Synaptics a annoncé un nouveau lecteur d’empreintes, positionné sous une couche de verre pour mieux l’intégrer au smartphone. S’agit-il du futur lecteur des prochains Samsung Galaxy S8 et Apple iPhone 8 ?

capture-decran-2016-12-14-a-13-34-09

Synaptics à présenté un nouveau lecteur d’empreintes, qui permet de lire les empreintes digitales sous une couche d’un millimètre de verre. De quoi lui permettre de se retrouver dans les futurs flagships de Samsung et Apple en 2017 ?

Un capteur mieux protégé, plus résistant selon Synaptics

Ce nouveau lecteur présenté par Synaptics, dénommé Natural ID FS9100, dispose selon la marque de plusieurs avantages. Ainsi, outre la possibilité de permettre de nouveaux designs comme illustré par celui créé par Synaptics sur un smartphone témoin, le capteur serait plus durable, et plus résistant. Il serait également plus efficace avec des doigts mouillés, ce qui peut poser problème aux lecteurs d’empreinte actuels.

capture-decran-2016-12-14-a-13-33-49

Même s’il faudra bien entendu voir ce que cela donne en pratique, au-delà des déclarations de Synaptics on peut effectivement penser que ce système fasse d’une pierre deux coups, en rendant possible de nouveaux designs tout en améliorant la fiabilité de cet élément sensible.

 

Le lecteur d’empreinte des prochains Galaxy et iPhone ?

En parlant de nouveaux designs, on sait que Samsung et Apple travaillent sur l’intégration de ce genre de lecteurs dans leurs smartphones. On vous avait en effet parlé il y a quelques semaines d’un lecteur d’empreintes optique développé par Samsung. On vous indiquait d’ailleurs que Samsung essayait peut-être de doubler Apple, qui dispose de plusieurs brevets et travaille également sur l’intégration d’un lecteur d’empreintes sous l’écran.

 

Un concurrent de Qualcomm

Il ne faut pas oublier que Qualcomm a présenté au CES 2016 ssa technologie Snapdragon Sense ID qui prend la forme d’un capteur lui aussi capable de lire les empreintes digitales sous des couches de matériaux. La technologie de Qualcomm ne se limite pas au verre mais aussi à l’aluminium, d’acier, de saphir synthétique ou de plastique. Une technologie qu’on voit très rarement dans les smartphones, mis à part dans le Xiaomi Mi 5s, avec une intégration décevante.

Avec une annonce de Synaptics intervenant à la fin de l’année, on peut donc se demander si Samsung, qui présente habituellement ses nouveaux flagships au Mobile World Congress intégrera cette technologie au sein de son Galaxy S8.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S8 : Tout ce que l’on sait du futur flagship