Apple s’apprêterait à investir en masse dans une nouvelle usine de LG Display. L’objectif est de réserver des lignes de production d’écran OLED pour les futurs iPhone afin de ne plus dépendre uniquement de Samsung Display.

En s’accaparant 95 % des parts de marché, Samsung Display est le leader incontestable du secteur des écrans OLED pour smartphone. C’est donc sans surprise qu’Apple se fournit exclusivement auprès de cette filiale du géant sud-coréen Samsung pour équiper ses iPhone 8.

Mais Apple n’aime pas dépendre d’un seul et unique fournisseur. C’est pourquoi la firme de Cupertino s’est tournée vers un autre approvisionneur. Ainsi, selon The Korea Herald, la Pomme s’est rapprochée d’un autre Sud-Coréen, LG Display, et s’apprête à conclure un accord avec celui-ci à la fin du mois de juillet.

Début de production en 2019

D’après le média, Apple pourrait investir entre 2000 et 3000 milliards de wons (entre 1,5 et 2,3 milliards d’euros) dans la future usine de LG, baptisée E6 et dédiée à la production de dalles OLED. Le but ? Garantir des lignes de production exclusivement réservées aux iPhone. Les machines devraient être mises en route à partir du début de l’année 2019. Autrement dit, il faudra encore attendre un certain temps avant de voir un iPhone équipé d’un écran LG.

Une source industrielle précise que « Samsung Display est pour l’instant le seul fabricant d’écrans qui répond aux critères de qualité très stricts d’Apple ». Elle poursuit en indiquant que LG Display, quant à lui, remplit environ 70 % des conditions de la Pomme. Autrement dit, ce dernier a encore deux ans pour hausser son niveau de qualité.

Position avantageuse pour Apple

L’intérêt pour Apple de varier ses fournisseurs est d’être moins exposé aux éventuelles ruptures de stock et de s’assurer une position de force lors des négociations. Rappelons que l’OLED permet d’obtenir des contrastes très prononcés puisque les pixels noirs restent éteints. Par ailleurs, cette technologie d’affichage consomme ainsi moins de batterie.