Les cœurs Cortex-A72 d’ARM devraient inonder le marché des SoC mobiles dès cette année. On commence déjà en entendre parler puisque MediaTek et Qualcomm ont déjà annoncé des processeurs faisant appel à ces cœurs. ARM vient de dévoiler un peu plus de détail, notamment sur la consommation et les performances par rapport aux actuels Cortex-A57.

ARM Cortex-A72

Dans un long papier technique, nos confrères du site Anandtech sont revenus en détails sur l’architecture des Cortex-A72. ARM a décidé de partager un peu plus d’informations sur les nouveaux cœurs hautes performances basés sur le jeu d’instruction ARMv8. L’occasion de rassurer un peu, notamment suite aux soucis rencontrés par le Snapdragon 810 et ses Cortex-A57.

Tout d’abord, les Cortex-A72 sont bel et bien les successeurs des Cortex-A57, et non pas une nouvelle famille à part comme pouvait le laisser supposer une feuille de route ARM en fuite. Si le suffixe a autant changé et qu’ARM n’a pas souhaité continuer avec Cortex-5x, c’est purement pour des raisons marketing, afin de mettre en avant la différence de performances avec les Cortex-A53, les cœurs basse consommation d’ARM.

ARM Cortex A72 slide

Les Cortex-A72 sont prévus pour être gravés en 14/16nm FinFET avec une fréquence maximale de 2,5 GHz contre 2,3 GHz pour les Cortex-A57 avec une même finesse de gravure. La nouvelle architecture permettrait, en plus, aux cœurs de tenir plus longtemps leurs fréquences maximales, et d’éviter le phénomène de throttling observé sur les Snapdragon 810 et Exynos 7420. Pour effectuer une même tâche, un Cortex-A72 consommerait 20 % d’énergie de moins qu’un Cortex-A57, avec une gravure en 28nm pour les deux. Cela est rendu possible grâce à une architecture légèrement revue, permettant une hausse des performances comprise entre 16 et 30 % à fréquence de fonctionnement égale. Avec une gravure en 14/16nm FinFET, on devrait donc obtenir une plus grande hausse des performances, par rapport aux Cortex-A57 gravés en 20nm.

ARM Cortex-A72 slide 2

Au niveau de la consommation, ARM parle de 750 mW par cœur lorsqu’ils sont cadencés à 2,5 GHz et gravés avec le procédé 16FF+. Grâce aux procédés 14/16nm FiNFET, on devrait voir arriver des processeurs en Cortex-A72 qui ne serait plus trop victime de throttling avec donc des performances revues à la hausse, une enveloppe thermique maitrisée, signifiant moins de chauffe et une consommation contenue. La place physique prise par chaque cœur serait également en baisse de 10 % par rapport aux Cortex-A57 pour des designs plus fins. Pour ceux qui sont intéressés par les détails techniques de l’architecture du Cortex-A72, rendez-vous sur le site d’Anandtech directement.

On devrait voir arriver des smartphones et tablettes exploitant des cœurs Cortex-A72 d’ici la fin de l’année, que ce soit dans l’Helio X20 de MediaTek ou encore les Snapdragon 618 et 620 de Qualcomm.