Un des plus grands fabricants de puces flash, Adata a annoncé des cartes MicroSDXC un peu particulières. Elles utilisent des puces flash dites « 3D » puisque le constructeur en empile plusieurs à l’intérieur de la carte. Cela lui permet d’atteindre des capacités et des débits proches d’un SSD, les supports de stockage ultra rapides basés sur de la mémoire flash qu’on peut trouver dans un PC.

Le fabricant taïwanais de puces flash Adata a annoncé un nouveau type de cartes mémoire. Le fabricant va en effet proposer des cartes mémoires utilisant le même type de puces flash que dans les SSD, afin de proposer des débits supérieurs. Une nouvelle qui ravira tous les vidéastes amateurs.

MLC 3D vs TLC

Les nouvelles cartes d’Adata permettent d’atteindre des débits de 275 Mo/s en lecture et 260 Mo/s. Adata n’est pas le premier à proposer une telle capacité, puisque SanDisk avait déjà annoncé des cartes similaires. Par contre, c’est la première à proposer des débits bien supérieurs aux cartes microSDXC ordinaires. Pour cela, la marque utilise un nouveau type de puces flash, issu du monde du PC. En effet, elle utilise de la flash à plusieurs bits par cellule (MLC, ou Multi-Level Cell) que le fabricant peut « empiler », d’où le terme 3D. Cela permet d’atteindre une densité de stockage bien plus importante que les puces flash classiques non 3D mais à plusieurs bits par cellules telles que la TLC (Triple Level Cell).

Prix et disponibilité

Outre le côté technique de ces nouvelles cartes, on a pas beaucoup d’informations sur ces nouveaux produits de Adata. On n’a ainsi aucune information sur la disponibilité de ces cartes. On a également aucune information sur le prix, qui a toutes les chances d’être stratosphérique. En effet, vu les débits de ces cartes, elles sont clairement destinées à des professionnels. Il se peut donc qu’elles soient vendues plusieurs milliers d’euros.