Qualcomm vient de faire la démonstration de sa puce Centriq 2400, un processeur doté de 48 cœurs et gravé en 10 nm à destination des serveurs. C’est en fait le premier processeur destiné aux serveurs gravé en 10 nm.

qualcomm-centriq-2400

Qualcomm aime bien annoncer être la première entreprise à franchir un cap technologique. Aujourd’hui, le géant américain des semi-conducteurs mobiles a annoncé être le premier constructeur à faire la démonstration d’un processeur gravé en 10 nm destiné aux serveurs. Qualcomm a en effet réalisé une démonstration du Centriq 2400, son premier processeur qui ne finira pas intégré dans des smartphones ou des tablettes, contrairement aux Snapdragon, mais dans des datacenters et leurs nombreux serveurs.

 

48 cœurs Falkor

Si l’on rentre un peu plus dans le détail, Centriq 2400 ne sera pas un processeur, mais une nouvelle ligne de processeurs, spécialisée dans les serveurs. Le modèle le plus cher sera doté de 48 cœurs. Chaque cœur est basé sur l’architecture Falkor de Qualcomm, et non Kryo comme au sein du Snapdragon 820. Les cœurs sont naturellement compatibles avec l’architecture et le jeu d’instructions ARMv8 64 bits.

 

Une puce pour 2017

La famille de processeurs Centriq 2400 de Qualcomm est actuellement en phase de « sampling », ce qui signifie que de petites unités sont produites, pour s’assurer de la bonne performance de la puce. Celle-ci devrait intégrer des produits finis (des serveurs) d’ici le second semestre 2017.

À lire sur FrAndroid : SoC : Tout ce qu’il faut savoir sur les processeurs mobiles