Xiaomi a posté une invitation sur le web laissant clairement entendre qu’il présentera le Pinecone, son processeur mobile, le 28 février prochain.

Les rumeurs se précisaient de plus en plus autour de Pinecone, le supposé SoC maison développé en interne par Xiaomi. Or les bruits de couloir ont désormais été confirmés par l’entreprise elle-même. Le fabricant chinois a en effet publié une invitation à un événement sur son compte Weibo, relayée par Gizmochina.

Le carton d’invitation donne rendez-vous le 28 février en Chine pour la présentation des processeurs mobiles Pinecone conçus par Xiaomi. Aucun autre élément n’est révélé, mais on s’attend à ce que le futur Mi 5c soit le premier smartphone de la marque a en profiter.

Les caractéristiques

Quelques caractéristiques des processeurs made by Xiaomi ont circulé sur le web, et des sources affirment qu’au moins deux déclinaisons seraient en préparation. On aurait ainsi droit à un Pinecone V670 gravé en 28 nanomètres avec deux clusters de quatre Cortex A53 ainsi qu’à un Pinecone V970 plus haut de gamme, gravé en 10 nanomètres, avec quatre cœurs Cortex A53 et quatre cœurs A73.

Pourquoi développer son propre SoC ?

Avec sa propre solution de SoC, Xiaomi adopterait la même stratégie qu’Apple, Samsung (avec ses Exynos) ou Huawei. Les enjeux sont nombreux. L’entreprise chinoise pourrait utiliser les Pinecone comme un argument commercial en promettant des performances parfaitement ajustées à chaque smartphone. En outre, la firme pourrait prendre plus de recul par rapport à Qualcomm, son fournisseur de toujours, afin de ne plus être dépendant des stocks de l’Américain.

À lire sur FrAndroid : Pourquoi Xiaomi a-t-il intérêt à développer son propre processeur mobile ?