Les français de Shadow et les américains de Nvidia ont du souci à se faire. AMD et LiquidSky viennent de nouer un partenariat : les futures cartes graphiques Radeon RX Vega feront tourner le service de cloud gaming américain.

Dans le monde, il y a actuellement trois services sérieux de cloud gaming : GeForce Now de Nvidia, Shadow de Blade et LiquidSky de la société du même nom. GeForce Now et Shadow utilisent des GeForce GTX 1060, 1070 ou 1080 selon l’offre retenue (la GTX 1080 Ti vient tout juste d’être officialisée), alors que LiquidSky utilisait jusqu’à présent une architecture Grid de Nvidia, beaucoup moins performante. Mais tout ceci devrait changer dans les mois à venir.

 

AMD Radeon RX Vega pour le cloud gaming

Pour faire monter la sauce autour de sa future architecture GPU répondant au nom de Vega, AMD vient d’annoncer avoir noué un partenariat avec LiquidSky, qui utilisera à l’avenir des cartes graphiques intégrant les fameuses puces Vega. Celles-ci n’ont même pas encore été annoncées avec précision par AMD, mais on sait que la marque prévoit de sortir la puce Vega 10 (gravée en 14 nm), qui s’intégrera dans la gamme Radeon RX Vega. Puisqu’AMD prévoit une disponibilité de Vega 10 pour le second trimestre 2017, il faudra patienter encore un peu avant de voir LiquidSky proposer des offres tournant sur des cartes graphiques AMD.

 

La virtualisation et le streaming au coeur du système

LiquidSky utilisera les fonctionnalités de virtualisation des cartes AMD, notamment la fonction Radeon MxGPU déjà implantée sur les cartes actuelles, mais aussi Radeon Virtualized Encode, une solution de streaming adaptée au cloud gaming. L’entreprise a fait la démonstration en direct lors de la présentation de la fonction sur Battlefield 1 en 1080p. Il faudra alors comparer cette solution avec celles utilisées par Nvidia et Shadow avec les GeForce GTX 1080. Rappelons que la startup française a déposé quelques brevets sur l’aspect de la compression et du streaming vidéo.

La guerre du cloud gaming ne fait que commencer et AMD semble s’être réservé une place de choix. Rappelons que 2017 est un tournant majeur pour le constructeur, dans le rouge depuis des années et qui compte beaucoup sur ses GPU Vega et ses nouveaux CPU Ryzen pour inverser la tendance et faire de l’ombre au couple Intel – Nvidia.

À lire sur FrAndroid : Notre avis sur Shadow, l’ordinateur du cloud pour jouer à The Witcher sur Android