Vous ne voulez pas (vous) offrir le smartphone ou la tablette de monsieur tout le monde ? Il existe une offre pléthorique d’appareils bien différents du dernier Galaxy ou Xperia quelque chose que se sont offerts la moitié de vos voisins. Des formats originaux, des allures d’appareil photo, une capacité à résister à toutes les conditions d’utilisation ou presque ? Nous avons fait le tour des offres disponibles.

maxresdefault-1

Les formats originaux

Le traditionnel format rectangulaire des smartphones classiques vous désespère ? Vous voulez autre chose ? Du différent ? De l’original ? Voici quelques modèles qui pourraient vous intéresser.

 

Xiaomi Mi Mix

mi-mix_04

L’annonce surprise du Xiaomi Mi Mix a marqué l’industrie mobile en cette fin d’année. Depuis la présentation du smartphone à l’écran sans bordures (l’écran représente plus de 84 % de la face avant), les rumeurs de smartphones concurrents reprenant cette caractéristique se multiplient. Samsung Display a même déjà fait savoir qu’il voulait produire un écran comparable dès 2017.

Le Xiaomi Mi Mix c’est donc un smartphone équipé d’un écran de 6,4 pouces dans un boitier d’une taille comparable à celui de l’iPhone 7 Plus (équipé pour sa part d’un écran de 5,5 pouces) et intégrant par ailleurs les derniers composants haut de gamme : Qualcomm Snapdragon 821, 4 ou 6 Go de RAM, 128 ou 256 Go de stockage et un appareil photo 16 MP f/2.0 avec une stabilisation reliée au gyroscope.

Ce téléphone est pour le moment réservé à la Chine, mais il est possible de l’importer en France.

 

YotaPhone 2

YotaPhone

Annoncé il y a plus de deux ans, le YotaPhone 2 de la firme Yota Devices n’est plus tout jeune, mais on peut toujours le trouver sur les circuits d’importation à moins de 120 euros, loin des 599 euros demandés au lancement. L’appareil russe se distingue de la concurrence non pas exactement par son form-factor, lui-même assez commun (c’est un rectangle aux angles très arrondis), mais par un deuxième écran placé sur sa face arrière. En plus d’un écran frontal Full HD (AMOLED) de 5 pouces, il dispose au dos d’un écran e-Ink de 4,7 pouces en niveaux de gris. Cet écran est tactile et peut afficher, à l’occasion, les mêmes informations que l’écran frontal du téléphone ! C’est bien sûr le moyen le plus sûr d’économiser sa batterie. Le reste de la fiche technique trahit l’âge, comptez notamment sur un SoC Snapdragon 800 et sur 2 Go de RAM (voir notre prise en main du YotaPhone 2).

 

BlackBerry Passport

Passport_black_front

Le BlackBerry Passport est l’un des derniers smartphones du Canadien sous BlackBerry OS. Ce n’est cependant pas son système qui différencie ce BlackBerry Passport des autres, mais son écran carré tactile d’excellente définition (1440 x 1440 pixels sur 4,5 pouces) et surtout son clavier complet. Celui-ci peut être utilisé de manière classique, c’est à dire en appuyant sur les touches, mais aussi en naviguant cette fois de manière tactile sur les touches ! Ce BlackBerry peut donc être tout indiqué pour les professionnels qui rédigent des emails à la chaîne. Avec un Snapdragon 800 vieillissant, nous trouvons son prix de vente actuel un peu trop élevé : comptez entre 429 et 540 euros tout de même pour (vous) l’offrir chez Cdiscount ou à la Fnac.

Apple iPhone SE

iphone-se-3

Avec la disparition des smartphones proposant un écran de moins de 5 pouces, en particulier dans le haut de gamme, l’iPhone SE est clairement un smartphone atypique en 2016. Le petit smartphone d’Apple intègre un écran de 4 pouces Retina, mais l’essentiel de la fiche technique de l’iPhone 6S, en particulier l’excellent processeur Apple A9. Cela devrait garantir à l’iPhone SE de longues années de suivi des mises à jour logiciel par son fabricant.

Sur Android, il est très difficile de trouver aujourd’hui des smartphones compacts, exception faite de la gamme Xperia X Compact de Sony.

Les plus taquins d’entre nous remarqueront que l’iPhone SE est également un iPhone atypique. Il s’agit du seul smartphone d’Apple vendu à moins de 500 euros pour son modèle le plus accessible, avec 16 Go de stockage, et seulement 549 euros pour la version 64 Go. Un excellent rapport qualité/prix.

Lenovo Moto Z

lenovo-moto-z-test-6

Le Lenovo Moto Z, rapidement rejoint par le Moto Z Play, constitue le haut de gamme de Lenovo en 2016. Pour cette année, le fabricant a tout misé sur la modularité de son flagship avec une solution bien plus élégante que celle de LG sur le LG G5. En effet, ici pas question de devoir éteindre le téléphone ni même de retirer la batterie pour brancher un Moto Mod, l’appareil propose un connecteur « pogo » à l’arrière et les mods viennent recouvrir l’arrière du téléphone et se connecter magnétiquement.

Lenovo propose pour le moment 4 mods, mais d’autres devraient arriver par la suite : un mod rajoutant de la batterie, un mod JBL pour l’audio, un mod Hasselblad orienté photo dont nous reparlerons plus bas, et l’Insta-Share Projector rajoutant un picoprojecteur à l’arrière du smartphone.

Pour minimiser l’impact des mods sur l’encombrement, le fabricant a souhaité affiner au maximum son appareil qui atteint un poids plume de 136 grammes pour 5,2 mm d’épaisseur seulement. Malheureusement, cela s’est fait au détriment du port jack, car le Moto Z est aussi l’un des smartphones de 2016, comme l’iPhone 7, à se passer du connecteur audio historique et universel. À la place, il faudra connecter un casque sans-fil ou utiliser le port USB Type-C du téléphone.

Comptez 629 euros tout de même pour ce téléphone haut de gamme et entre 70 et 349 euros pour les Moto Mods.

Les solides

Les smartphones étanches sont de plus en plus nombreux, que ce soit l’iPhone 7 ou le Samsung Galaxy S7. D’autres marques vont un peu plus loin et proposent des smartphones franchement solides.

Caterpillar Cat S60

DSC06677

Impossible de faire un dossier sur les smartphones atypiques sans mentionner Caterpillar qui n’est pas présent sur les chantiers que par le biais d’engins de construction. La marque propose également des smartphones conçus pour résister à des conditions d’utilisation peu amènes, qu’il s’agisse de risques de chutes, de températures extrêmes ou d’humidité importante. Le Cat S60, son dernier modèle, propose ainsi un écran HD de 4,7 pouces protégé par du Gorilla Glass 4, un Snapdragon 617, Android 6.0 Marshmallow et surtout une résistance aux maladresses et conditions d’utilisation dangereuses. Ses tranches sont renforcées, il est certifié IP68 contre les poussières et l’eau, et dispose de la certification militaire MIL Spec 810G. Cerise sur le gâteau, il s’agit du premier smartphone à intégrer une caméra thermique. Pas la peine d’investir si vous partez au Club Med pendant une semaine. Mais si les randonnées en montagne sont votre dada, c’est une option à envisager ! Il est disponible ici.

Samsung Galaxy S7 Active

galaxy-s7-active-official-2

Chaque année, Samsung propose une variante renforcée de son Galaxy S sous la marque Active. Le Galaxy S7 étant déjà résistant à la poussière et à l’eau, cela enlève l’une des particularités de la gamme Active, mais on peut voir que le design du Galaxy S7 Active reste bien différent du modèle standard. Son design renforcé a permis à Samsung d’obtenir la certification MIL STD-810G concernant la résistance au choques et aux dégâts physiques. Pour le reste, le Galaxy S7 Active reprend la fiche technique du Galaxy S7 : écran 5,1 pouces QHD (2560 × 1440 pixels), un SoC Snapdragon 820, 4 Go de RAM, 32 Go de mémoire interne et un slot microSD.

Malheureusement, Samsung n’a pas décidé de sortir ce téléphone en dehors des États-Unis, où il reste une exclusivité de l’opérateur AT&T. On regrette également des choix de coloris oscillant entre le jaune de mauvais gout et le vert kaki très G.I. Joe. Pas des plus discret !

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Les Photophones

Peu de smartphones réellement orientés photo ont été présentés cette année. Les modèles haut de gamme sont tous devenus très bons en photographie, suffisamment pour la grande majorité des utilisateurs, et les fabricants ne veulent plus prendre le risque d’un modèle réellement orienté photo pour viser un marché de niche.

Panasonic Lumix DMC-CM10

Panasonic CM1

Le Lumix DMC-CM1 a laissé sa place en début d’année au Panasonic Lumix DMC-CM10. L’appareil tourne toujours sous Android, mais ne peut plus être qualifié de smartphone puisque le fabricant a retiré la partie téléphonie. Pour le reste, il s’agit du même appareil (notre prise en main de son aîné). Cet appareil a tout d’un compact expert avec son optique Leica et son processeur d’images Venus Engine.

Panasonic propose ici un capteur d’un pouce et de 20 mégapixels et un traitement d’image maison dans un appareil pouvant être utilisé comme smartphone au quotidien. Il tourne sous Android 5.0 Lollipop, est équipé d’un écran Full HD de 4,7 pouces, d’un processeur Snapdragon 801 et de 2 Go de RAM. Si l’on peut avoir quelques doutes concernant cet appareil, c’est peut-être au sujet de son autonomie. Pour le reste, un photographe amateur devrait y trouver largement son compte.

Il n' y a pas d'offres pour le moment

Lenovo Phab2 Pro

phab2_pro-0

Le Lenovo Phab2 Pro n’est pas un photophone à proprement parler, mais la première implémentation du Projet Tango de Google qui veut scanner le monde en 3D grâce à une flopée de capteurs présents à l’arrière de l’appareil. Le smartphone a été repoussé de nombreuses reprises, mais sa sortie est toujours prévue par son fabricant et devrait normalement se faire d’une semaine à l’autre.

En dehors de ses talents pour comprendre son environnement, le Lenovo Phab2 Pro intègre des composants plus que corrects avec notamment un écran 6,4 pouces QHD (2560 x 1440 pixels), un processeur Qualcomm Snapdragon 652, 4 Go de RAM, une batterie de 4 050 mAh et 64 Go de stockage pour un prix annoncé de 499 dollars.

Lenovo Hasselblad True Zoom

motomods-7-sur-11

Lenovo a voulu s’essayer au photophone en 2016 avec l’un des fameux Moto Mods dont nous parlions plus haut, pour le Moto Z et le Moto Z Play. Le Hasselblad True Zoom rajoute au téléphone un zoom optique 10x pour une longueur focale de 4,5 à 45 mm (25 – 250 mm en équivalent 35 mm) et une ouverture allant de f3.5 à f6.5 selon le niveau de zoom. Le capteur BSI CMOS de 1/2,3 pouces dispose de photosites de 1,55 µm.

Il prend des photos d’une résolution de 12 mégapixels dont la prise est facilitée par un stabilisateur optique, tandis que pour les vidéos — en Full HD à 30 images par seconde — ce n’est qu’un stabilisateur numérique. Malheureusement, lors de notre test des Moto Mods, le Hasselblad True Zoom ne nous a pas vraiment convaincus à cause de clichés finalement très similaires à ceux du Moto Z sans extension. Le seul avantage du mod reste son Zoom, mais cela fait très cher payer puisqu’il est commercialisé à 300 euros.

Les tablettes

Certaines tablettes jouent la différence avec les autres ardoises du marché, misant sur un fonctionnement hybride.

Lenovo Yoga Book

lenovo-yoga-book

 

Le marché de la tablette sous Android n’était pas au meilleur de sa forme en 2016 et rares sont maintenant les nouveautés sur le marché. Lenovo a toutefois réussi à marquer l’IFA avec l’annonce du Yoga Book, une étonnante machine 2-en-1 intégrant une surface tactile géante là où devrait se trouver un clavier physique sur un ordinateur. Cette surface permet de faire apparaître un clavier virtuel, mais elle permet surtout d’écrire au stylet de façon confortable sans masquer l’écran. Mieux, il est même possible d’écrire sur du papier, placé sur la surface, et de conserver une version numérique de ses notes. Par ailleurs, le système Android retravaillé par Lenovo, Phoenix OS, offre enfin une expérience utilisateur correctement adaptée au format de la machine. La Lenovo Yoga Book nous a convaincus lors de notre test, on la retrouve aujourd’hui à 499 euros sur Amazon.

Lenovo Yoga Tab 3 Pro

lenovo-yoga-tab-3-pro-17

Si son look global n’a rien d’original, à l’exception de son pied circulaire permettant de jouer les supports, la tablette de Lenovo montre un détail particulièrement intéressant : son projecteur intégré dans son pied. Ce picoprojecteur peut projeter une image de 178 cm de diagonale dans une pièce sombre, pratique pour les amateurs de multimédia.

Pour le reste, la Yoga Tab 3 Pro s’appuie sur une fiche technique classique pour une tablette en 2016 avec un écran IPS 10,1 pouces 2560 x 1440 pixels, un processeur Intel Atom X5-Z8550, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, une batterie de 10 200 mAh et elle tourne sous Android 6.0 Marshmallow. Elle est également dotée de quatre haut-parleurs JBL en façade. Prix de la bête : 474,99 euros sur Amazon.