Samsung annonce la disponibilité de Isocell Dual, une solution clé en main de doubles capteurs photo associés à une partie logicielle propriétaire. Le but ? Permettre à plus de constructeurs de bénéficier de doubles appareils photo, au-delà du haut de gamme.

La solution ISOCELL Dual se compose de deux capteurs photo et d’une suite d’algorithmes destinés à deux fonctionnalités phares des doubles capteurs : la mise au point a posteriori, permettant la simulation du bokeh, et l’optimisation de la capture en faible luminosité.

Selon la préférence pour une fonctionnalité ou l’autre, deux ensembles de capteurs sont proposés au choix. Un set 13/5 mégapixels pour le bokeh, ou un double 8 mégapixels pour la photo en basse luminosité.

Samsung justifie sa solution clé en main par la difficulté d’intégration matérielle et logicielle qui nécessite « une optimisation chronophage entre les OEM et les différents fournisseurs des capteurs et des algorithmes logiciels ». Le géant coréen espère pouvoir ainsi apporter ses capteurs et ses technologies « à un plus grand nombre de consommateurs ».

Inaugurés notamment par Huawei et Honor, les doubles capteurs photo ont le vent en poupe. On les retrouve aujourd’hui sur de nombreux terminaux, et même déjà des smartphones bon marché comme le Xiaomi Mi A1. De son côté, Google a tenté de prouver, avec les Pixel 2 et Pixel 2 XL, que l’on pouvait s’en passer et obtenir des résultats similaires avec un capteur unique associé à l’intelligence artificielle, tandis que Huawei semble parti pour jouer la surenchère : le P20 arborerait trois objectifs au dos.