La fuite d’une version interne d’iOS 11 continue de révéler des caractéristiques du prochain iPhone.

Que ne sait-on pas encore du prochain iPhone ? Plus grand-chose depuis que la fuite d’une version d’iOS 11 a permis d’en apprendre plus sur l’interface de l’iPhone X, sur Face ID, sur l’arrivée des « Animojis » et sur les caractéristiques de l’écran et de l’appareil photo.

Les fouilles continuent et de nouvelles informations ont été découvertes qui permettent d’avoir une première idée des performances du nouvel iPhone.

Un SoC à 6 coeurs qui battrait tous les records

Steve T-S a qui l’on devait déjà la confirmation du design du nouvel iPhone, a trouvé des informations sur le SoC Apple A11 qui sera intégré à l’iPhone X.

L’Apple A11 intégrera 2 cœurs « Monsoon » hautes performances et 4 cœurs « Mistral » basse consommation. À titre de comparaison, l’Apple A10 Fusion de l’iPhone 7 utilise 2 cœurs « Hurricane » et 2 cœurs « Zephyr », alors que l’Apple A10X trouvé dans l’iPad Pro 10,5 pouces intègre 3 cœurs de chaque.

« Monsoon », « Mistral », « Hurricane » et « Zephyr » désignent le nom des architectures développées et utilisées par Apple à partir de l’architecture ARM. C’est ce savoir-faire qui permet à Apple de garder une longueur d’avance en performances pures comparé aux autres fabricants de SoC comme Samsung ou Qualcomm.

D’année en année, les performances de l’iPhone décollent

Contrairement aux deux précédentes puces d’Apple, l’Apple A11 ne devrait pas être de type « Fusion ». Cela signifie que le téléphone pourra utiliser les 6 cœurs simultanément, alors qu’il choisissait entre le mode haute performance et le mode basse consommation auparavant.

Autrement dit, l’Apple A11 utilisera une nouvelle architecture créée par Apple, et le téléphone pourra utiliser pleinement toutes les ressources de la puce. Comme l’Apple A10X Fusion de l’iPad Pro, l’Apple A11 utilisera le process de gravure en 10 nm de TSMC.

3 Go pour l’iPhone X

Pendant longtemps, Apple avait rechigné à augmenter la mémoire vive de son smartphone haut de gamme, préférant compter sur la bonne optimisation d’iOS comme seul atout pour la gestion du multitâche.

La marque avait fini par adopter les 2 Go de RAM avec l’iPhone 6S, il y a deux ans, puis était passée à 3 Go de RAM avec l’iPhone 7 Plus l’an dernier. Cette année, le plus petit des iPhone classiques utilisera 2 Go de RAM, alors que l’iPhone grand format et l’iPhone X auront le droit à 3 Go de RAM.

Pour un smartphone attendu à plus de 1000 euros, on aurait été déçu d’apprendre le contraire.