L’IFA 2017 se poursuit officiellement jusqu’au 6 septembre, mais les annonces sont presque toutes derrière nous. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’à part le LG V30, n’y a pas franchement grand-chose qui vende du rêve. Explications.

Berlin boudé pour les annonces majeures

Il n’est pourtant pas si loin, le temps où, côté mobilité, l’IFA était un carrefour incontournable des annonces de la rentrée : la gamme Galaxy Note de Samsung, produit emblématique du salon, en a notamment bénéficié. Et on peut déjà y voir un des symptômes de la perte d’intérêt du salon : plusieurs constructeurs majeurs ont décidé de déplacer leurs plus grosses annonces avant (Samsung depuis les Galaxy Note 5 et S6 Edge+), ou après, comme Huawei qui attend l’automne pour lever le voile sur son nouveau Mate 10.

Les Samsung Galaxy Note 4 et Note Edge, les derniers présentés à l’IFA

Les fuites gâchent-elles la fête ?

Le risque le plus évident est de se retrouver noyé dans une masse d’annonces. Ca peut déjà poser problème sur un salon consacré uniquement à la mobilité comme le MWC, c’est encore pire pour l’IFA beaucoup plus généraliste, d’autant plus que des entreprises comme Samsung ont elles-mêmes une gamme de produits qui couvre l’ensemble des thématiques du show berlinois, qui reste un bon endroit pour annoncer des gammes de produits, mais pas forcément un modèle dont on veut qu’il se distingue.

En matière de mobilité, il y a sans doute également une volonté de s’éloigner le plus possible de l’annonce d’un nouvel iPhone. Soit en les devançant, soit en laissant passer la vague. Quelles que soient les raisons qui poussent les constructeurs à bouder Berlin pour leurs annonces majeures, la conclusion est la même : on s’ennuie un peu !

LG V30 : la star du salon

Pas tant que ça, c’est vrai, grâce à des outsiders comme le LG V30 qui a su habilement surfer sur le buzz, se faufiler entre les acteurs précités et maîtriser l’effet d’une autre cause de notre manque d’enthousiasme : les fuites. D’un côté comme de l’autre du monde mobile, que ce soit chez Samsung, Apple, LG ou Sony, il devient franchement rarissime d’être encore surpris par un produit, sans qu’il ait été dévoilé au préalable par un Evan Blass ou un Mark Gurman. Et ceux qui s’en sortent, justement, comme LG sont ceux qui réussissent à générer une envie d’en savoir plus. Le V30 a créé la surprise dès ses premières fuites, et tout à coup, tout le monde veut le voir en vrai, savoir s’il est meilleur que le Samsung Galaxy Note 8, s’il est ce qu’aurait dû être le LG G6.

Le LG V30 est la star de l’IFA 2017

Passée cette excellente surprise (orchestrée ?), il y a les autres, eux aussi dévoilés avant l’heure, mais pour la peine, beaucoup moins excitants. Les nouveaux Sony Xperia XZ1 et XZ1 Compact sont conformes aux rumeurs, le Moto X4 était déjà acquis, le Moto Z2 Force déjà commercialisé aux États-Unis, et si Samsung avait deux sympathiques montres connectées dans ses cartons en plus du Galaxy Note 8 dévoilé il y a une semaine, on ne peut pas dire que les GearFit 2 Pro et Gear Sport vont changer le monde.

Samsung Gear Fit 2 Pro

Pour le reste, des gammes renouvelées, des smartphones, des portables, des hybrides, des montres, des… Des accessoires connectés pour chiens. Et des casques de réalité mixte. Beaucoup de casques de réalité mixte. Des produits qui trouveront sans doute leur public, mais qui ont du mal à faire rêver des journalistes aux pieds fatigués.

Nous terminerons malgré tout sur une note d’espoir : après tout, c’est finalement pendant ce salon un peu triste que nous avons peut-être vu le meilleur smartphone de l’année, ça rééquilibre tout de même un peu le bilan.