Si chez Asus, le Computex n’est pas vraiment celui de la réalité virtuelle, c’est bien le cas pour ARM. Le spécialiste des processeurs ARM y présente un CPU et un GPU tout spécialement conçus pour répondre aux usages de réalité virtuelle.

ARM

Quels seront les composants intégrés aux mobiles de demain ? ARM, présent au Computex, y a dévoilé ses dernières nouveautés. Elles prennent la forme de cœurs Cortex-A73, basés sur l’architecture ARMv8-A. Comme toujours, il est question d’un gain de performances, ici jusqu’à 30 % par rapport au Cortex-A72, d’une meilleure optimisation énergétique (encore +30 %) et d’une compacité encore accrue. Le tout monte jusqu’à une fréquence de 2,8 GHz.

À ce CPU s’ajoute un nouveau GPU, le Mali-G71, inclus à une série extrêmement populaire dans le monde du mobile. Ce GPU s’appuie sur l’architecture Bifrost et, là aussi laisse présager des performances en hausse de 50 % ainsi qu’une consommation énergétique en baisse de 20 %. Avec 32 cœurs dédiés au rendu graphique, le Mali-G71 serait capable de rivaliser avec une carte Nvidia GT940M. Mais surtout, et c’est ce qui nous intéresse ici, ce GPU est destiné à répondre aux difficultés posées par la réalité virtuelle. On retrouve donc une réduction de la latence à 4 ms, un taux de rafraichissement de 120 Hz et le support des résolutions 4K.

La production de ces puces devrait démarrer à la fin de l’année et apparaître au sein de nos terminaux au cours des premiers mois de 2017. Rendez-vous au CES 2017 ou au MWC de la même année pour découvrir les premiers smartphones ainsi équipés, en somme.