Samsung et LG, ou du moins leurs branches Display, se sont trouvés un nouveau domaine pour s’affronter avec la réalité virtuelle. Et l’heure est à la recherche.

google-street-view-realite-virtuelle-cardboard

LG et Samsung sont de vieux ennemis, dans tous les domaines de l’électronique. Ils s’affrontent d’abord régulièrement sur un terrain qu’on connait bien, celui du smartphone, comme en a encore eu l’exemple au MWC avec les LG G5 et Samsung Galaxy S7. Mais c’est aussi pour leurs écrans que ces deux-là sont réputés. Tous les ans, ils s’affrontent pour équiper des produits d’autres constructeurs.

Et après avoir inondé tous ces marchés, les deux constructeurs sont prêts à s’affronter dans le domaine de la réalité virtuelle. Comme le rapporte le Business Korea, LG et Samsung travaille actuellement au développement de nouvelles technologies qui permettront d’améliorer l’affichage dans le domaine de la VR, point sur lequel la marge de progression est encore très grande.

 

De nouveaux matériaux pour améliorer la qualité de l’image

Toujours d’après le journal coréen, LG Display se concentre sur les moyens de « remplacer les plastiques et verres actuels par des plaques de silicium ». Les plaques de silicium sont utilisées comme matières premières pour les semi-conducteurs. Elles sont plus chères que celles en plastique ou en verre, mais permettent une meilleure qualité d’image, chose primordiale pour la réalité virtuelle. « LG Display mène également une étude de faisabilité concernant la construction d’une ligne de production dédiée à la VR uniquement dans une nouvelle usine OLED en construction à Gumi City, une province du Nord Gyeongsang [en Corée du Sud NDLR]«  est-il aussi indiqué.

La branche Samsung Display est quant à elle « à la recherche de technologies pour améliorer la qualité de l’image en dessinant des circuits plus précisément, même si elle utilise toujours le verre ou les cartes de circuits imprimés en plastique comme elle le fait pour les smartphones ». Une bataille qui sera intéressante à suivre.