Qualcomm vient de réaliser une annonce qui devrait rassurer les consommateurs et investisseurs : plus de 60 terminaux utiliseront, cette année, le Snapdragon 810. Parmi les constructeurs partenaires, on peut citer LG, Xiaomi, Motorola, Sony, Oppo ou encore Microsoft.

Snapdragon-800-Processor-Chip-Image_0613-546x540

Le Snapdragon 810 de Qualcomm est au centre de toute les attentions ces derniers jours. En effet, le premier terminal équipé de ce nouveau SoC – le LG G Flex 2 – vient tout juste d’être commercialisé en Corée du Sud et nous avons d’ailleurs pu nous le procurer avec un test complet qui arrive d’ici peu. Mais de nombreux problèmes auraient émaillés l’intégration du processeur au sein du nouveau smartphone incurvé du constructeur coréen. En effet, les première rumeurs de surchauffe et de problèmes avec les pilotes de la partie graphique (Adreno 430) remontent au mois de décembre dernier. LG a ensuite infirmé ces rumeurs avant de revenir sur sa déclaration pour préciser que les ingénieurs avaient du travailler avec Qualcomm pour régler cette problématique. L’annonce de Qualcomm intervient donc dans un climat de méfiance vis à vis de son Snapdragon 810.

Toutefois, il semblerait que les quelques soucis rencontrés par LG n’aient pas fait peur aux autres constructeurs même si on a appris il y a quelques jours qu’un important client (Samsung ?) avait finalement fait machine arrière en refusant d’intégrer le Snapdragon 810 dans ses produits. Mais ce sont tout de même 60 terminaux haut de gamme qui intégreront le Snapdragon 810 en 2015. Qualcomm l’a fait savoir par l’intermédiaire d’un communiqué de presse dans lequel on apprend qu’au moins six constructeurs ont fait appel à ce SoC : LG (G Flex 2), Xiaomi (Mi Note Pro), Motorola, Sony, Oppo et Microsoft (le prochain Lumia haut de gamme ?). Il y a donc encore de nombreux terminaux en Snapdragon 810 qui doivent être officialisés d’ici la fin de l’année et il faudra être attentif à leurs performances.