La société DSP Group se lance dans la nouvelle mode des périphériques Android, les téléphones fixes qui fait suite aux tablettes et ebook readers …

Ce téléphone est présenté comme le fer de lance du SoC XpandR II qui intègre à la fois le wifi et la téléphonie résidentielle sans-fil (DECT).


Basé sur un processeur ARM à 240 MHz, le téléphone dispose d’un écran tactile 3,5 pouces, d’un clavier numérique, d’un port USB et d’un port pour cartes mémoires et du Wifi. Il gère aussi nativement la VoIP.

Autant je suis convaincu de la place qu’Android peut occuper à la maison et en particulier au sein de la téléphonie fixe, autant je ne suis pas sûr que ce type de terminal soit vraiment l’idéal. En effet, je m’imagine plus utiliser des applications et surfer sur internet avec une tablette puis prendre un appel avec un combiné bluetooth connecté à ma tablette Android que tout faire sur ce téléphone fixe.

En tout cas, le fait d’utiliser un grossier montage de la versions HTC d’Android pour vendre son produite ne donne vraiment pas confiance !