Samsung aurait réalisé l’exploit d’intégrer quatre antennes de réception pour pouvoir, dans certains cas, doubler les débits en téléchargement 4G. De quoi permettre d’exploiter pleinement le modem Snapdragon X12 présent dans la version américaine du Galaxy Note 7.

Galaxy Note 7 écran

Le modem Snapdragon X12 de Qualcomm est le premier modem mobile à supporter le MIMO 4×4, une technologie permettant de doubler les débits en réception 4G grâce à l’utilisation de quatre antennes dans le smartphone contre deux antennes habituellement. Comme nous l’avions vu dans la présentation de ce modem, cette technologie permet d’accroitre les débits et la couverture sans que les opérateurs aient besoin d’ajouter des fréquences supplémentaires ni d’installer de nouveaux supports. La seule chose à faire de leur côté est de mettre à jour leur infrastructure pour passer du MIMO 2×2 au MIMO 4×4. Bonne nouvelle, puisque le MIMO 4×4 vient de faire sa première apparition commerciale, au sein du nouveau Galaxy Note 7.

L’information nous provient de Reddit, puisqu’un utilisateur a mis en ligne une photo montrant le menu des services du Galaxy Note 7. On peut alors voir la ligne « 4RxD Test mode » apparaître, ce qui signifie que le terminal supporte, du moins en théorie, la technologie MIMO 4×4 et intègre donc quatre antennes physiques pour la réception de la 4G, contre deux, voire une seule antenne dans les terminaux classiques. En pratique, le Galaxy Note 7 semble toutefois se limiter au MIMO 2×2, mais une mise à jour OTA du firmware pourrait permettre d’activer les deux antennes supplémentaires.

Samsung Galaxy Note 7 MIMO 4x4

 

Plus d’antennes = plus de débits

La présence de quatre antennes actives apportent de nombreux avantages. Dans le cas où la station de base de l’opérateur n’est pas compatible avec le MIMO 4×4, le débit serait quand même plus élevé (entre 5 à 15 %). Si le smartphone est connecté à une station de base MIMO 4×4, les avantages sont encore plus intéressants : des débits en téléchargement qui peuvent être doublés, une meilleure efficacité énergétique et donc une consommation plus faible du modem pour accomplir les mêmes tâches et un signal plus fort. Avec une mise à jour OTA, Samsung pourrait également activer la modulation QAM 256 pour augmenter les débits de 33 % sans ajouter d’antennes ni de fréquences supplémentaires.

4 antennes

 

600 Mbps en France ?

Si l’on prend l’exemple de la France, il serait possible de passer à 600 Mbps chez l’ensemble des quatre opérateurs français, seulement avec des infrastructures MIMO 4×4 et l’exploitation de quatre bandes de fréquences différentes. Il serait alors possible de dépasser ce débit en ajoutant la modulation QAM 256. Pour augmenter encore une fois le débit, il faudra ensuite mettre en œuvre l’agrégation de quatre porteuses, comme le prévoit le modem Snapdragon X16 de Qualcomm capable d’approcher les 1000 Mbps.

 

Snapdragon 820 vs Exynos 8890

Malheureusement, seul le Galaxy Note 7 en version Snapdragon 820 semble compatible avec le MIMO 4×4 puisque l’Exynos 8890 de la version européenne intègre un modem de catégorie 12, mais semble se limiter au MIMO 2×2. Samsung va-t-il prendre le risque d’activer les quatre antennes au risque de mettre en avant les performances cellulaires du Snapdragon 820 face à sa puce maison ? L’avenir nous le dira !

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy Note 7 : les performances de l’Exynos 8890 face à la concurrence