Qualcomm continue ses acquisitions pour agrandir ses compétences. L’entreprise américaine vient d’annoncer avoir racheté la société britannique CSR plc spécialisée dans la conception de puces (SoC) pour les objets connectés et la voiture. Montant de l’opération : 2,5 milliards d’euros.

qualcomm-logo

Décidément, Qualcomm enchaîne les rachats. Après Euvision, spécialiste de la reconnaissance d’images intelligente, en septembre dernier, c’est désormais au tour de CSR plc de passer sous le contrôle du père des Snapdragon. CSR plc est une entreprise britannique qui conçoit de nombreux SoC (puces) pouvant avoir des usages très variés : du dock audio au système d’infotainment des voitures en passant par les télécommandes ou encore les bracelets connectés. Le point commun de tous les produits : l’intégration des technologies Bluetooth, Bluetooth Low Energy, Wi-Fi Direct et GPS ansi que des DSP pour traiter les flux audio,

Cette acquisition permettra donc à Qualcomm de proposer dans le futur des SoC adaptés aux objets connectés et on pense notamment aux bracelets et montres qui doivent pour le moment se contenter des Snapdragon, trop gourmands, mais aussi aux objets connectés du domaine de l’audio comme les casques ou les enceintes intelligentes qui devraient se multiplier dans les années à venir à l’image du récent projet Kickstarter Prizm. Les voitures connectées sont bien évidemment aussi en ligne de mire puisqu’Android Auto devrait rapidement être déployé et on imagine que les constructeurs sont friands de ce genre de fonctionnalités qui devraient renforcer la valeur ajoutée de leurs automobiles à l’heure où pratiquement tout devient connecté. Sur ce domaine, Nvidia est très présent grâce à ses Tegra 4 et K1.

Qualcomm ne se repose donc pas sur ses lauriers et tente d’anticiper l’avenir avec des rachats lui permettant de maintenir ses compétences à jour, faute de les avoir en interne. Il faudra toutefois attendre encore quelques années avant de se prononcer sur le bienfait de cette stratégie de rachat et voir si Qualcomm détiendra une place de leader dans le domaine des objets connectés.