartband-vos-infos-personnelles Le principe du tracker d’activité est qu’il relaie à intervalle régulier de l’information en continue vers des serveurs informatiques. Jamais le trafic entre terminal et tracker d’activité ne reste en local. Autrement dit, en cas d’activité nocturne, la hausse de la consommation de calories transitera bien sur les serveurs de Sony, c’est-à-dire dans le Cloud. De quoi soulever quelques questions. Pour l’utilisateur, le bénéfice immédiat, c’est en contrepartie de retrouver ses données sur n’importe quel smartphone sous réserve de s’identifier. Le Sony SmartBand fonctionne au moyen de deux applications. La première -Sony SmartBand SWR10-  est l’application qui pilote le bracelet d’activité, la deuxième est Sony Lifelog, le journal de votre quotidien. Commençons par Sony SmartBand.

SmartBand SWR10
Sony Mobile Communications

This is the official Sony application for SmartBand SWR10. With this app, you can decide how your SmartBand interacts with your smartphone and which life logging functions are enabled.Before you install SmartBand SWR10, you will need to install Smart Connect from Sony, a popular device-to-device connectivity app on your smartphone....

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play
Sony-Smartband-application-smartband Vous y retrouverez tous les détails de fonctionnement de votre bracelet ainsi que des fonctionnalités particulièrement intéressantes. Vous pourrez programmer une alarme de portée : vous vous éloignez trop de votre smartphone, le tracker se met à vibrer. Vous serez également averti(e) en cas d’appel, bien pratique lorsque votre smartphone est en mode silencieux. Une des fonctionnalités mi-gadget, mi-trouvaille est le réveil intelligent. Vous définissez un intervalle horaire durant lequel vous souhaitez être réveillé(e). Le SmartBand ne se mettra à vibrer que si vous vous trouvez dans un sommeil léger, évitant ainsi d’interrompre une période de sommeil profond, moins propice au réveil. Plus vous définissez un grand intervalle (une heure par exemple), plus vous avez de chance d’être réveillé(e) au bon moment. Si durant l’intervalle, vous étiez constamment en sommeil profond, le bracelet vibrera alors au dernier moment. Il est possible de télécharger des applications supplémentaires pour utiliser le bracelet à votre convenance. L’extension trouver le téléphone peut se révéler utile. Elle permet de faire chanter votre terminal égaré en activant votre bracelet (touche On/Off plus une petite tape sur le dos du traqueur). On peut aussi parler de l’activation à distance du lecteur musical, dont le pilotage n’est pas très intuitif, il faut le dire : Sony-Smartband-application-smartband-taper-pour-jouer Il est également d’ouvrir la caméra et de prendre une photo à distance depuis votre bracelet grâce à l’extension Smart Camera. Ce qui peut être également bienvenu pour presser le déclencheur de loin durant les photos de groupes, par exemple. Toutefois, certaines de ses fonctions ont déjà été vues sur d’autres produits (comme O’Click vendu avec le Oppo N1). Elles ne sont pas une découverte en soi, mais elles sont toujours les intéressantes. C’est également l’application Sony SmartBand qui gère le mode nuit et jour du tracker. Il suffit de faire un appui long sur le bouton du bracelet. L’appareil vibrera une fois pour vous dire qu’il a bien changé de mode. Lors de la « phase » jour, le tracker remplira ses fonctions de surveillant : il scrutera vos gestes, comptera vos pas et vos calories. Puis, en fin de journée, avant de partir dormir, vous pourrez passer en mode nuit, ce qui arrêtera toutes les notifications envoyées depuis votre téléphone. Sony-Smartband-application-mode Après Sony SmartBand vient l’application Sony Lifelog qui est, pour le coup, celle qui détaillera votre quotidien.

Lifelog
Sony Mobile Communications

Ceci est l’appli Lifelog officielle de Sony. Avec Lifelog, vous savez quelles ont été vos activités physiques et sociales, et quels divertissements ont occupé votre journée. Vous pouvez également fixer des objectifs d'activité et suivre vos progrès. Certaines des informations compilées dans Lifelog proviennent de la technologie de capteur de...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play
Sony-Smartband-application-lifelog L’application se présente comme une grande timeline dont vous êtes le personnage principal. L’application recensera vos calories brûlées, le nombre de pas, vos heures et la qualité de votre sommeil. Mais elle s’occupera également de savoir quelle photo a été prise à telle heure, combien de temps vous avez lu ou regardé un film. C’est bien ça que Sony appelle « Life Logging » : la possibilité de compter votre vie et de revenir sur chaque moment. Une pensée qui peut enthousiasmer ou faire fuir, c’est selon. Cette frise chronologique inclut également la géolocalisation : vous pourrez aussi savoir où vous êtes allé(e) au fur et à mesure des jours. Sony-smartband-lifelog-applications-référencées Tout est décompté, y compris vos heures passées sur les applications. Il est ensuite possible d’accéder aux statistiques pour avoir une vue d’ensemble de votre vie sur votre terminal. Chaque vignette de Lifelog permet d’afficher par jour, par semaine, par mois et par années un décompte précis. A la longue, Lifelog peut vraiment donner des moyennes selon les périodes sélectionnées. Sony-smartband-période-log-an-mois-semaine-jour Comme Sony voit votre vie comme un gros bouquin, il est possible d’y insérer des « marques pages ». Il suffit pour cela de double-cliquer sur l’unique bouton du bracelet. Dans la timeline apparaîtra alors une petite pancarte à compléter. Ce sera l’occasion de vous empresser à noter des choses follement intéressantes du genre « j’ai écouté un bon disque » ou « mal au crâne », tout dépend de l’utilisateur. À titre personnel, je trouve cette fonctionnalité un peu gadget. Sony-smartband-lifelog-bookmark

Bon pour le service

Au niveau de l’autonomie, rien à dire. Il suffit de brancher 30 minutes en USB le SmartBand pour atteindre les 4 jours d’autonomie. Laissez le module une heure sur secteur, il atteindra les 5 jours. Ce qui permet de passer la semaine tranquillement en oubliant le petit bracelet.  

Bracelet à vendre !

Le Sony SmartBand SWR10 est disponible sur le site de son créateur pour un prix de 99 euros. C’est à ce même prix que vous le retrouverez chez Matériel.net, la FNAC ou chez LDLC.

Notre avis
08/10
Le self-quantifying quotidien... C'est un peu comme ça que l'on peut résumer le Sony SmartBand SWR10. Le Japonais est certainement allé plus loin que ses concurrents en matière de suivi du quotidien. Bonne autonomie, design sobre et suffisamment discret, applications simples et pratiques, ce bracelet connecté a été bien conçu. Mention spéciale pour sa certification IP 58. Vous aimerez le Sony SmartBand SWR10 parce qu'il vous suivra vraiment tous les jours, en retranscrivant le tout sur votre terminal. Il est efficace, c'est ce qu'on lui demande.
Toutefois, si, comme certains, vous avez toujours trouvé très bizarre la démarche "d'auto-surveiller" son poids, ses calories, ses pas, son sommeil, quitte à revenir précisément sur une journée de votre vie... Passez votre chemin car ce bracelet fait clairement dans le détail, avec une précision qu'aucun journal intime n'a jamais pu atteindre. Et on ne peut s'empêcher de poser la question des données personnelles qui seront indubitablement le deuxième bénéfice du Japonais après la vente de son bracelet. Mais si cette question ne vous empêche pas de dormir, considérez sérieusement le Sony SmartBand SWR10 comme votre prochain tracker d'activité, d'autant plus que son positionnement tarifaire n'est pas excessif.
  • Simplicité des applications
  • Un vrai log quotidien dans une application bien fichue
  • Autonomie suffisante
  • IP 58
  • Packaging honnête
Pour
Contre
  • Les données personnelles !
  • Fonction Bookmark, est-elle vraiment utile ?
  • Plastique strié, gare à la saleté !

]]>
http://www.frandroid.com/marques/sony/209313_test-du-sony-smartband-swr10-le-tracker-dactivite-qui-scrute-vraiment-votre-quotidien/feed 45
Bon plan : le Sony Xperia Z1 à 387,99 euros chez Pixmania http://www.frandroid.com/marques/sony/211440_bon-plan-sony-xperia-z1-38799-euros-chez-pixmania http://www.frandroid.com/marques/sony/211440_bon-plan-sony-xperia-z1-38799-euros-chez-pixmania#comments Fri, 18 Apr 2014 17:30:33 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211440 Lire la suite]]> Avec la sortie du Sony Xperia Z2, les promotions vont commencer à apparaitre sur les modèles précédents tels que le Xperia Z ou le Xperia Z1. Justement, c’est aujourd’hui le Z1 qu’on trouve à moins de 400 euros chez Pixmania. 

Capture d’écran 2014-04-18 à 15.02.42

Pixmania propose actuellement des soldes sur certains modèles de téléphone, et le Xperia Z1 a droit à moins 25 %, ce qui fait chuter son prix à 399,99 euros. Comme d’autres revendeurs font également baisser les tarifs, on se retrouve avec des tarifs à peu près similaires ailleurs. Sauf que le code « Pixavril » que vous pouvez insérer au moment de la commande permet de bénéficier de 12 euros supplémentaires de remise. Ainsi, le mobile ne coûtera « que » 387,99 euros.

Les premiers arrivés seront les premiers servis. A 15h00, il n’y avait plus que 7 modèles en stock sur cette promotion.

 Lire : Notre test du Sony Xperia Z1

]]>
http://www.frandroid.com/marques/sony/211440_bon-plan-sony-xperia-z1-38799-euros-chez-pixmania/feed 26
ZTE Star 1 : un 5 pouces FHD, Quad-Core et KitKat à 160 euros en Chine http://www.frandroid.com/smartphone/211303_zte-star-1-5-pouces-fhd-quad-core-kitkat http://www.frandroid.com/smartphone/211303_zte-star-1-5-pouces-fhd-quad-core-kitkat#comments Fri, 18 Apr 2014 17:05:48 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211303 Lire la suite]]> En Chine, le constructeur ZTE continue sa percée en officialisant le ZTE Star 1. Un nouveau mobile de 5 pouces Full HD, pourvu d’un processeur quadri-cœur à 1,6 GHz et d’Android 4.4.2 KitKat, confirmé dès 1399 Yuan (soit environ 225 dollars/162 euros).

Android-ZTE-Star-1

Même si les pionniers du secteur de la mobilité se sont montrés plutôt agressifs début 2014, ZTE est bien décidé à renchérir avec son Star 1 dotés de caractéristiques et d’un prix plutôt alléchants. Orné d’un grand écran IPS-LCD de 5 pouces en Full-HD (1080 x 1920 pixels), le Star 1 inclut un processeur quadri-cœur Snapdragon 400 ‘MSM8928′, cadencé à 1,6 GHz, avec une puce graphique Adreno 305 et 2 Go de mémoire RAM.

Capable de grimper jusqu’à 150 Mbps en LTE 4G, le Star 1 a la particularité d’être compatible avec un total de 5 réseaux mobiles : FDD, TDD, WCDMA, TD-CDMA et GSM. En voyant la caméra frontale de 5 millions de pixels, de plus en plus courant chez les constructeurs du monde entier, pour suivre avec un appareil photo de 8 millions de pixels en dorsal avec un double-flash.

ZTE-Official-Release-Star-1b

Le ZTE Star 1 est disponible en Noir, Blanc et Rose.

En ce qui concerne la mémoire embarquée, le ZTE Star 1 existe en versions 16 Go et 32 Go (sans précision quant au lecteur de micro-SD). En termes de connectivités, nous retrouverons la totale avec du Bluetooth 4.0 avec support A2DP, EDR et LE, Wi-Fi dual-band (2,4 et 5 GHz) dans les normes a/b/g/n, GPS avec A-GPS (+ GLONASS), DLNA, Infrarouge (pour la TV) et de l’OTG (pour brancher clé USB, disque dur externe, etc.). Pour assurer son bon fonctionnement, ZTE a fait le choix d’une batterie de 2300 mAh.

Installé sur Android 4.4.2 KitKat avec MiFavor 2.3, le smartphone est habillé d’une interface logicielle maison assez flat axée sur la personnalisation. S’il venait à sortir chez nous, nous imaginons que le positionnement tarifaire n’irait pas au-delà des 200 euros. À ce jour, le ZTE Star 1 est disponible à 1399 Yuan (environ 225 dollars/162 euros) dans sa version 16 Go et 1599 Yuan (environ 257 dollars/185 euros) en 32 Go. Espérons qu’il passe également par chez nous, histoire de venir bousculer la concurrence !

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/211303_zte-star-1-5-pouces-fhd-quad-core-kitkat/feed 20
OnePlus One : de nouvelles photos faites avec son capteur promettent le meilleur http://www.frandroid.com/smartphone/211519_oneplus-one-nouvelles-photos-capteur http://www.frandroid.com/smartphone/211519_oneplus-one-nouvelles-photos-capteur#comments Fri, 18 Apr 2014 16:00:08 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211519 Lire la suite]]> Le forum de OnePlus One nous a livré une très belle surprise avec de nouvelles photographies visiblement prises avec le capteur Sony du OnePlus One. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles sont excellentes.

BcA1lvx

Martin Mal, un membre actif du forum OnePlus, a apparemment eu l’occasion de s’amuser à la photographie avec un prototype de OnePlus One. L’homme a pris divers clichés avec le capteur Sony de ce terminal, et le résultat obtenu est tout à fait convaincant. À croire que Sony fournit de meilleurs capteurs à ses concurrents que ceux qui équipent ses propres mobiles !

Martin Mal écrit : « Quelle journée passionnante, il est temps de partager quelques unes de mes photos officiellement prises avec l’appareil photo du OnePlus One. Comme certains d’entre vous le savent, j’étais l’un des heureux gagnants du concours Photomania, et OnePlus m’a donné l’opportunité d’essayer ce capteur. Voici donc quelques photos que j’ai réussi à faire aujourd’hui, peu après réception de « mon précieux » – dit sur le ton de Gollum -. Je voulais vraiment tester ce capteur en toutes conditions : en macro, en forte luminosité, en profondeur de champs, et de nuit. Bref, je vous présente la caméra du OnePlus One…dans toute sa gloire ! »

KiNn34EeHPrn9w Nugv4Zr BcA1lvx KiNn34E c890QRm

Pete Lau avait posté il y a un moment des précisions à propos de l’appareil photo numérique du OnePlus One sur le forum officiel de la firme. C’est donc le Sony Exmor IMX214 qui sera abrité sous la coque du mobile. Il s’agit d’un capteur de 13 mégapixels, qui permettra la prise de vue en 4K, et des slow-motion à 120 fps pour une résolution de 720p. Un mode de stabilisation de l’image est déjà prévu pour équiper le logiciel, comme pour le Oppo Find 7. Il consiste à compiler les photographies pour en obtenir une très nette, et du coup la définition est énorme. C’est le cas de 4 photos postées qui ont une définition de 8160 x 6120 pixels, soit 50 mégapixels (disponibles à cette adresse). Gageons que le OnePlus One profitera de la même fonctionnalité logicielle, très prometteuse.

]]>
http://www.frandroid.com/smartphone/211519_oneplus-one-nouvelles-photos-capteur/feed 84
Motorola Moto E, une variante low-cost du Moto G ? http://www.frandroid.com/rumeurs/211458_moto-e http://www.frandroid.com/rumeurs/211458_moto-e#comments Fri, 18 Apr 2014 15:15:21 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211458 Lire la suite]]> Selon un visuel paru sur Technoblog, Motorola est en train de finaliser de nouvelles variantes low-cost du Moto G. S’élevant à trois, ces variantes du « Motorola Moto E », qui pourraient être proposées à un maximum de 190 dollars, seraient le XT1021 en simple-SIM, le XT1022 en double-SIM et le XT1025 en double SIM avec TV numérique, sûrement pour l’Asie.

Moto-G-Moto-X-Jack

Pour un tarif commençant probablement autour de 100 dollars/euros, il ne faudra pas s’attendre à retrouver exactement les mêmes caractéristiques que le Moto G sur ce nouveau Motorola Moto E. Quoi qu’il en soit, Motorola semble bien décidé à continuer d’assaillir le marché de l’entrée de gamme avec un Moto E pourvu d’un écran de 4,3 pouces qui ne sera sûrement pas HD, mais sûrement qHD ou WVGA.

650-1000-moto-e-mx

Hormis cela, le processeur embarqué est toujours signé Qualcomm, mais il s’agit d’un modèle encore plus entrée de gamme, le Snapdragon 200. Cadencé jusqu’à 1,2 GHz, ce processeur double-cœur, gravé en 28 nanomètres à l’instar du S400, existe en deux déclinaisons « 8210 » et « 8610 » sur une base ARM Cortex-A7. La puce graphique Adreno 302 qui l’accompagne est également moins performante qu’une Adreno 305 (du Moto G, S4 Mini, G2 Mini ou One Mini notamment).

Concernant la mémoire intégrée, nous pourrions retrouver 1 Go de RAM et 4 Go d’espace de stockage (sûrement complété par un lecteur de cartes SD). Toujours d’après la fiche technique, il embarquerait un appareil photo de 5 millions de pixels en dorsal, mais aucune caméra frontale. Son poids n’est pas précisé, mais le Motorola Moto E ferait 124,8 mm de longueur et 64,8 mm de largeur. Finalement, il serait assez proche du Moto G, sauf pour l’épaisseur du Moto E qui pourrait être de 6,2 mm (avec une batterie de 1900 mAh sous le capot) ! Non, le mobile à 50 dollars ne semble pas encore être à l’ordre du jour.

Pour conclure en beauté, le Motorola Moto E hébergerait la dernière version d’Android, la 4.4.2 KitKat.

Phone Arena

]]>
http://www.frandroid.com/rumeurs/211458_moto-e/feed 15
AndroTEC 019 : zoom sur le Nokia X, Sen.se Mother et le plein d’applications pour Pâques ! http://www.frandroid.com/maison-connectee/208370_androtec-019-test-du-nokia-x-sen-se-mother-completer http://www.frandroid.com/maison-connectee/208370_androtec-019-test-du-nokia-x-sen-se-mother-completer#comments Fri, 18 Apr 2014 14:15:24 +0000 http://www.frandroid.com/?p=208370 Lire la suite]]> Pour bien entamer les vacances de Pâques, rien de tel qu’un nouvel épisode d’AndroTEC ! Au programme : tout savoir sur le Nokia X, la Mother de Sen.se, cet objet connecté multifonction, passée au crible et notre sélection d’applications et de jeux pour vous occuper sous le soleil… ou sous les nuages.

AndroTEC 019

AndroTEC est une émission dédiée à Android, fruit de la collaboration entre FrAndroid et TEC.tv, dont les premiers programmes seront très bientôt en ligne ! 

Lien Youtube


AndroTEC 019 : Test du Nokia X, Galaxy Tab 4… par Tec

Sommaire

Cette semaine dans AndroTEC, une émission un peu spéciale puisqu’elle complète l’épisode 18 diffusé la semaine dernière.

Nous ferons donc un détour par la startup de la semaine , avec un nouveau projet passé au crible pour vous, mais aussi un nouveau test : celui du Nokia X. Premier appareil du Finlandais sous Android, mais dans une version à l’arrière-goût de Windows Phone, et positionné en entrée de gamme. Facturé 100 euros, ce petit smartphone aux couleurs acidulées est-il armé pour rivaliser avec les constructeurs low-cost habituels ? Nous étudierons son cas ensemble.

Et puis place aux applications, avec une sélection spéciale vacances : de quoi vous occuper pendant les longs trajets sur le chemin du soleil, mais aussi vous faciliter la vie au quotidien !

Bonne émission, et joyeuses Pâques à tous !

 

Applications : sélection spéciale vacances

Little Big Adventure
DotEmu

Originellement sorti en 1994 sur PC et PlayStation, Little Big Adventure (également connu sous le nom de « Relentless: Twinsen's Adventure ») est un jeu d’action-aventure RPG conçu par Frédérick Raynal. Véritable hit vidéo ludique, il ressort 20 ans plus tard dans une toute nouvelle version spécialement adaptée pour mobiles....

Télécharger
€4.49
Disponible sur Google Play

KAMI free
State of Play Games

KAMI free is deceptively simple: fold out coloured paper to fill the screen in as few moves as possible. Get your hands on the first set of levels for free and see what all the hype is about.The full version was awarded:***Best of 2013*** Mac App Store ***Editor's Choice*** Mac...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

Action Launcher
Chris Lacy

★★★ Featured by Engadget, Google Play, Lifehacker, MKBHD and Leo Laporte on TWiT ★★★★★★ "Action Launcher is something special." - Android Police ★★★★★★ "Action Launcher brings something new to the table, and it's definitely worth a look." - Android Central ★★★ Action Launcher looks and feels like a natural launching...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

Firewall sans Root
Grey Shirts

Application de pare-feu sans obligation de ROOT. Il avertit lorsque applications tentent d'accéder à Internet. Chaque connexion peut être autorisé / bloqué de façon sélective.traits- * NON * racine requis.- Permettre sélectivement des connexions / bloc.- Hôte / nom de domaine filtrage.- Interface simple. Facile à utiliser.- Autorisations minimales. Aucun...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

Bouncy Bit
Deadly Serious Media

Survive as long as you can bouncing the little pixel bit back and forth! Avoid the spikes and don't die!Enjoy the next super addictive game Bouncy Bit!Take the Flappy Bird craze to the next level of addiction with Bouncy Bit! ...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

Google Opinion Rewards
Google Inc.

Answer quick surveys and earn Google Play credits with Google Opinion Rewards, an app created by Google Consumer Surveys.Getting started is easy. Download the app and answer basic questions about yourself. We'll then send you surveys around once a week, although it may be more or less frequent. You'll get...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

4.4Kitkat Nexus 5 MotoG walls
QualityOne

Meilleurs meilleurs fonds d'écran de tous les téléphones haut de gamme dans le marché en ce moment!!Moto G fonds d'écran ajoutésMeilleur android 4.4 haut KitKat actions téléphone wallpaper app!Nous avons plus de 100 fonds d'écran des meilleurs téléphones Android sur le marché en ce moment!4.4 Kitkat Nexus!fonds d'écran iPhone 5S...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

RunBot
Marvelous Games

**UPDATE 16/04/2014** Hello RunBot fans! Today we have another game update for you (RunBot 1.2.1). This update should fix some remaining graphical errors and adds some extra optimisations for older devices. We really appreciate all of your feedback, so keep leaving it! Thank you all, and we hope you continue...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

 

 

]]>
http://www.frandroid.com/maison-connectee/208370_androtec-019-test-du-nokia-x-sen-se-mother-completer/feed 13
Archos : un chiffre d’affaires en hausse de 13 % au premier trimestre 2014 http://www.frandroid.com/marques/archos/211383_archos-chiffre-daffaire-en-hausse-13-au-premier-trimestre-2014 http://www.frandroid.com/marques/archos/211383_archos-chiffre-daffaire-en-hausse-13-au-premier-trimestre-2014#comments Fri, 18 Apr 2014 13:42:56 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211383 Lire la suite]]> La firme française Archos a publié ses résultats financiers du premier trimestre 2014. Elle affiche un chiffre d’affaire en hausse de 13 %, confirmant ainsi sa bonne dynamique. 

ARCHOS_logo_tag_300dpi_CMYK_highres

On l’a plusieurs fois évoqué en parlant d’Archos, ou lors de tests effectués sur leurs appareils, la firme semble vouloir renouveler son identité, et les ambitions ont changé. De nouvelles ambitions qui se traduisent par les chiffres du premier trimestre 2014 révélés par la firme. Elle affiche une hausse de 13 % de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2014 par rapport à la même période en 2013, pour atteindre les 30 millions d’euros. Des chiffres évidemment loin des géants du secteur de la téléphonie, puisque l’augmentation trimestrielle atteint à peine les 4 millions d’euros.

Archos en a également profité pour faire un point sur ses perspectives de croissance. La firme explique vouloir « accroître sa présence et renforcer la marque grâce à des produits innovants » et indique que « la commercialisation en magasins à compter d’avril de sa gamme de smartphones 4G devrait permettre à Archos de conquérir de nouvelles enseignes en téléphonie et augmenter sa part de marché ». En effet, la firme va lancer sa gamme 4G avec deux mobiles : le 45 Helium et le 50 Helium, dont nous vous proposerons un test très prochainement.

Comme nous l’évoquions au CES 2014, Archos « commercialisera dans les prochaines semaines son écosystème unique d’objets connectés autour de la maison, de la santé et du sport. ». Il s’agira par exemple de bracelets et montres connectés, et d’appareils domotique pour la maison.

Voyons maintenant si Archos perfore aussi au second trimestre, maintenant sa bonne dynamique. Elle s’appuiera notamment sur de nouveaux produits solides destinés aux professionnels, suite au rachat de la société Logic Instrument.

Source

]]>
http://www.frandroid.com/marques/archos/211383_archos-chiffre-daffaire-en-hausse-13-au-premier-trimestre-2014/feed 12
Samsung Galaxy Note 10.1 (2014) : Android KitKat 4.4.2 disponible http://www.frandroid.com/marques/samsung/211374_samsung-galaxy-note-10-1-2014-android-kitkat-4-4-2-disponible http://www.frandroid.com/marques/samsung/211374_samsung-galaxy-note-10-1-2014-android-kitkat-4-4-2-disponible#comments Fri, 18 Apr 2014 13:04:47 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211374 Lire la suite]]> La mise à jour Android KitKat 4.4.2 est en train d’être déployée pour la Galaxy Note 10.1 (2014) de Samsung. Pour le moment, seule la version Wi-Fi est concernée.

Galaxy Note 10.1 2014

La mise à jour Android KitKat commençait à se faire attendre sur la Galaxy Note 10.1 en édition 2014. Nous avions testé la tablette de Samsung qui était alors sous Android JellyBean 4.3 et avions relevé quelques problèmes de fluidité sur la tablette. Mais ces soucis pourraient bien faire partie du passé avec le déploiement de la version KitKat 4.4.2 d’Android pour la Galaxy Note 10.1 (2014). Suite au déploiement de KitKat pour le Galaxy S4 et la Galaxy Note 3, c’est donc au tour de la tablette 10 pouces de Samsung de recevoir la mise à jour.

Pour le moment, la mise à niveau semble réservée à la version Wi-Fi de la tablette de Samsung et pour la Colombie. Il faudra donc patienter encore quelques jours avant de bénéficier d’Android KitKat 4.4.2 sur les Galaxy Note 10.1 (2014) françaises. Pour la version 3G et la version 4G, la mise à jour devrait également être déployée sous peu.

 

Android KitKat 4.4.2 : une mise à jour attendue

Parmi les nouveautés qu’apportera Android KitKat sur la tablette de Samsung, notons le support de l’impression sans-fil, un nouveau raccourci pour lancer l’application appareil photo sur l’écran verouillé et surtout des améliorations de la stabilité ainsi que des performances qui devraient être en hausse. Et la tablette en a bien besoin, possédant une interface qui manque d’optimisation comme nous l’avions relevé dans notre test de la version WiFi équipée du processeur Exynos 5420.

]]>
http://www.frandroid.com/marques/samsung/211374_samsung-galaxy-note-10-1-2014-android-kitkat-4-4-2-disponible/feed 20
Twitter va bientôt intégrer des pubs pour les applications mobiles http://www.frandroid.com/0-android/social/211361_twitter-va-bientot-integrer-pubs-les-applications-mobiles http://www.frandroid.com/0-android/social/211361_twitter-va-bientot-integrer-pubs-les-applications-mobiles#comments Fri, 18 Apr 2014 12:00:46 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211361 Lire la suite]]>

Twitter va bientôt intégrer de la publicité pour les applications mobiles au sein de son service, mais aussi sur d’autres applications liées à la régie publicitaire MoPub. Explications.

twitter mopub application pub

On le sait bien depuis quelques temps déjà, Twitter cherche inlassablement des moyens de monétiser de son service. Son réseau social lui rapporte peu et Twitter est toujours en retard quand il s’agit de trouver des solutions pour gagner de l’argent. Pour contrer la tendance, la société américaine avait racheté en septembre 2013 une petite entreprise répondant au nom de MoPub pour la modique somme de 350 millions de dollars. Il s’agit d’une régie publicitaire spécialisée dans la gestion de flux publicitaire sur mobile. Et aujourd’hui Twitter a annoncé son premier projet commun avec cette société : la possibilité d’intégrer des pubs dans des flux de Twitter pour l’installation d’application mobiles.

L’image qui orne cette actualité (pardon pour l’iPhone) illustre parfaitement ce que désire faire Twitter. Il y aura désormais des publicités pour des applications mobiles intégrées directement dans la timeline des utilisateurs de Twitter, comme une pub classique, mais avec un gros bouton « téléchargement » en dessous du tweet en question. Ce moyen de promouvoir des applications sur Twitter est actuellement en phase de bêta-test (aux Etats-Unis uniquement) et sont testées par des sociétés telles que Deezer, GREE, Spotify, Hotel Tonight ou Get Taxi. Twitter insiste également beaucoup sur le fait que ces publicités seront affichées non seulement sur application mobile, mais aussi sur toutes les applications qui utilisent MoPub comme régie publicitaire, soit, selon le communiqué, sur plus d’un milliard d’appareils mobiles uniques.

Advertising blog de Twitter

]]>
http://www.frandroid.com/0-android/social/211361_twitter-va-bientot-integrer-pubs-les-applications-mobiles/feed 11
Le Google Play réorganise ses catégories de Jeux http://www.frandroid.com/applications/211366_google-reorganise-rubrique-jeux-du-google-play-reorganisee http://www.frandroid.com/applications/211366_google-reorganise-rubrique-jeux-du-google-play-reorganisee#comments Fri, 18 Apr 2014 11:33:31 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211366 Lire la suite]]> Nombreux sont ceux qui ont relevé que le Google Play avait entièrement réorganisé les catégories de la section ‘Jeux’ en redéfinissant et simplifiant mieux les différents genres de jeux disponibles.

android google play rubriques jeux images 01

Présenté sur les captures d’écran ci-jointe, l’intégralité des catégories de jeux du Play Store a été renommée pour faciliter la recherche de contenus pertinents. Dites au revoir aux anciennes catégories fouillis et accueillez les catégories simplifiées : Action, Arcade, Aventure, Cartes, Casino, Culture générale, Famille, Grand public, Jeux de courses, Jeux de rôles, Jeux de société, Jeux littéraire, Musique, Réflexion, Simulation, Sport, Stratégie, Éducatif (et les persistantes : Fond d’écran animé et Widgets).

Pour découvrir les nouvelles catégories, rendez-vous directement sur le Google Play. Pour ceux qui se poseraient la question : cette nouveauté ne nécessite aucune action de votre part puisqu’elle s’applique de manière totalement automatique et invisible. Voir les dernières nouveautés de l’appli Android du Google Play.

]]>
http://www.frandroid.com/applications/211366_google-reorganise-rubrique-jeux-du-google-play-reorganisee/feed 5
HTC : des capteurs avec zoom optique dans les smartphone d’ici 2015 ? http://www.frandroid.com/marques/htc/211351_htc-capteurs-zoom-optique-les-smartphone-dici-2015 http://www.frandroid.com/marques/htc/211351_htc-capteurs-zoom-optique-les-smartphone-dici-2015#comments Fri, 18 Apr 2014 11:10:39 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211351 Lire la suite]]> Vodafone a posté sur son blog une interview avec Symon Whitehorn, le monsieur photo de chez HTC. On y apprend, notamment, que HTC compte proposer des zoom optiques dans ses smartphones d’ici 2015.

HTC one M8

Avec son One M8, HTC ne s’est pas lancé dans la guerre des mégapixels pour ses capteurs photo. HTC suit quelque peu le chemin tracé par Apple depuis quelques années. Au lieu d’utiliser un capteur dont le nombre de pixels est toujours plus élevé, la marque à la pomme préfère utiliser des capteurs de plus grande taille avec une meilleure ouverture. HTC pour sa part utilise un capteur UltraPixel dont la définition n’est pas élevée mais avec une taille de pixels plus grande, qui permet de capturer plus de lumière et ainsi proposer des clichés en basse luminosité de bonne qualité. Pour certaines utilisation, le capteur de 4 mégapixels peut se révéler juste. HTC semble vouloir doubler la quantité de pixels pour son futur capteur, tout en gardant la même taille des pixels. Le capteur devra donc prendre de l’embonpoint. Mais ce n’est pas la seule nouveauté à attendre.

 

Un zoom optique en approche ?

Symon Whitehorn a des idées plein la tête pour les futurs appareils photo intégrés au sein des smartphones HTC. Il pense notamment à intégrer un zoom optique. Selon lui, cela sera possible d’ici 12 à 18 mois et permettra de se passer complètement des appareils photo compacts qui ont encore un intérêt du fait de la taille élevée de leur capteur pour les photos en basse luminosité mais également du fait de la présence d’un zoom optique pour capturer des objets lointains.

 

Les selfies en ligne de mire

Le monsieur photo de chez HTC a également un objectif de séduction pour tous les amateurs de selfies. Le HTC One M8 les bichonne déjà avec son capteur avant de 5 mégapixels. Mais comment faire pour réaliser des wefies (selfies de groupe) avec des bras courts ? HTC semble avoir l’idée d’intégrer un objectif grand angle pour l’appareil photo avant avec des mécanismes de correction numérique. De quoi réaliser de beaux wefies.

Pour Symon Whitehorn, d’ici 18 à 24 mois, la majorité des utilisateurs de smartphones n’auront plus besoin d’un appareil photo dédié. Les smartphones auront pris leur place. Rendez-vous dans deux ans pour vérifier cette prédiction.

Vodafone

]]>
http://www.frandroid.com/marques/htc/211351_htc-capteurs-zoom-optique-les-smartphone-dici-2015/feed 52
Flickr passe en version 3.0 et affiche de belles ambitions http://www.frandroid.com/applications/211353_flickr-passe-en-version-3-0-affiche-belles-ambitions http://www.frandroid.com/applications/211353_flickr-passe-en-version-3-0-affiche-belles-ambitions#comments Fri, 18 Apr 2014 10:48:18 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211353 Lire la suite]]> L’application de partage de photos Flickr vient de faire peau neuve sur Android et iOS en passant en version 3.0. On y découvre de nouvelles fonctionnalités, et un design très moderne.

Capture d’écran 2014-04-18 à 11.04.09

Yahoo!, maintenant sous l’égide de Marissa Mayer, a annoncé hier le lancement de la version 3.0 de Flickr pour iOS et Android. On y découvre des améliorations intéressantes pour le grand public comme pour les professionnels, et surtout une nouvelle façon d’aborder Flickr qui fait penser aux réseaux sociaux. Preuve que le site veut rattraper Instagram (qui fait peau neuve aussi) dans ce domaine. Après tout, c’est lui le leader de la photographie sur Internet.

Parmi les nouveautés, on note l’arrivée de l’enregistrement de vidéo en HD directement depuis l’application, alors qu’on ne pouvait jusqu’à présent que les importer. Un panel de filtres est aussi proposé pour y être appliqué. Comme Flickr rentre dans l’ère du réseau social, le partage y est amélioré avec l’accès direct sous chaque photo à un bouton permettant l’ouverture des onglets Facebook, Twitter, Tumblr, ou que sais-je. Du coup, toujours dans cette optique de réseau, le design a été refondu pour faciliter la navigation, l’accès aux contacts et à leurs albums, et le système de « like » et de commentaires. Etonnamment beau, ce design nous offre par exemple les tant appréciées vignettes d’avatar.

En résumé : 

  • Enregistrement de vidéos HD
  • Ajout de filtres
  • Optimisation du partage
  • Optimisation de la recherche
  • Refonte du design
  • Données techniques de la photo

La nouveauté la plus intéressante, et qui donne plusieurs casquettes à l’application (réseau social, réseau professionnel, et réseau éducatif), c’est la possibilité d’accéder aux données techniques d’une photographie. Ces données donnent les conditions où la photo a été prise, la localisation, l’appareil utilisé, l’ouverture, le taux ISO, la distance focale, la vitesse d’obturation… bref, tout ce qui peut servir à comprendre la photographie.

Flickr
Yahoo

L'inspiration pour vos photos.Découvrez la nouvelle appli Flickr.- Capturez chaque moment : prenez de superbes photos et vidéos. Rien de plus simple avec Flickr !- Enregistrez-les toutes : un seul emplacement pour toutes vos photos. Emportez-les avec vous partout.- Retouche avancée : retouchez vos photos avec des outils d’édition...

Télécharger
Gratuit
Disponible sur Google Play

]]>
http://www.frandroid.com/applications/211353_flickr-passe-en-version-3-0-affiche-belles-ambitions/feed 2
Milk par Samsung : le service va accueillir la publicité et un service premium http://www.frandroid.com/actualites-generales/211308_milk-samsung-en-passe-devenir-vrai-service-streaming-musical http://www.frandroid.com/actualites-generales/211308_milk-samsung-en-passe-devenir-vrai-service-streaming-musical#comments Fri, 18 Apr 2014 10:25:39 +0000 http://www.frandroid.com/?p=211308 Lire la suite]]> Sorti en mars dernier, Milk est un service de streaming musical élaboré par Slacker et porté par Samsung. Initialement conçu comme une plateforme d’écoute musicale gratuite selon des thématiques, un service premium sera instauré sur l’application, à raison de 3,99 dollars par mois pour échapper à l’arrivée de la publicité.

milk-samsung-prix-basic-premium

13 millions de titres, 17 thèmes musicaux et plus de 200 stations musicales. Ce sont les chiffres alignés par Milk, le service de streaming de Samsung. Si le service était gratuit (et sans publicités) lors de son lancement, la situation va bientôt changer. La réclame arrivera bien prochainement sur le service gratuit. Et pour ceux ou celles qui souhaiteraient y échapper, il faudra alors payer 3,99 dollars par mois. Vous aurez alors droit, en tant que client(e) privilégié(e) à des services « exclusifs ». On peut supposer qu’il s’agit de la possibilité de naviguer dans les différentes stations, revenir sur un morceau ou encore un accès à des stations exclusives.

Ne vous précipitez pas pour autant car le service est réservé uniquement aux clients américains de Samsung. L’application est aussi limitée selon les terminaux : seuls les Galaxy S3, S4, S5 et Note 2 et 3 sont compatibles, ce qui restreint considérablement le choix. À vous donc de choisir : signerez-vous pour un service de musique à la demande (qui vous demandera généralement entre 5 à 10 euros par mois) ou un service de streaming thématique pour la somme de 3,99 dollars chaque mois ? Le calcul est vite fait si vous ne souhaitez pas être limité(e) dans le choix de votre musique.

En tout cas, force est de constater que Samsung pousse allègrement vers la création de son propre service multimédia. Après Milk en mars, le géant sud-coréen s’est associé récemment avec Amazon pour apporter une nouvelle application de livres électroniques à ses clients. Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’à la disponibilité de Milk à l’international.

Samsung Tomorrow

]]>
http://www.frandroid.com/actualites-generales/211308_milk-samsung-en-passe-devenir-vrai-service-streaming-musical/feed 1