AnTuTu, éditeur d’un des benchmarks les plus connus, à publié son top des puces les plus performantes de 2016. Outre les puces de l’iPhone d’Apple, on constate une nette domination de Qualcomm.

AnTuTu a publié son top des 10 puces les plus performantes de 2016. Et on observe deux tendances : la domination des puces de Qualcomm, et l’absence des puces de Samsung ou HiSilicon (Huawei).

La domination de Qualcomm

En effet, en regardant le top 10 tous smartphones confondus pour l’année 2016, on ne peut que constater la domination des Snapdragon. Hormis les smartphones d’Apple, l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus, tous les autres sont équipés de Snapdragon 820 ou 821. On constate donc que ni les puces de HiSilicon, les Kirin, ni les Exynos de Samsung ne sont présents dans ce top.

Ces scores mettent donc bien en avant l’importance d’avoir un SoC cohérent. Ainsi, typiquement les Kirin sont bien meilleurs sur la performance CPU mais ils disposent d’une gestion de la mémoire ainsi qu’une partie graphique à la traîne face aux puces de Qualcomm. Cela implique donc des performances globales moins importantes, comme illustré ci-dessous. Comparé au top 2015, cela implique donc qu’il n’y a plus aucun smartphone de Samsung.

Benchmark Snapdragon 835
  • S835 : 181434
  • Kirin 960 : 122733
  • E8890 : 128089

Avec le Snapdragon 835, cela risque de durer

Les choses pourraient d’ailleurs rester en faveur de Qualcomm en 2017. Alors qu’on attend les premiers smartphones utilisant le nouveau Snapdragon 835, divers indices laissent à penser qu’il pourrait être le nouveau roi de la performance. Et puisque Qualcomm possède maintenant ses propres usines avec le rachat l’année dernière de NXP, il pourrait accroître son avance.

Attention toutefois, AnTuTu est un benchmark synthétique, qui ne mesure pas forcément les performances réelles des smartphones. Il est donc possible d’avoir de bons scores sous AnTuTu tout en proposant un terminal pas forcément réactif au quotidien.

À lire sur FrAndroid : SoC : Tout ce qu’il faut savoir sur les processeurs mobiles