Le Snapdragon 620 officialisé par Qualcomm en février dernier vient d’être aperçu sur GeekBench. L’occasion de découvrir les performances de ses cœurs Cortex-A72 qui sont très intéressantes pour un SoC destiné aux smartphones de milieu de gamme.

Snapdragon 620

Lors de l’annonce du Snapdragon 620 (MSM8952), nous avions été étonnés par l’utilisation de quatre cœurs Cortex-A72 cadencés à 1,8 GHz assistés par quatre cœurs Cortex-A53 cadencés à 1,2 GHz. Pour rappel, les Cortex-A72 d’ARM sont en fait les successeurs des Cortex-A57 permettant d’augmenter les performances de 16 à 30% à fréquence égale ou de réduire la consommation d’environ 20% à gravure égale. Sur le papier, en puissance CPU, le Snapdragon 620 serait capable de surpasser le Snapdragon 810 qui se « contente » de cœurs Cortex-A57 cadencés à 2 GHz mais qui ont du mal à tenir la cadence. Et justement, si l’on en croit les premiers résultats GeekBench d’un prototype sous Snapdragon 620, ce dernier disposerait de meilleures performances sur la partie processeur, en utilisant un seul cœurs Cortex-A72 (1513 contre environ 1300). En revanche, avec le test multi-core et donc tous les cœurs actifs, le Snapdragon 620 se place derrière le Snapdragon 810 (4051 contre environ 4500).

MSM8952

Ces chiffres sont bien sûr à relativiser, puisque GeekBench est un benchmark synthétique, ne reflétant pas réellement une utilisation pratique du smartphone. De plus, GeekBench est un benchmark relativement court avec des résultats qui peuvent fortement varier d’une session à l’autre. Il faudra aussi vérifier que le Snapdragon 620 n’hérite pas des problèmes de performances de son grand frère le Snapdragon 810. Pour rappel, ce dernier a du mal à tenir ses fréquences CPU / GPU lors des fortes charges qui dépassent quelques dizaines de secondes, ce qui conduit à une énorme baisse des performances. Si ce n’est pas le cas, alors le Snapdragon 620 pourrait se révéler plus performant, dans les faits, que le Snapdragon 810.

Vivement donc que Qualcomm dévoile davantage de détails sur le Snapdragon 820, la future puce haut de gamme de la firme intégrant des cœurs 64 bits maison en lieu et place de ceux d’ARM.