Lors de la conférence de presse de Qualcomm pour le CES, le fabricant a abordé de nombreux sujets comme les objets connectés, l’automobile et la santé mais a également fait un focus sur le Snapdragon 810. Il a été officialisé avec l’annonce du LG G Flex 2 et Qualcomm rassure par rapport aux rumeurs de retard entourant sa sortie.

Snapdragon-810

Qualcomm n’a pas réalisé d’annonce majeure lors de sa conférence de presse pré-CES. L’entreprise a commencé l’évènement avec une petite rétrospective rappelant l’importance de Qualcomm dans le domaine de la téléphonie mobile depuis 1989 et le premier appel CDMA jusqu’à 2014 avec le premier SoC 64 bit avec modem intégré.

On a ensuite eu le droit à quelques chiffres comme l’estimation de livraison de smartphones entre 2014 et 2018 : plus de 8 milliards selon Gartner. En tout, ce sont plus d’un milliard de téléphones qui ont été livrés avec une puce Snapdragon à l’intérieur. On apprend également que 860 millions de modems MSM ont trouvé preneur en 2014.

Qualcomm-rétrospective

Les voitures connectés et la santé, le nouvel eldorado

Qualcomm a ensuite rappelé l’importance d’être présent dans les nouveaux domaines connectés comme l’automobile, la santé ou encore les objets connectés. Ainsi, les Snapdragon seront présents dans la Cadillac XTS 2015 ou encore dans la Maserati Quattroporte GTS. Un nouveau front s’ouvre donc dans la concurrence entre Qualcomm et Nvidia. Qualcomm a ensuite abordé ses solutions de santé 2net et HealthyCircles utilisées par plus de 500 entreprises pour le suivi des patients à distance. Enfin, l’entreprise a rappelé sa présence dans les objets connecté et précise que plus de 15 constructeurs feront confiance à Qualcomm cette année pour des objets connectés comme des montres ou lunettes.

 

Un Wi-Fi boosté

Il a ensuite été question du Wi-Fi MU (Multi-User) MIMO qui verra le jour cette année dans les appareils mobiles (chez Acer et Xiaomi) et les routeurs pour augmenter les débits Wi-Fi 802.11ac dans certaines conditions (plusieurs utilisateurs sur un même réseau). Toujours sur la partie Wi-Fi, des équipements compatible Qualcomm Vive (802.11ac et 802.11ad) seront commercialisés au second semestre 2015 pour assurer le streaming de contenu UHD / 4K.

Qualcomm-CES-2015

Par la suite, on a eu le droit à un rapide état des lieux de la plateforme de streaming sans fil AllPlay compatibles avec 19 services de streaming et chez 15 fabricants de matériel audio. Un peu plus étonnant, Qualcomm a montré sur scène une ampoule connectée, Turnkey, en collaboration avec LIFX et compatible avec l’Allseen Alliance. Le but est de permettre aux fabricants de disposer d’un design de référence pour accélérer la mise sur le marché de ces ampoules pilotables via les smartphones.

CES-Qualcomm-2015

Enfin, Qualcomm a passé un peu de temps sur son Snapdragon 810 qui avait déjà été dévoilé il y a quelques mois. Après un rapide rappel des caractéristiques (octo-core 64 bits compatible 4G de catégorie 9), on a pu découvrir une démonstration de l’Adreno 430, le nouveau GPU haut de gamme de Qualcomm. Pour l’occasion, c’est l’Unreal Engine qui tournait sur le Snapdragon 810 pour montrer les nouveautés comme un anti-aliasing revu ou encore une meilleure gestion des lumières et le support de la tesselation, la plus grande avancée graphique selon moi.

 

Snapdragon 810 : pas de retard

Pour finir, lors de la session de questions / réponses, un journaliste présent dans la salle a demandé des précisions quant aux rumeurs qui faisaient état d’un retard pour le Snapdragon 810. Derek Aberle, président de Qualcomm, a simplement indiqué qu’il ne commentait pas les rumeurs et que le Snapdragon 810 poursuivait sa route, comme le prouvait la disponibilité imminente du LG G Flex 2 équipé de ce SoC.