MediaTek travaille sur la prochaine génération de ses puces milieu de gamme. Si l’on en croit les dernières rumeurs, la puce Helio P35 proposerait des performances de premier ordre et utiliserait les tout derniers procédés de fabrication.

MediaTek Helio P20

Les principaux fabricants de puces mobiles basculeront en 2017 vers un nouveau procédé de fabrication en 10 nm. Samsung et Qualcomm ont déjà dévoilé le Snapdragon 835 qui équipera les prochains flagships et qui utilisera ce nouveau procédé. MediaTek, lui, devrait proposer cette avancée technologie aux smartphones plus accessibles avec le Helio P35.

helio-p35-rumor-specs

La gamme de processeurs Helio P vise les smartphones milieu de gamme vendu à moins de 300 euros comme le Sony Xperia XA, le HTC One A9s ou l’Archos Diamond 2 Plus. Avec le nouveau Helio P35, MediaTek continuerait de viser ce marché avec une solution en 10 nm, et ce dès le troisième trimestre de l’année 2017. Si MediaTek y parvient, cela veut dire que le procédé en 10 nm se démocratisera très rapidement sur le marché des smartphones.

 

Des caractéristiques proches du Helio X30

D’après le tableau publié sur le réseau social chinois Weibo, et rapporté par GizmoChina, les caractéristiques du Helio P35 devraient être très proches de celles du Helio X30, ce qui justifierait que l’on passe du P20 au P35 directement sans passer par le P30.

Ce Helio P35 serait composé de 10 coeurs : 4 Cortex-A73 à 2,2 GHz, 4 coeurs Cortex-A53 à 2,0 GHz et 2 coeurs Cortex-A35 à 1,2 GHz. Côté GPU, on retrouverait un Mali G71 MP3. Le SoC serait capable de gérer les réseaux 4G en Cat. 10 et la charge rapide propriétaire de Mediatek, Pump Express 3.0.

Le coeur Cortex A73 est le dernier né d’ARM que l’on retrouve déjà au sein du très performant Kirin 960 de Huawei. Si les rumeurs se confirment, l’Helio P35 devrait donc être une puce très performante pour son prix. Il faudra sans doute au moins attendre le Mobile World Congress de Barcelone pour bénéficier d’informations officielles. La marque avait levé le voile sur la puce Helio P20 lors du Mobile World Congress 2016.