Les Chromebook font leur petit bout de chemin, et ils continuent d’être des produits intéressants et attractifs malgré l’arrivée de Windows 10. En fonction de vos besoins, ils pourront sans doute être une solution optimale. Voici donc quelques arguments en faveur de cette plateforme, et une sélection de produits pour la rentrée.

chrome-gallery-mosaic-view

Galerie de Chrome OS

Les arguments de la plateforme

En août 2013, j’avais fait l’acquisition d’un Samsung Serie 3 Chromebook. Depuis, j’ai continué à investir dans trois machines différentes sous Chrome OS. En 2011, Google a officiellement annoncé son intention de créer un système d’exploitation complet basé sur le Web. L’OS a été conçu pour fonctionner sur les netbooks avec x86 ou les processeurs ARM, et le tout a été construit autour du navigateur Chrome de Google.

 

C’est simple

La première chose qui m’a évidemment surpris, c’est cette interface très minimaliste. Sur OS X et Windows, nous nous sommes habitués à avoir des pop-up dans tous les sens, sans oublier les notifications et les widgets. Chrome OS possède une interface épurée, et on retrouve l’essentiel des fonctions (date, heure, WiFi, batterie, applications ouvertes, etc.). L’interface me rappelle quelques interfaces graphiques de distributions Linux. La prise en main s’en ressent, on retrouve rapidement ses repères en tant que technophile, mais aussi en tant que néophyte.

 

C’est sécurisé

Un des points forts de Chrome OS est la gestion de plusieurs périphériques, qui ne nécessite pas d’installer des pilotes. Mon imprimante, mon clavier, mes différents éléments stockage ont fonctionné parfaitement via le port USB ou sans fil. Mais le point le plus important, c’est la gestion des mises à jour : tout est automatique, des mises à jour du système à celles des applications. C’est un point excellent pour tout ce qui touche à la sécurité.

 

C’est suffisamment complet

Pour la bureautique, Chrome OS reste suffisamment complet. Outre le navigateur, l’OS intègre une suite bureautique et des outils d’édition de photos, il est ensuite possible de trouver des outils pour compléter pour l’édition de photos et de vidéos, ainsi que des outils multimédias. Enfin, la quasi-totalité des services Web s’exécute correctement dans le navigateur, vous pourrez donc retrouver Office 365, Adobe Photoshop, Spotify, Skype… et il existera finalement peu d’extensions de fichiers qui vous résisteront. Enfin, vous pouvez lancer une bonne partie des applications Android, certaines d’entre elles sont disponibles depuis le Chrome Store.

 

Finalement…

Pourquoi tant de nombreux utilisateurs occasionnels ont-ils acheté un iPad pour remplacer leur ordinateur portable (ou leur vieux PC) ? Parce que c’est rapide, simple et épuré.  L’analogie n’est pas parfaite, mais les Chromebook apportent la même philosophie. Ils démarrent en quelques secondes, ils ne ralentissent pas au fil du temps, vous avez accès à la dernière version de toutes vos applications automatiquement (tout le temps) et vous ne vous souciez pas des problèmes de sécurité (je déteste installer des antivirus et anti-malwares, sous oublier le pare-feu)… D’ailleurs, toute l’industrie du logiciel se déplace vers le web. Professionnel, familial ou étudiant… le Chromebook peut être une vraie alternative.

Je vous l’accorde, le passage à une machine qui dépend d’une connexion Internet est un peu effrayant au début, mais considérez ceci : quelle est l’utilité de votre ordinateur de bureau ou de votre ordinateur portable sans accès à Internet ?

Vous êtes convaincu ? Passons à notre sélection de produits.

 

 

La sélection de produits sous Chrome OS

L’avantage des machines sous Chrome OS, c’est qu’elles sont relativement complètes du côté des connectiques. Chrome OS ne nécessite pas beaucoup de puissance, ni beaucoup d’espace de stockage. Les machines sont très accessibles, c’est un autre argument de cette plateforme… d’ailleurs, il n’existe pas seulement des Chromebooks, mais aussi des Chromebox et des Chromebase.

Acer Chromebook CB3-111-C2P0 – 179 euros

Une petite machine très légère, seulement 16 Go d’espace de stockage en SSD, Intel Celeron N2840 cadencé à 2,16 GHz avec 2 Go de RAM. Une machine légère qui existe en trois configurations, avec 32 Go d’espace de stockage, mais aussi une version avec 4 Go de RAM. La connectique est d’ailleurs très complète : 1 port HDMI ; 4 ports USB 3.0 ; 1 port Ethernet et 1 prise jack. Enfin, un écran de 11 pouces avec une définition de 1366 par 768 pixels, le minimum.

Acer Chromebook CB3-111-C2P0

Acer Chromebook CB3-111-C2P0

 

Asus Chromebook C200MA-KX002 – 199 euros

Voici une autre machine très légère, mais avec un design un peu plus intéressant. Elle existe en plusieurs coloris, du gris/noir sobre au blanc/orange. Avec presque 11 heures d’autonomie, on retrouve à peu près le même SoC que le précédent Acer, l’Intel Celeron N2830 avec 2 Go de RAM. La connectique est moins généreuse, avec seulement deux ports USB. Il partage pas mal de caractéristiques avec l’Acer, vous avez donc le choix.

Asus Chromebook C200MA-KX002

Asus Chromebook C200MA-KX002

 

HP Chromebook 14

Petit OVNI sur le marché, le Chrome 14 fonctionne sous Tegra K1, un SoC ARM. Ce n’est pas le dernier produit de NVIDIA, néanmoins c’est une architecture puissante qui équipe quelques tablettes sur le marché. Avec une connectique complète, nous ne pouvons que vous le recommander. À partir de 250 euros (2 Go de RAM) jusqu’à 350 euros, il existe en différents coloris.

HP Chromebook 14-x095nf

 

Asus Chromebook C300MA-RO013 PC – 300 euros

On passe au format 13,3 pouces, avec un modèle très proche du précédent. Pour environ 300 euros, vous obtenez 4 Go de RAM et 32 Go d’espace de stockage.

Asus Chromebook C300MA

Asus Chromebook C300MA

 

Acer Chromebook C720P – 300 euros

C’est un peu la référence sur le marché, il existe d’ailleurs en version avec l’écran tactile. Le C720p existe en version 11,6 pouces, c’est un Chromebook qui a fait ses preuves.

Acer Chromebook C720P

Acer Chromebook C720P

 

Acer Chromebook CB5-571-32AS

Si vous avez envie d’un écran plus confortable, voici du 15 pouces en définition 1366 par 768, une définition un peu légère mais suffisante. Pour 400 euros, il bénéficie d’un Intel Core i3 avec 4 Go de RAM, une très complète connectique et du WiFi a/c (comme la plupart des autres modèles de Chromebooks). C’est une des machines les plus puissantes sous Chrome OS, du moins tant que nous ne pouvons pas mettre la main sur le Chromebook Pixel de Google.

Capture d’écran 2015-08-25 à 12.23.45

Acer Chromebook CB5-571-32AS

 

HP Chromebox- 200 euros

Si vous avez un moniteur disponible, un Chromebox pourrait bien faire l’affaire. Petit et silencieux, il peut s’installer derrière un écran. Avec sa connectique Display Port (en plus du HDMI), il peut même fournir un affichage en 4K. Il existe également une Chromebox Asus un peu plus puissante, c’est celle que j’utilise chez moi.

HP Chromebox

HP Chromebox

 

LG Chromebase

Enfin, le Chromebase. Nous avions testé ce moniteur all-in-one sous Chrome OS : le mieux est de lire notre test. Malheureusement, le produit reste difficile à trouver en France, où son prix est trop élevé.

LG Chromebase

LG Chromebase

De nouveaux produits en approche…

Une flopée de produits sous Chrome OS devrait arriver sur le marché, dont le Chromebook Flip d’Asus. On peut également s’attendre à des produits propulsés par le SoC NVIDIA Tegra X1, ce qui devrait permettre d’avoir des interfaces fluides même en utilisation intensive.