Qualcomm annonce une nouvelle puce qui pourrait donner naissance à des alternatives Android au nouveau Nokia 3310.

Qualcomm annonce ce lundi, au lendemain de son nouveau branding, la Qualcomm 205 Mobile Platform. Cette nouvelle puce premier prix complète la série 200 par le bas et ne bénéficie plus de la marque Snapdragon, mais elle n’est pas dénuée d’intérêt pour autant.

Destinée en premier lieu aux marchés émergents, tels que l’Inde, elle devrait effectivement donner naissance à un tout nouveau segment de « feature phones », c’est-à-dire de non-smartphones, reposant… sur Android !

La résurgence des téléphones simples

On assiste ces temps-ci à une résurgence de téléphones simples, avec le renouveau du Nokia 3310 ou des projets plus confidentiels comme le Siempo, un smartphone simplifié.

Avec la Qualcomm 205 Mobile Platform, Qualcomm propose encore une autre alternative : de vrais-faux smartphones au format de téléphones mobiles traditionnels. S’ils visent à apporter la 4G aux marchés encore fidèles aux feature phones, tels que l’Inde, l’Indonésie, le Vietnam ou les Philippines, ils pourraient faire des émules en Occident, à l’instar du Nokia 3310 cru 2017.

Des téléphones simples mais sans compromis

Ils constitueraient effectivement une alternative moderne aux feature phones pour les populations technophobes encore réfractaires aux grands smartphones à écrans tactiles, telles que les séniors, sans pour autant les priver de certaines des fonctions et des applications les plus populaires. Certaines demanderont d’être adaptées aux petits écrans non tactiles, mais au moins ces populations pourront bénéficier sans difficulté de fonctions essentielles telles que la synchronisation automatique de leur carnet d’adresses.

La « plateforme » comporte un CPU bicœur, un GPU assurant le décodage de vidéo HD, un ISP pour un appareil photo, un composant sécurisé pour le paiement mobile et enfin une connectivité cellulaire et sans-fil compatible avec les dernières technologies de téléphonie : 4G LTE, VoLTE et VoWiFi.

Et comme le nouveau Nokia 3310, les téléphones exploitant la plateforme Qualcomm 205 revendiqueront une grande endurance : plus de 45 jours en veille, plus de 20 heures d’appel ou plus de 85 heures de musique.

Disponibilité

La Qualcomm 205 Mobile Platform est dès à présent à la disposition des fabricants, les premiers téléphones sont attendus au deuxième trimestre, c’est-à-dire d’ici la fin du mois de juin. Mais aucun des premiers modèles ne devrait être distribué en Occident. Il reste à espérer que certains fabricants se lancent en Europe, Nokia qui sait, dont le 3310 a déçu.